topblog Ivoire blogs

22/11/2012

Détenu depuis 4 mois à la DST dans un conteneur, Madi Bouabré déféré à la MACA, ce matin

Madi BouabréL’Honorable Madi Bouabré, ex-Député FPI de Plateau a été déféré à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA), ce jeudi 22 novembre 2012, selon des sources proches de la famille. Il était détenu dans un conteneur à la DST depuis son incarcération le 6 août 2012.

Pour mémoire, Madi Bouabré, l’époux de la sœur cadette de Simone Ehivet Gbagbo, la première dame de Côte d’Ivoire, a été interpellé lundi 6 août 2012 en début après-midi dans la Localité d’Aboisso par des éléments des forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI). L’ex-député du Plateau était allé déposer son épouse Ehivet Victoire et sa fille au poste frontalier de Noé, à la Frontière ivoiro-Ghanéenne ; d’où celles-ci devraient continuer le reste du trajet jusqu’à Accra au Ghana. 

 

L’Honorable Madi Bouabré arrêté  dans la localité d’Aboisso et ramené à Noé

 

Le régime de Dramane Ouattara a voulu faire croire à l’opinion nationale comme internationale que l’ex-Député de Plateau tentait de fuir par la frontière Ivoiro-Ghanéenne avec des mallettes d’argent lorsqu’il a été interpellé. Hamed Bakayoko, ministre de l’intérieur croyant trouver un parfait bouc-émissaire voulait lier MADI aux attaques de la caserne d’Akouedo.

 

Le 6 août 2012, L’ex-député de la commune du Plateau (Abidjan) et cadre du FPI s’est rendu, à bord de sa voiture de marque Nissan immatriculée 37 64 ET01, à Noé pour déposer sa femme ainsi que leur fille. Cette dernière se rendait à Accra en vue d’y prendre son visa pour la Grande Bretagne.

 

Chrétien engagé, Madi Bouabré a l’habitude de mettre sa bible sur le 2ième siège-avant de son véhicule lorsqu’il voyage avec des passagers inférieurs à 4 personnes. Il resta fidèle à cette pratique, ce jour où il se rendit au poste frontalier de Noé pour déposer sa femme et sa fille. Ce faisant, les FRCI ont cru avoir affaire au chauffeur de la famille. Madi a sereinement rempli les formalités douanières et policières pour sa femme et sa fille avant de prendre tranquillement le chemin retour pour regagner Abidjan.

C’est lorsqu’il arriva dans la localité Aboisso qu’il a été rattrapé par un véhicule de type 4x4 des FRCI qui l’ont contraint à s’arrêter. Les FRCI le ramenèrent au poste frontalier de Noé, où dans un premier temps les policiers lui demandèrent de dire ce que transportait sa patronne Ehivet Victoire, croyant toujours avoir affaire au chauffeur de Madi Bouabré. C’est à ce moment que le député va informer les policiers que c’est lui-même Madi Bouabré, ex-Député de Plateau (Abidjan). L’atmosphère devint électrique. Les policiers entrèrent en contact avec la hiérarchie pour annoncer la « pseudo-grosse prise ».  Les réponses automatiques « Oui, Monsieur le Ministre » du Responsable du Poste de police de Noé permirent à Madi Bouabré, de comprendre que c’était le Ministre Hamed Bakayoko qui dirigeait le grossier mensonge devant conduire à son incarcération.

La presse pro-Ouattara est mise en branle pour relayer le grossier mensonge médiatique: « Madi Bouabré arrêté à Noé avec des mallettes d’argent », alors que Madi Bouabré affirme qu’il n’avait qu’une pièce de 500F CFA lors de son arrestation.

 

Hamed Bakayo, dans sa communication d’incrimination des cadres du FPI, a même inventé une maison à Madi Bouabré à la Riviera où il aurait tenu des réunions de réalisations de coups d’Etat. Madi Bouabré affirme n’avoir aucune maison à la Riviera. Il n’a tenu aucune réunion de déstabilisation dans cette cité.


Déferment du député Madi Bouabré, conclusion d'un mensonge d'Etat

Le mensonge d’Etat a, donc, été conclu ce matin 22 novembre 2012 par le déferment de l’ex-Député de Plateau à la MACA. Le commissaire Fofana Brahima, chef de service du commissariat de Police de Noé, qui n’a pas voulu entrer dans le mensonge du Ministre Hamed Bakayoko, a été révoqué de ses fonctions le 10 Août 2012, sans une nouvelle affectation. Ainsi va la Nouvelle Côte d’Ivoire des complots d’Etat.

18:30 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |