topblog Ivoire blogs

18/12/2012

Dramane Ouattara veut fermer les journaux de l’opposition : CYCLONE condamné à payer 3 millions

 

Groupe Cyclone, liberté de presse, Dramane OuattaraLe régime dictatorial de Dramane Ouattara vient d’infliger une amende de 3 millions de FCFA au groupe "CYCLONE", éditeur du quotidien "Le Temps". La notification a été faite à l’éditeur par le Conseil National de la Presse (CNP).

Comme si l’incarcération de M. Ousmane SY SAVANE Président Directeur Général des Editions CYCLONE, depuis le 27 mars 2012 ne suffisait pas au régime dictatorial de Dramane Ouattara. Il poursuit sa cruelle stratégie d’étouffement des journaux de l’opposition.

Le CNP reproche à "Le Temps" d’avoir titré à sa Une du 10 décembre 2012 : "Dictature/ Koua Justin à l’Ambassadeur des USA : Ouattara est une faute dans l’histoire de la Côte d’Ivoire. Il faut corriger cela". Ces propos sont jugés "graves irrévérencieux et discourtois" à l’encontre du dictateur sanguinaire Ouattara.


576262_396528270423327_1177759761_s.jpg


Le très zélé CNP aux ordres de Dramane Ouattara a deviné la sanction la plus apte à provoquer la fermeture de "Le Temps", quotidien proche du parti de Gbagbo : une sanction financière dans une période de fin d’année matériellement très difficile pour les journaux.

Depuis un mois, Dramane Ouattara a réussi à empêcher l’impression du quotidien "AUJOURD’HUI" de Joseph Titi qui se bat pour réapparaître. Si le régime réussit son coup d’arrêter les machines du Groupe Cyclone, les quotidiens "Le Temps" et même "LG Infos" seront en difficulté. Cette stratégie de fermeture progressive de la presse de l’opposition mis en œuvre par Ouattara et son régime fonctionne bien.

Honte à ceux qui ont parachuté Dramane Ouattara, un antidémocrate et  liberticide notoire à la tête de la Côte d’Ivoire.

 

20:42 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |