topblog Ivoire blogs

03/09/2012

Universités publiques : Dramane Ouattara camoufle la non-tenue de la rentrée effective du 3 septembre par une cérémonie

3 septembre 2012, Université de Cocody, cérémonie trompreuseDramane Ouattara et son régime l’avaient annoncé tambour battant : "la rentrée universitaire s’effectuerait le lundi 3 septembre 2012". Ils avaient même fixé des frais d’inscription faramineux de 300.000 à 500.000FCFA avant de faire volteface quelques jours après en ramenant à 30. 000FCFA soit une augmentation de plus de 500% par rapport au 6.000FCFA des années antérieures. A la date promise, les universités pour la plupart sont toujours en chantier. Des professeurs en prison ou en exil, des étudiants tués ou en exil. L’Université de Bouaké est envahie d’herbe. Les UFR des autres villes, personne n’en parle. "Les enseignants ne se sentent pas concernés par cette rentrée" a menacé M. Amadou Ouattara, responsable d’un syndicat national d’enseignants.

3 septembre 2012, Université de Cocody, rentrée non-tenueCe lundi 3 septembre 2012 lorsque que nous passions près du site de l’Université de Cocody, des bâches étaient dressées dans un décor fourbe pour la trompeuse manifestation. Les gazons plantés dans l’espace extérieur n’ont pas encore germé. Mais l’arnaqueur Dramane Ouattara tient à organiser sa cérémonie tape-à-l’œil. Juste pour détourner le regard de certains ivoiriens et des observateurs de cette honteuse débâcle de la non-tenue de la rentrée effective du 3 septembre 2012. Ouattara et son régime ont trouvé la parade d’organiser une cérémonie creuse en lieu et place de la rentrée annoncée. On y annonce des conférences, des prestations musicales sous le haut patronage de Dramane Ouattara himself. Des témoins rapportent qu'un jeune qui filmait les travaux inachevés a été tabassé parce qu'accusé d'être un espion. Il aurait été évacué par ambulance à 9h42mn.  La RTI a même transmis la cérémonie en direct. Les communicants du régime passent en boucle les bâtiments peints à plus de 100milliards de FCFA. Mais ils n'ont pas le courage d'aborder le détournement de plus de 40 milliards attribués au DAAF du ministre Cissé Bacongo relatifs aux surfacturations des travaux.  Aucun nouvel amphi construit, aucune nouvelle salle de TD batie. Dramane et ses ministres devront expliquer en quoi ces travaux de réhabilitation ont pu valoir 110 milliards de FCFA.

Après avoir focalisé les ivoiriens et les bailleurs de fonds sur le 3 septembre 2012 comme date de la rentrée universitaire. On constate que Ouattara a encore menti comme à son habitude. La rentrée effective n’aura pas lieu à la date. Les communicants du régime trouveront des parades pour justifier l’incompétence notoire de leur mentor Dramane Ouattara. C’est déjà connu. Pauvre Côte d’Ivoire

13:45 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (4) |  Imprimer |  Facebook | | | |