topblog Ivoire blogs

29/01/2015

Enlèvement et décapitation d'enfants: Les populations abattent un présumé "tueur d'enfants" à Yopougon

Enlèvement d'enfants Yopougon, Tueur présumé d'enfant abattuABIDJAN: Yopougon, les populations, dans un mouvement de rues, ont abattu un homme présumé "tueur d'enfants", ce jeudi 29 janvier 2015, à 11h heures d'Abidjan. Le véhicule du présumé tueur d'enfants, une Honda 4x4 de couleur verte et de plaque d'immatriculation étrangère, a été saccagé par les populations en colère.

Face aux mesures inappropriées et inefficaces du Gouvernement Ouattara contre "l'enlèvement et la décapitation d'enfants" constatés ces temps-ci à Abidjan, on assiste, hélas, à des scènes déplorables de "Justice de rue".

Au moment où nous publions les images de nos sources relatives ce lynchage populaire, la police tente de disperser les populations apeurées dans les rues de Yopougon, la plus grande commune de Côte d'Ivoire.

La psychose est générale dans tous les ménages abidjanais. Certains parents d'élèves préfèrent aller chercher leurs enfants dans les salles de classes pour les garder à la Maison. 
Les autorités policières, face à la presse, ont reconnu la semaine dernière que "le phénomène est réel" avec "25 cas averés". Ce matin 29 janvier 2015 à 8h, des sources concordantes révèlent qu'un écolier a été enlevé par des hommes armés au quartier Yopougon-Maroc.

13:19 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

3hommes jetés à la MACA pour atteinte à la sureté de l’Etat, le 28janv2015 après un passage à la DST

Détenus politiques, MACA, Dictature OuattaraABIDJAN : Selon nos sources, il s’agit de : 1-ADOMO ADOMO FRANCK OLIVIER, Mandat Dépôt 28-01-2015. Profession : Transitaire. Ethnie : Ebrié originaire d’Abidjan. Il a été arrêté à Yopougon le 26 janvier 2015 ;

2-DJEDJE DALY FRANCK, Mandat dépôt 28-01-2015. Profession : Manager de Football. Ethnie : Bété originaire de Gagnoa. Il a été arrêté à Yopougon le 26 janvier 2015 ;

3-TOA TIEHIDE ROBERT, Mandat dépôt 28-01-2015. Profession : Pasteur-évangéliste. Ethnie : Guéré originaire de Touleupleu. Il a été arrêté à Yopougon le 26 janvier 2015.

 

Toujours selon les mêmes sources, C’est le 10ème Cabinet qui est en charge du dossier de ses nouveaux détenus. Après un bref séjour à la DST le 26janvier2015, ces trois hommes accusés d’atteinte à la sûreté de l’Etat, ont été écroués à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA). Comme le dirait l’autre, Ouattara libère quelques détenus politiques et quelques jours après, il enferme d’autres dans ses goulags. 

11:23 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

28/01/2015

Ouattara jette 3 hommes dont un Évangéliste à la MACA pour atteinte à la sûreté de l'Etat

MACA, Enlèvement, détenu politiqueABIDJAN: Trois (3) Hommes dont l’Évangéliste TOA TIEHEDE ROBERT enlevés à Cocody Angré, hier. Selon des sources concordantes, les 3 hommes ont été déférés ce mercredi 28 Janvier 2015 à la Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan (MACA), après un bref séjour à la DST. Le régime Ouattara accuse ces détenus d'atteinte alléguée à la sûreté de l'Etat. 

 

 

C'est connu, Ouattara libère quelques détenus politiques et quelques jours après, il enlève et jette d'autres détenus dans ses goulags, de sorte que le nombre de détenus politiques reste constant. .

21:44 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

19/01/2015

Avigdor Lieberman, le Ministre israélien des AE pilonne la CPI:"C’est une institution politique"

Lieberman, CPI, IsraëlTEL AVIV : "Cet organe ne représente personne, c’est une institution politique" a déclaré Avigdor Lieberman, le Ministre israélien des Affaires Etrangères à propos de la Cour Pénale Internationale (CPI), le dimanche 18 janvier 2015, dans un entretien sur Radio Israël relatif à l’ouverture d’un examen préliminaire par la CPI sur les crimes de guerre à Gaza.

Le Ministre Avigdor Lieberman, tout en dénonçant les propensions politiques de la juridiction internationale, n’a pas manqué de révéler ouvertement : "Nous demanderons à nos amis au Canada, en Australie et en Allemagne de cesser tout simplement de la financer", a-t-il ajouté sur les ondes de Radio Israélienne à propos de la CPI.

 

Les décisions et verdicts bien plus politiques que juridiques de la CPI étaient déjà fustigés par des chefs d’Etat africains et bien d’observateurs, notamment dans la conduite des dossiers GBAGBO et Blé Goudé. Aujourd’hui, c’est l’Etat d’Israël qui monte au créneau, par le Canal de son Ministre des Affaires Etrangères, pour dénoncer le caractère politique de ladite juridiction, en menaçant de demander à ses amis de ne plus financer la CPI. De toute évidence, la CPI s’achemine vers un assèchement de ses ressources financières. Si à cette éventualité l’on ajoute l’impopularité de la CPI relative à ses décisions et verdicts fortement influencés par les nations puissantes, il est clair que la juridiction internationale court vers une très probable extinction. 

16:30 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |