topblog Ivoire blogs

13/04/2013

Les ex-démobilisés FRCI de Bouaké referment encore le Corridor Sud de Bouaké, ce matin

Supplétifs FRCI, démobilisés FRCI, BouakéBOUAKE === 09h12 mn, Samedi 13 Avril 2013, les ex-démobilisés FRCI ferment encore le corridor sud de la ville de Bouaké. Ils menacent d'occuper toutes les zones CNO, si leurs revendications ne sont pas prises en compte, a-t-on appris des témoins résidents dans la ville de Bouaké.

"Toute la journée d’hier (vendredi 12 avril, ndlr), les négociations entre l’ONUCI et les leaders du mouvement des ex-démobilisés, se sont soldées par un échec. Ils sont revenus à la charge ce matin pour fermer le Corridor Sud", a témoigné un proche d’un ex-démobilisé.

 

"Nous exigeons que les 20 à 40 millions de FCFA qui nous ont été promis à chacun lors de notre enrôlement pour aller combattre les FDS à Abidjan, soient payés. Soit on nous paye, soit on nous enrôle tous dans la nouvelle armée" a proclamé haut et fort un leader du mouvement des ex-démobilisés devant les voyageurs bloqués au corridor-Sud de Bouaké à 09h12mn.

"Si quelqu'un ose nous attaquer, nous allons occuper toutes les zones Centre-Nord-Ouest de la Côte d'Ivoire", lancent les ex-démobilisés, nouveaux maîtres du Corridor sud de Bouaké.

 

La tension reste toujours vive au corridor-Sud de Bouaké et au moment où nous mettions cet article en ligne, personne ne pouvait ni sortir, ni entrer dans la ville de Bouaké, située à 379km au Nord d’Abidjan.

11:09 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

28/03/2013

Le Facebooker Omraam Alpha raconte son enlèvement et l'enfer vécu entre les mains des FRCI

Facebooker ProGbagbo enlevé, FRCI, ExactionLe Facebooker connu sous le pseudo "Omraam Alpha" a été enlevé en juin 2012 par les FRCI de Ouattara. Il a été trainé dans un camp de FRCI d’où il a subi toutes les formes de tortures. Nous vous livrons un extrait de son témoignage.

 

Au lendemain de mon arrestation, à 7h du matin environ, je sens qu'on ouvre ma cellule. Là, je me connecte avec le ciel. Un FRCI me connaissant très bien se retrouve nez à nez avec moi..."Commandant, celui-là, on doit le dja (tuer)"déclara-t-il. .

Le commandant du camp qui n'était pas loin, lui demande alors les raisons. Et lui donne mon nom et prénom puis explique au camp entier ce que je n'ai pas fait durant la période postélectorale. Alors comme un voleur, tous les éléments FRCI présents, me lynchent jusqu'à ce que je perde connaissance. On me réveille en versant de l'eau sur moi et ça reprenait jusqu'à ce que ça reprenne. A 2 heures du matin environ, menotté, les oreilles, les narines et la plupart de mes articulations en sang, on prend la décision de se débarrasser physiquement de moi. Je demande alors au commandant de respecter ma dernière volonté en permettant à celui qui m'a reconnu de me zigouiller lui-même afin de ne pas induire quelqu'un d'autre dans le péché. Au plus profond de moi, je savais que ce dernier ne pouvait pas. Et ça été le cas, grâce à Dieu. Alors le commandant donna l'ordre qu'on me ramène dans ma cellule après une dernière bastonnade. Les deux bras menottés en arrière et en tenu d'Adam, je suis jeté comme une loque humaine dans ce cachot d'environ 1m carré où, mes voisins immédiats sont les moustiques les plus musclés de cette cité.

J’ai eu une vision dans le cachot

Quelques instants seulement après, comme si le sommeil allait me prendre, je vois un avion, un gros, qui atterrit à l'Aéroport International Houphouët Boigny d’Abidjan. Je vois, ensuite, l'escalier du gros oiseau qui descend, puis je vois un Homme, le PRESIDENT GBAGBO LAURENT qui sort de cet avion les deux doigts en l'air comme à son habitude...Et je vois des images, oui ce sont les ivoiriens et ivoiriennes, mais aussi des africains vivants en Côte d'Ivoire, venant des villages, des campements, des villes etc. ..,et allant en courant à l'aéroport pour accueillir le Digne fils, l'enfant prodige...Et là, je me retrouve tout d'un coup! Je comprends alors, que la prophétie est en marche et qu'elle n'est pas loin de se réaliser...! Vous tous qui êtes encore sceptiques, je vous demande de vous réveiller car si vous ne vous réveillez pas maintenant, vous resterez à jamais dans l'obscurité, même quand le jour se lèvera sur la Côte d'Ivoire! DIEU NOUS SUFFIT !!!

 

Merci à tous ceux qui m'ont soutenu et qui soutiennent les patriotes en difficultés. Que Dieu vous le rendra au centuple!

Omraam Alpha 

16:32 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

06/03/2013

Une milice de Ouattara abat un chauffeur de gros camion au quai fruitier du Plateau

Batia, crime, FRCI, milice OuattaraMarché fruitier du Plateau: Un chauffeur abattu par les miliciens Frci à la solde de ouattara

Une autre victime des Frci. Une autre famille endeuillée. Sié Kambiré, conducteur d’un gros camion de l’entreprise Batia, une société bananière, a été abattu froidement, samedi dernier, par des éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci), aux environs de 5 h du matin. 
Selon des collègues de la victime, Sié Kambiré a été tué au motif qu’il refusait d’obtempérer à un barrage des éléments Frci.

"On se demande pourquoi ils l’ont tué, alors que les forces de l’ordre pouvaient le prendre en chasse et l’arrêter simplement", s’est interrogé un collègue de la victime, très amer.


Depuis le 11 avril 2011, les Frci jouissent d’une impunité criante. On se demande bien quel sort sera réservé aux auteurs de cet énième crime. 



SOURCE: César Ebrokié, Notre Voie

04:48 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

19/02/2013

Ouattara offre des pirogues aux marins pour traquer les pirates des hautes mers ivoiriennes

Ouattara incompétent, FRCI, PiratesOuattara a promis que "la Côte d’Ivoire allait surprendre le monde entier". Eh bien, notre cher docteur en économie tient parole. Ouattara offre aux marins ivoiriens des  "pirogues pour traquer les pirates" qui sévissent dans les hautes mers aux larges de notre chère Côte d’Ivoire.

L’information a été crachée par le quotidien Gouvernemental "Fraternité Matin" dans sa livraison N° 14 463 du jeudi 14 février 2013. "Docteur solution" a les solutions à tous les problèmes de la Côte d’Ivoire.

Très certainement, les marins seront équipés de filets avec des mailles conçues spécialement pour capturer ces redoutables pirates armés jusqu’aux dents et capables de détourner des pétroliers et neutraliser l’équipage. Une vraie  "mission suicide" confiée à nos marins par Ouattara, chef suprême des armées.

Ainsi va la nouvelle Côte d’Ivoire sous Ouattara. Si ce ne sont pas des dozos (Chasseurs traditionnels) qui remplacent d’éminents professionnels diplômés de Saint-Cyr, ce sont des Préfets Enarques qui sont remplacés par des illettrés Com-Zones.  Le pays avance sous le très "chevronné" docteur en économie.

11:26 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |