topblog Ivoire blogs

22/09/2012

Les FPI condamne "avec la plus grande fermeté" la nouvelle vague de violence meurtrière en Côte d’Ivoire

FPI, condanme les attaquesCommuniqué de Presse

012/2012

Relativement aux attaques meurtrières de commissariats de police et de brigade de gendarmerie à Port-Bouët et à Vridi et à Noé

Le vendredi 21 septembre 2012, la Direction du FPI a appris avec consternation et effroi que « deux (2) commissariats à Port-Bouët et une (1) brigade de gendarmerie à Vridi ont été attaqués presque simultanément, la veille,  par des individus non (encore) identifiés ». Selon la presse, si ces attaques n’ont fait aucun mort ou blessé, « il reste que des armes et munitions ont été emportées par les assaillants, qui se sont volatilisés avant l’arrivée des renforts de l’armée… ».

 

Dans la même journée, alors que l’on croyait à un acte isolé vite circonscrit par les forces de l’ordre, le FPI apprend que la ville frontière ivoirienne de Noé « a été attaquée dans la nuit du jeudi 20 au vendredi 21 septembre 2012 et, au total, 7 personnes y ont perdu la vie suite à cette nouvelle poussée violence ».

 

Au nom du Front Populaire Ivoirien, la Direction du Parti s’incline respectueusement sur la dépouille mortelle des disparus et exprime ses condoléances les plus attristées aux familles endeuillées. 

 

La Direction du FPI, condamne avec la plus grande fermeté cette nouvelle vague de violence meurtrière qui en rajoute au climat d’insécurité généralisée que le Parti n’a eu de cesse de dénoncer depuis le 11 avril 2011.

 

La Direction du FPI, profondément indignée par ces actes insensés, exhorte - à nouveau - le Gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires pour rechercher activement et traduire les auteurs de ces crimes devant la Justice.

 

Fait à Abidjan le 21 Septembre 2012

 

Le Secrétaire Général & Porte-parole

 

Dr KODJO Richard

00:16 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |