topblog Ivoire blogs

07/10/2015

Tête-à-tête entre le Président Pascal AFFI N'Guessan et SE Mark BENSBERG, Ambassadeur de la Grande-Bretagne

ABIDJAN: Le Président du Front Populaire Ivoirien, Pascal AFFI N'Guessan a eu un tête-à-tête avec Son Excellence Mark BENSBERG, Ambassadeur de la Grande-Bretagne en Côte d'Ivoire, le lundi 5 octobre 2015 à la Résidence du Président du FPI, à la Riviera M'Badon.

Le candidat Pascal AFFI N'Guessan et le diplomate britannique ont échangé sur les conditions d'une élection transparente pour la présidentielle du 25 octobre 2015. Le Président du FPI étaient à cette rencontre accompagné, par le Ministre Alcide Djédjé, Vice Président du FPI. 

Tête-à-tête entre le Président Pascal AFFI N'Guessan et SE Mark BENSBERG, Ambassadeur de la Grande-Bretagne, 5 octobre 2015Tête-à-tête entre le Président Pascal AFFI N'Guessan et SE Mark BENSBERG, Ambassadeur de la Grande-Bretagne, 5 octobre 2015, Riviera M'Badon, ABIDJAN

 

 

 

Tête-à-tête entre le Président Pascal AFFI N'Guessan et SE Mark BENSBERG, Ambassadeur de la Grande-Bretagne, 5 octobre 2015, Riviera M'Badon, ABIDJANTête-à-tête entre le Président Pascal AFFI N'Guessan et SE Mark BENSBERG, Ambassadeur de la Grande-Bretagne, 5 octobre 2015, Riviera M'Badon, ABIDJAN

00:42 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

17/09/2015

Burkina : Le Président démis, Gouvernement et institutions dissouts par des militaires proCompaoré

OUAGADOUGOU : Le Lieutenant-Colonel Mamadou Bamba vient d’annoncer un Coup d’Etat à la Télévision Nationale Burkinabé, dans une proclamation d’une Coalition militaire dite « Conseil National pour la Démocratie »,  ce jeudi 17 septembre 2015 à 07h58mn, heures de Ouagadougou.

Tout a commencé mercredi après-midi à 14h par une prise d’otage du Chef d’Etat Michel Kafando, du Premier Ministre Zida et de plusieurs ministres du Gouvernement de transition dans le Palais présidentiel de Kosyam, perpétrée par les éléments du Régiment de la Sécurité Présidentielle (RSP), réputés proches de l’ex-président Blaise Compaoré. Malgré la mobilisation des populations dans la soirée, à Ouagadougou, à Bobodioulasso et dans plusieurs grandes villes du Burkina Faso ; malgré les « fermes condamnations » de cette prise d’otage prononcée aussi bien par le Secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki Moon ; en dépit des rappels à l’ordre de la CEDEAO dans la soirée du 16 septembre 2015, la Prise d’otage s’est muée en un coup d’Etat.

L’organe qui se cachait derrière le Coup d’Etat des soldats proCompaoré du Régiment de la Sécurité Présidentielle (RSP) vient de se dévoiler, ce 17 septembre 2015, à travers un communiqué annonçant un coup d’Etat. Il s’agit du Conseil National pour la Démocratie, une coalition de militaires de la Garde Présidentielle proche de Blaise Compaoré. Nous avons eu copie de la déclaration des nouveaux hommes forts du Burkina Faso, que voici :

PROCLAMATION DU CONSEIL NATIONAL POUR LA DEMOCRATIE

Aujourd’hui 17 Septembre 2015, les forces patriotiques et démocratiques alliant toutes les composantes de la nation et réunies au sein du Conseil National pour la Démocratie (CND), ont décidé de mettre un terme au régime déviant de la transition.

Instauré à la suite de l’insurrection victorieuse du peuple des 30 et 31 Octobre 2014, le régime de transition s’est progressivement écarté des objectifs de refondation d’une démocratie consensuelle.

La loi électorale taillée sur mesure pour des individus et décriée par les instances et les hommes de droit, se dresse alors, comme un outil de négation des valeurs de notre peuple fondée sur l’esprit de justice, d’équité et de tolérance.

Cette loi a créé une division et une grave frustration au sein du peuple, érigeant deux catégories de citoyens.

Malgré les recommandations fortes des chefs d’Etats de la CEDEAO, malgré une condamnation ferme de la Cour de justice de la CEDEAO, enjoignant au Burkina Faso de lever tous les obstacles à la libre participation des candidats aux élections, le Conseil Constitutionnel va être instrumentalisé pour violer cette décision internationale.

La démocratie, c’est le droit de tout citoyen d’être électeur et d’être éligible !

La loi portant statut général des personnels des Forces Armées Nationales et celle portant code de l’information ont été promulguées à des fins personnelles et pour museler la presse.

Cette transition s’est également illustrée par des arrestations arbitraires en négation des règles de droit faisant le lit d’une justice sélective au service des vainqueurs.

Dans un contexte sécuritaire sous régional caractérisé par le terrorisme et le grand banditisme, la question militaire a été politisée et instrumentalisée.

Les propositions de l’armée visant un traitement adéquat des questions en suspens ont fait l’objet d’engagements solennels au plus haut niveau qui n’ont pas été respectées : le but ultime étant de créer une crise factice permanente au sein des forces de défense et de sécurité.

Nombre d’acteurs de cette transition se sont illustrés par des comportements aux antipodes des règles de bonne gestion de la chose publique.

Peuple du Burkina, patriotes et démocrates amis du Burkina, l’intervention du CND a pour but principal d’enclencher un processus cohérent, juste et équilibré devant conduire à la mise en place d’un système institutionnel robuste.

Ancré sur les principes cardinaux de la démocratie comme l’égalité politique devant la loi, la libre expression politique et l’alternance, ce système institutionnel sera le socle du développement socioéconomique partagé du Burkina Faso.

Pour faire place à cette exigence, les mesures immédiates suivantes sont prises :

1. Le Président de la Transition est démis de ses fonctions ;

2. Le gouvernement de transition est dissout ;

3. Le Conseil national de transition est dissout ;

4. Une large concertation est engagée pour former un gouvernement qui se dévouera à la remise en ordre politique du pays et à la restauration de la cohésion nationale pour aboutir à des élections inclusives et apaisées.

Le CND voudrait également rassurer la communauté régionale et internationale, les partenaires au développement de sa détermination à respecter les accords qui engagent le Burkina Faso.

Peuple du Burkina, le Conseil National pour la Démocratie appelle tous les Burkinabè à soutenir activement et massivement dans un esprit de tolérance et de solidarité, le processus de reconstruction politique engagé dans le calme, la discipline et le travail.

QUE DIEU PROTÈGE LE BURKINA FASO.

Le Conseil National pour la Démocratie (CND).

 Coup d'Etat Burkina, Conseil National pour la Démocratie, Burkina Faso, Lt-Colonel Mamadou BambaLe Lieutenant-Colonel Mamadou Bamba, lisant le Communiqué du Conseil National pour la Démocratie à la Télévision publique du Burkina Faso, 17 septembre 2015

  

 

 

 

Pour rappel, l’ex-président Blaise Compaoré a été chassé l’an dernier du pouvoir par le peuple, alors qu’il tentait de modifier la constitution pour se maintenir au Pouvoir. Le Dictateur Blaise, depuis lors, s’est exilé en Côte d’Ivoire sous les bonnes grâces de Ouattara. Et soudain, les militaires fidèles à Compaoré interrompent le processus électoral à un mois de l’élection présidentielle. Tous les yeux restent donc rivés vers le Burkina où le Conseil National pour la Démocratie, une nouvelle coalition militaire, tient le Faso d’une main de fer. Le pays dit des hommes intègres serait-il entrain de se désintégré ?

09:53 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

24/08/2015

Vidéo : Laurent Fabius victime d’un malaise en pleine conférence à Prague, le 23août2015

PRAGUE : A la Conférence de presse, le regard perdu, Laurent Fabius avait le visage blafard. Il tangue derrière son pupitre. Au moment où ses genoux semblaient pliés, son homologue tchèque, Lubomir Zaorálek avec qui il animait la conférence de presse conjointe, a saisi de justesse le Chef de la Diplomatie Française par la main gauche. Les collaborateurs du Ministre Français des Affaires Etrangères se sont, alors, précipités autour de Lui, les uns tenant sa main plaquée contre le pupitre, les autres fermant les angles de vue des caméras. Très rapidement, M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires Etrangères de France a été trimballé hors de la salle de conférence, à Prague, ce dimanche 23 août 2015. Avec ses Interlocuteurs tchèques, le Chef de la Diplomatie Française devait se prononcer l’Ukraine, la Grèce et la question de l’immigration.

Fabius malaise à Prague, Laurent Fabius maladeClique ici ou sur l'image pour voir la vidéo

21:16 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

22/08/2015

Après le dépôt de sa candidature, AFFI repart en tournée à Yamoussoukro et dans l’Indénié-Djuablin

Affi à la CEI, Dépôt dossier Candidature AFFIA peine a-t-il franchi, jeudi dernier, l’étape cruciale de dépôt de dossier de candidature à la Commission Electorale Indépendante (CEI), que Pascal AFFI N’Guessan reprend ses tournées à l’intérieur du Pays. Selon nos sources proches de son équipe de campagne, le Président du Front Populaire ivoirien (FPI) bouclera d’abord, du 21 au 23 août 2015, sa tournée qui était en cours dans le District de Yamoussoukro, avant de mettre le cap sur la Région de l’Indénié-Djuablin du 23 au 29 août 2015.

« Le Candidat du Changement Maintenant » a mis à profit les deux semaines d’interruption de sa tournée dans les régions de Côte d’Ivoire pour, d’abord, procéder à son investiture comme candidat du FPI, le Samedi 8 août dernier et ensuite pour déposer son dossier de candidature, le 20 août dernier à la CEI, accompagné d’une foule de militants et sympathisants du FPI en liesse. Ces formalités pleinement remplies, AFFI repart sereinement à la rencontre des populations de Yamoussoukro et de la région de l’Indénié-Djuablin pour huit jours bien comptés.

Les directions départementales de campagne d’AFFI dans les régions ciblées sont déjà à pied d’œuvre, a-t-on appris de sources introduites. Pour la tournée dans le District de Yamoussoukro, le Président du Comité d’Organisation M. KOFFI KONAN Joachim et son équipe, et pour celle de la région de l’Indénié-Djuablin, les secrétaires nationaux N’DA EDOUKOU Bernhard et EKRA DIAPONON appuyés par leurs équipes, ont déjà tout bouclé, a précisé notre source. Et les programmes détaillés incluant les dates et heures des différentes étapes sont communiqués aux populations pour qu’elles se préparent à recevoir le Président du FPI dans leurs localités. 

Selon nos sources, voici le programme détaillé de la tournée du Candidat Pascal AFFI N’Guessan dans le district de Yamoussoukro et dans la région de l’Indénié-Djuablin, tel que communiqué aux autorités préfectorales, aux autorités coutumières et aux populations pour leur permettre de réserver un accueil chaleureux au Candidat du FPI :

I-TOURNEE DU PRESIDENT PASCAL AFFI N’GUESSAN DANS LE DISTRICT DE YAMOUSSOUKRO

PERIODE : DU 21 AU 23 AOUT 2015
VENDREDI 21 Août 2015
TOUMBOKRO
11H00 – 11H30 : Visite au Chef

11H35 – 13H35 : Meeting

13H40 : DEPART POUR ZATA
13H50 – 14H20 : Visite au Chef
14H25 – 16H25 : Meeting

GOUROMINANKRO :
16H50 – 17H20 : Visite au Chef

17H25 – 19H25 :Meeting

SAMEDI 22 Août 2015
SUIBIAKRO
8H20 – 8H50 : Visite au Chef
8H55 – 10H55 : Meeting

DIMANCHE 23 AOUT 2015
8H00 – 8H30 : Visite à la famille FHB

ZAMBAKRO 
8H50 – 9H20 : Visite au Chef
9H25 – 11H 25 : Meeting

DUOKROU
12H – 12H30 : Visite au Chef
12H35 – 14H35 : Meeting

YAMOUSSOUKRO 
16H00 – 17H00 : Meeting

17H10 : DEPART POUR LA REGION DE L’INDENIE-DJUABLIN

 

II-TOURNEE DU PRESIDENT PASCAL AFFI N’GUESSAN DANS L’INDENIE-DJUABLIN

PERIODE : DU 23 AU 29 AOUT 2015
ABENGOUROU :

 LUNDI 24 Août 2015
8H-8H30 : Visite au Préfet de Région

8H35 : DEPART POUR EBILASSOKRO
50 KM piste
10H05 – 10 H35 : Visite au Sous-Préfet
10H – 11H10 : Visite au Chef
11H15 – 13H15 : Meeting

13H20 : DEPART POUR ZARANOU
5KM piste

13H30 – 14H00 : Visite au Sous-Préfet
14H35 – 15H05 : Visite au Chef
15H10 – 17H10 : Meeting

17H15 : DEPART POUR APOISSO
15 KM piste

17H35 – 18H05 : Visite au chef
18H10 – 20H10 : Meeting

20H15 : DEPART POUR ABENGOUROU
25 KM piste

21H – 22H : Dîner

MARDI 25 Août 2015
7H – 7H30 : Petit déjeuner

7H30 : DEPART POUR ANIASSUE
25 KM piste

8H15 – 08H45 : Visite au Sous-Préfet
8H50 – 9HH20 : Visite au chef
9H25 – 11H25 : Meeting

11H30 : DEPART POUR NIABLE
50 KM piste/bitume

13H00 – 13H30 : Visite au Sous-Préfet
13H35 – 14H 05 : Visite au Chef 
14H10 – 16H10 : Meeting

16H15 : DEPART POUR ABENGOUROU
25 KM piste

20h - 23h : Audiences

MERCREDI 26 Août 2015
7H35 : DEPART POUR AMELEKIA
10 KM piste

8H00 – 08H30 : Visite au Sous-Préfet
8H35 – 09H05 : Visite au chef
9H10 – 11H10 : Meeting

11H15 : DEPART POUR YAKASSE-FEYASSE
40KM piste

12H00 – 12H30 : Visite au Sous-Préfet
12H35 – 13H05 : Visite au Chef
13H10 – 15H10 : Meeting

15H15 :DEPART POUR SANKADIOKRO
8 KM

15H30 – 16H : Visite au chef
16H05 – 16H35 : Visite famille KAKOU Joseph
16H40 – 18H40 : Famille ASSOA ADOU
Meeting : 19H – 20H

20H05 : DEPART POUR ABENGOUROU
8 KM

21H00 – 22H00 : Audiences

JEUDI 27 Août 2015
10H00 – 12H00 : Visite au Roi
12H30 – 13H30 : Déjeuner
15H00 – 17H00 : Meeting

17H05 : DEPART POUR AGNIBILEKROU
60 KM Piste

18H00 – 18H15 : Accueil
18H20 – 18H50 : Visite au Préfet
18H55 – 19H35 : Visite au Roi

VENDREDI 28 Août 2015
8H05 : DEPART POUR DUFFREBO
40 KM piste

08H50 – 09H20 : Visite au Sous-Préfet
09H25 – 09H55 : Visite au Chef
10H00 – 12H00 : Meeting

12H05 : DEPART POUR TANGUELAN
26 KM piste

12H35 – 13H05 : Visite au Sous-Préfet
13H10 - 13H40 : Visite au Chef
13H45 – 15H45 : Meeting

15H50 : DEPART POUR DAME
32KM piste

16H30 – 17H00 : Visite au Sous-Préfet
17H05 – 17H35 : Visite au Chef
17H40 – 19H40 : Meeting

19H45 : DEPART POUR AGNIBILEKROU
21H00 – 22H 00 : Audiences

SAMEDI 29 Août 
07H35 : DEPART POUR AKOBOISSUE
27 KM piste

8H30 – 9H00 : Visite au Sous-Préfet
9H00 – 9H30 : Visite au chef
9H35 – 11H35 : Meeting

11H40 : DEPART POUR AGNIBILEKROU
27 KM piste

12H30 – 13H30 : Déjeuner
15H00 – 17H00 : Meeting

 

 

 

Une semaine évidemment très chargée pour le Président du FPI qui, à en croire à ce programme détaillé, alignera deux voire trois meetings par jour, en parcourant des centaines de kilomètres de pistes pour rejoindre des localités plus ou moins éloignées les unes des autres. AFFI est déjà habitué à ce genre de programme qui requiert de l’endurance, eu égard à ses tournées similaires réussies cette année dans les Régions du Gbêkê et du Bélier, où il a pu mobiliser de grande foule lors de ses meetings, par ses discours de paix et de restauration socioéconomique de la Côte d’Ivoire.

Le 21 août 2015, le Candidat du FPI a parcouru ZATTA, TOUMBOKRO et GOUROMINANKRO trois localités du district de Yamoussoukro, où les populations sont sorties massivement pour venir à ses meetings.

 

Meeting d'Affi à Zatta, Candidat du FPI, Précampagne AFFIMeeting de Pascal Affi N'Guessan à Zatta, localité du district de Yamoussoukro, 21 août 2015.

 

Par ailleurs, Pascal Affi N’guessan n’a pas manqué d’indiquer qu’il recherche « d’abord la Paix, la Stabilité, unité nationale et la Réconciliation Nationale » comme base de son programme de gouvernement, lors d’une interview télévisée accordée à la Chaîne 3ATéléSud, le Mercredi 19 août 2015. Cliquez ici pour voir cette interview d’AFFI !

11:29 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |