topblog Ivoire blogs

27/10/2014

Le FPI exige la libération de Lida Kouassi, 11è Vice-président, enlevé le 24oct2014 par la DST

Lida Kouassi Moise enlevé, FPI, DST, détenu politique"Le vendredi 24 octobre 2014, la Direction du Front Populaire Ivoirien (FPI) a appris avec stupéfaction l’enlèvement de l’un de ses membres, en l’occurrence le 11ème Vice-président chargé des recherches et de la veille stratégique, Moïse Lida Kouassi.

Aussitôt informés, la Secrétaire Nationale chargée de la justice, des libertés publiques et des droits de l’homme ainsi que son avocat conseil ont entrepris des diligences en vue de connaître le motif de cet enlèvement et le lieu de détention de notre camarade. 

Plus de 72 heures après cet enlèvement et malgré toutes les démarches entreprises, la direction du Parti ne sait toujours pas où le camarade Moïse Lida Kouassi a été conduit ni les raisons de son enlèvement.

Différentes sources soutiennent cependant qu’il aurait été arrêté à son domicile par des agents de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST).

Connaissant les actes de torture habituellement pratiqués à la DST contre les militants du Parti et largement dénoncé par les organisations de défense des droits de l’homme, le FPI :

-s’inquiète pour la vie du camarade Moïse Lida Kouassi ; 

- dénonce avec la dernière énergie l’intensification du harcèlement contre ses militants à l’approche des élections générales de 2015 ;

- condamne les actes récurrents d’enlèvement et de torture contraires aux pratiques d’un Etat moderne et démocratique ;

- exige la libération, sans condition, du camarade Moise Lida Kouassi.


Fait à Abidjan, le 26 octobre 2014

La Secrétaire Générale, Porte-parole

 

Agnès Monnet"

20:01 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

En tournée à Adzopé, le COJEP de Blé Goudé mobilise des militants de tous âges.

COJEP, Adzopé, Mobilisation Coje à Adzopé, Asseyons-nous et discutons pour la paix, Blé Goudé, Angenor Youan BiLa tournée "Asseyons-nous et discutons pour la Paix" du Congrès Panafricain de la Justice et de l'Egalité des Peuples (COJEP) continue à travers la Côte d'Ivoire. Le Samedi 25 Octobre 2014, le Mouvement Politique de Charles Blé Goudé avec à sa tête, son Président par intérim Angenor Youan Bi a communié avec les militants d'Adzopé, une ville du Sud-est ivoirien. 

On a pu noter une grande mobilisation des militants. Des jeunes tout comme des personnes âgées sont sortis massivement pour écouter le message de "paix et de réconciliation du COJEP". On peut dire sans se tromper, que quoique son Fondateur Blé Goudé soit détenu à la Haye, le COJEP son mouvement politique est resté fidèle à sa ligne politique de paix.

14:54 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

25/10/2014

La lettre du Continent dévoile la gestion clanique de Ouattara avec les membres de sa famille

Clanisme Ouattara, Népotisme OuattaraPlus le temps passe, plus la laideur du pouvoir Ouattara transparait au grand jour, au point où les médias qui l’ont acclamé hier soient contraints de dénoncer les dérives du « Poulain de la France » imposé à la Côte d’Ivoire. Le Journal des milieux diplomatiques « La Lettre du Continent » dans sa parution du 22 octobre 2014 vient de faire de révélations sur le népotisme doublé d’un clanisme hideux de Ouattara et des membres de sa famille dans la gestion du pouvoir en Côte d’Ivoire. Ci-après, de l'article: 

 

« L’arbre généalogique de Ouattara prend racine au cœur du pouvoir



L’accession d’Alassane Ouattara à la tête de la Côte d’Ivoire a mis en lumière le poids des intérêts familiaux dans la gestion du pays. Oncle, frère, nièce, gendre, beau-frère… : depuis trois ans, les parents directs du chef de l’Etat – qui est entouré de onze frères et sœurs – sont cooptés à un rythme soutenu au sein de l’exécutif, mais également à la tête d’entreprises publiques stratégiques. Les nièces en force Baudin Sarrahn Ouattara, la fille de Gaoussou Ouattara, le frère aîné d’ADO, dirige toujours depuis sa nomination fin 2011 l’Agence nationale de la salubrité (Anasur) Dernier exemple de ce “syndrome Ouattara”, la nièce du président Nina Keita vient de rejoindre le ministère du budget comme conseillère chargée de la communication du ministre Abdourahmane Cissé. Dans une autre vie, elle officiait comme mannequin à New York. Elle était notamment l’égérie de plusieurs marques de cosmétiques comme Black up ou de lignes de vêtements telles qu’Old Navy. Plus qu’une nouvelle communicante appelée à intervenir sur des dossiers stratégiques, Nina Keita représentera son ministère de tutelle au conseil de gestion de l’Agence ivoirienne de presse (AIP), l’agence d’information publique du pays. Elle siègera à ce titre aux côtés de sa cousine Masséré Touré, autre nièce du chef de l’Etat, chargée de la communication au palais d’Abidjan. Cette énième nomination d’un membre de la famille présidentielle vient compléter un arbre généalogique déjà bien garni au cœur du pouvoir. Parallèlement à l’influente Masséré Touré, le frère cadet d’Alassane Ouattara, Téné Birahima Ouattara, alias “Photocopie” en raison de sa ressemblance trait pour trait avec son aîné, règne en maître absolu à la présidence. Après en avoir été le directeur des affaires administratives et financières, il est désormais auréolé du titre de ministre des affaires présidentielles. A ce poste, il gère aussi bien le budget du palais que les fonds souverains, l’agenda, les déplacements et les prises de rendez-vous médicaux du ”chef”, voire certains dossiers sensibles relevant de la sécurité via le Conseil national de sécurité (CNS). Sherpa, Birahima Ouattara n’a été nullement inquiété dans ses prérogatives par la récente réorganisation de la présidence ayant vu l’arrivée de Philippe Serey-Eiffel et de Thierry Tanoh aux postes de secrétaires généraux adjoints. Autre membre de la fratrie, Baudin Sarrahn Ouattara, la fille de Gaoussou Ouattara, le frère aîné d’ADO, dirige toujours depuis sa nomination fin 2011 l’Agence nationale de la salubrité (Anasur). Cette entité dépend du ministère de l’environnement. Business Mme Maleka Mourad-Condé, Dg de Sodertour-Lacs La politique de préférence familiale s’étend au business. Oncle maternel d’ADO, Lanciné Camara est le puissant président de la Société des transports abidjanais (Sotra), entreprise publique historique qui, placée sous la tutelle du ministère des transports, gère notamment les transports publics de la capitale économique. La Société de développement du tourisme de la région des lacs (Sodertour-Lacs), qui opère plusieurs établissements emblématiques dans le pays (Hôtel président à Yamoussoukro et Hôtel la paix à Daoukro), est dirigée par Malekah Mourad Condé, l’épouse d’un des neveux du président. Alors que l’ex-beau-frère d’Alassane Ouattara, Ibrahim Keita, qui fut l’époux de la petite sœur du chef de l’Etat Sita Ouattara, préside toujours la Versus Bank, le gendre Benedict Senger s’est vu subitement propulsé l’an passé à la tête de Webb Fontaine Côte d’Ivoire (WFCI), la filiale de Webb Fontaine. Déjà présent au Nigeria, ce groupe helvético-dubaïote a récupéré, au terme d’une procédure de gré à gré, le marché du contrôle et de la vérification des importations dans le pays à la barbe du français Bivac, précédemment détenteur de ce contrat. WFCI gère par ailleurs le Guichet unique du commerce extérieur (GUCE). Autant dire un poids central dans l’économie du pays. 
» Source : La Lettre du Continent du 22 octobre 2014

 

De toute évidence, Ouattara est entrain de tordre les bouches qui l’ont soutenu hier, eu égard à ses multiples dérives dictatoriales depuis sa venue au pouvoir.

09:10 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

23/10/2014

Décès de la Mère du Président GBAGBO: Les condoléances du FPI

FPI, Décès mère de Gbagbo, Gado marguériteCe mercredi 22 octobre 2014, la famille de notre regrettée Maman GADO Margueritte a publié un communiqué officiel annonçant la triste nouvelle que nous savons de son décès survenu le mercredi 15 octobre 2014.

Après les visites que nous avons rendues à la famille le jour même du décès, je voudrais exprimer ici, au nom de la grande famille du Front Populaire Ivoirien, nos condoléances les plus attristées au Président Laurent GBAGBO, à sa sœur Jeannette Koudou, à tous ses frères et sœurs, à ses enfants et petits enfants, à Simone Ehivet GBAGBO ; à ses parents de Mama, de Gnaliépa, de Blouzon, de Gagna ; à tout le peuple de la région du Gôh et à leurs alliés ; à tous les Ivoiriens, à tous les amis du président Laurent Gbagbo et enfin à tous les militants du Front Populaire Ivoirien.

Nous savons combien notre chef, le président Laurent GBAGBO, tenait à sa mère. Elle ne l'a pas seulement mis au monde, elle a fait de la réussite de son fils sa propre raison de vivre. Oui ! C'est le travail, l'abnégation, la force de caractère, le sens de la dignité et de l'honneur de cette femme qui ont fait de Laurent GBAGBO l'un des hommes d'État contemporains les plus célèbres.

Nous mesurons sa peine et sa douleur au moment où sa mère quitte cette terre pendant qu'il est loin de son pays. Nous voulons l'assurer que le Front Populaire Ivoirien, cette grande famille dont il est le père fondateur, est à ses côtés.

Nous sommes à l'écoute et à la disposition de la famille, à la disposition de son ami et frère Sangaré Aboudrahamane qui a en charge l'organisation des obsèques, pour prendre toute notre part dans l'hommage dû à notre Maman.

 

Fait à Abidjan le mercredi 22 octobre 2014.

Pascal Affi N'GUESSAN, président du FPI.

15:37 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |