topblog Ivoire blogs

28/07/2012

Chatham House, Dramane Ouattara exfiltré en catimini, face à la fronde des résistants

Arrivé de Paris où il a subi une fulgurante humiliation de la part des résistants de France, Dramane Ouattara pensait pouvoir redorer son blason à Londres, le 27 juillet 2012. C’était sans compter avec les partisans de Gbagbo vivant au Royaume Uni. En seulement 24heures d’annonce et de mobilisation sur le Web, notamment par les réseaux sociaux, le leader Appolos Dan Thé a réussi à rallier tous les principaux mouvements de résistance en terre anglaise à cette manifestation. On peut citer, entre autres, le CPAD, le mouvement de la résistance des patriotes au Royaume Uni, les femmes patriotes du Royaume Uni, le FPI, le COJEP. Tous étaient décidés à réserver un accueil digne d’un dictateur génocidaire à Ouattara. Equipés de pancartes, de banderoles, de sifflets et des mégaphones, les résistants scandaient, dans un anglais limpide, des messages hostiles au bourreau des ivoiriens. En face d’eux, huit (8) partisans de ouattara manifestaient leur soutien au putschiste d’Abidjan. Un dispositif impressionnant de la police a été déployé pour éviter les affrontements. Là encore, il n’y avait pas match. Gbagbo a nettement mobilisé plus que Dramane ouattara.

Appolos Dan Thé et les résistants acquis à la cause de Gbagbo, ayant investi le Chatham Housse dès 8heures GMT, ont si brillamment manifesté que les autorités londoniennes ont contraint le "boucher de Duekoué" à arrêter brutalement sa conférence après seulement 15mn de speech. Une conférence qui était prévue en 2heures pour lui donner une tribune de propagation des mensonges et d’informations controuvées. "Le Chatham House veut garder sa réputation, il fallait éviter de salir notre notoriété en une période où Londres est dans la ferveur des Jeux Olympiques. Vu l’ampleur que prenaient les manifestations, nous étions contraints d’interrompre la conférence de M. Ouattara" a argumenté un responsable des lieux qui a requis l’anonymat.

C’est par une petite porte arrière qui donne sur une ruelle perdue que les services de sécurité ont exfiltré l’hôte indésirable venu de Côte d’Ivoire. Tout honteux,Résistants, manifestation, Anti-ouattara le dictateur sanguinaire Dramane ouattara a regagné le Bulgary Hôtels and Residents, London, 171 Knights Bridge, SW7 IDW, où il avait pris ses quartiers dès son arrivée de Paris.

 

13:43 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |