topblog Ivoire blogs

03/04/2015

DÉCLARATION DU FPI SUR L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2015 AU NIGERIA

Buhari, Nigeria election"Le mardi 31 mars 2015, le peuple nigérian a élu le chef de l'opposition, Muhammadu Buhari, à la présidence de la République avec 53,9 % des voix. Le président sortant, Goodluck Jonathan, a reconnu sa défaite et a lancé un appel au calme à ses partisans. En retour, le Président élu a félicité son adversaire d'avoir accepté sa défaite, en lui tendant "la main de la camaraderie".

Le contexte de tensions multiples, notamment ethniques et religieuses, que traverse le Nigeria ces dernières années, pouvait faire craindre des troubles à l'occasion de cette élection présidentielle. Mais le peuple et la classe politique viennent de montrer que l'alternance démocratique au pouvoir est un facteur essentiel de la paix et de la réconciliation dans un pays divisé.
Le Front Populaire Ivoirien félicite le nouveau Président élu du Nigéria, Muhammadu Buhari, pour sa brillante victoire et lui souhaite plein succès dans l'exercice des responsabilités que lui confie le peuple nigérian au moment où son pays affronte des défis majeurs. Il salue le sens des responsabilités du Président sortant, Goodluck Jonathan, qui aura su placer "l'unité, la stabilité et le progrès" du pays au dessus de toute ambition personnelle, comme il l'a déclaré en s'inclinant devant le verdict des urnes.
Le Front Populaire Ivoirien se félicite enfin de la maturité politique dont le peuple nigérian a fait preuve durant le scrutin. C'est un test pour la démocratie que le peuple nigérian a brillamment réussi.
Pour un pays comme la Côte d'Ivoire, qui est en crise depuis la dernière présidentielle, l'élection présidentielle nigériane est un exemple, un bon exemple à suivre."

 

Fait à Abidjan le 1er avril 2015


Pour le FPI
La Secrétaire Générale, Porte parole du parti
Agnès MONNET

17:19 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

31/03/2015

Le COJEP, mouvement politique de Charles Blé Goudé, investit officiellement sa Jeunesse

ABIDJAN : La cérémonie d'investiture de l'Union des Jeunes du COJEP (UJCOJEP) a eu lieu ce Samedi 28 Mars 2015 au Baron de Yopougon. Une cérémonie finement bien organisée et remplie de symbole, caractéristique du Congrès Panafricain pour la Justice et l’Egalité des Peuples (COJEP).

Le mouvement politique de Charles Blé Goudé a officiellement lancé Touré Dubois et son équipe pour la remobilisation des jeunes patriotes, dans l’idéologie politique de paix et de lutte aux mains nues, chère au Père fondateur du COJEP, détenu à la Haye.

Le Président par intérim du COJEP, Angenor Youan Bi entouré des vice-Présidents Dr Saraka Patrice, Bly Rosslyn et bien d’autres membres du Bureau Exécutif ont apporté leur soutien et leur conseil à l’équipe dirigeante de l’UJ-COJEP, en vue du succès de leur mission lors de leur mandat à la tête des Jeunes du Mouvement.

 

Dans son allocution, Angenor Youan Bi a profité du micro pour interpeller le régime Ouattara sur l’arrestation des étudiants alors qu’ils réclamaient de meilleures conditions d’étude. 

 

COJEP, UJ-COJEP, Blé GoudéCérémonie d'investiture de l'Union des Jeunes du COJEP (UJCOJEP), Samedi 28 Mars 2015 au Baron de Yopougon.

 

 

 

COJEP, UJ-COJEP, Blé GoudéCérémonie d'investiture de l'Union des Jeunes du COJEP (UJCOJEP), Samedi 28 Mars 2015 au Baron de Yopougon.

 

 

 

 

COJEP, UJ-COJEP, Blé GoudéCérémonie d'investiture de l'Union des Jeunes du COJEP (UJCOJEP), Samedi 28 Mars 2015 au Baron de Yopougon.

 

 

 

COJEP, UJ-COJEP, Blé GoudéCérémonie d'investiture de l'Union des Jeunes du COJEP (UJCOJEP), Samedi 28 Mars 2015 au Baron de Yopougon. Angenor Youan Bi, lors de son allocution.

09:58 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Le Président du FPI Pascal Affi N’Guessan s’entretient avec les Fédéraux du parti

ABIDJAN : Sur 116 fédéraux que compte le Front Populaire Ivoirien (FPI), 96 ont répondu présent à l’appel du Président du FPI Pascal Affi N’Guessan pour des échanges sur plusieurs points de l’actualité, ce Samedi 28 Mars 2015, au siège provisoire du FPI à la Riviera Attoban.

Contrairement à certaines informations qui circulent dans la presse et sur les réseaux sociaux, Pascal Affi N’Guessan a porté à la connaissance des Fédéraux qu’il a introduit à la CPI une requête de visite au Président GBAGBO et au Leader du COJEP, Charles Blé Goudé. Et que la réponse sera connue d’ici la mi-avril.

Outre la visite au Fondateur du Parti détenu à la Haye, les Fédéraux du FPI et leur Président ont, au cours de cet entretien militant, abordé plusieurs autres points dont les sorties diplomatiques internationales, les conférences régionales, la commission électorale locale, la commémoration du 11 avril, le congrès, le dialogue politique national, la fête de la liberté, la question relative au siège et au journal « Notre Voie ».

« Les débats, lors de ces échanges du Président Pascal Affi N’Guessan et des Fédéraux du FPI, se sont déroulés dans une parfaite convivialité », a constaté le correspondant de DeboutCiv commis à la couverture de cet entretien.

 

Rencontre Affi-fédéraux 28 Mars 2015, FPIRencontre de Pascal Affi N'Guessan, Président du FPI et les Fédéraux, 28 mars 2015 au siège provisoire du FPI, à la Riviera Attoban, Abidjan.

 

 

 

 

Rencontre Affi-fédéraux 28 Mars 2015, FPIRencontre de Pascal Affi N'Guessan, Président du FPI et les Fédéraux, 28 mars 2015 au siège provisoire du FPI, à la Riviera Attoban, Abidjan.

 

 

 

 

Rencontre Affi-fédéraux 28 Mars 2015, FPIRencontre de Pascal Affi N'Guessan, Président du FPI et les Fédéraux, 28 mars 2015 au siège provisoire du FPI, à la Riviera Attoban, Abidjan.

08:02 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

25/03/2015

Des étudiants jetés en prison à la MACA pour avoir réclamé de meilleures conditions d’études

ABIDJAN : "Équipez nos labos", pouvait-on lire sur les pancartes des étudiants qui ont manifesté lundi dernier au Campus de l’Université de Cocody, rebaptisé par Ouattara « Université Félix Houphouët Boigny ». Ce mouvement des étudiants de l’Université visait à réclamer de meilleures conditions d’études, selon les organisateurs. Mais cette manifestation des étudiants a fait l’objet d’une violente répression policière, qui s’est soldée par plus de 24 arrestations dans le rang des étudiants, a confié un responsable syndical, à DeboutCiv, dans l’après-midi du mardi 24 mars 2015.

 

Grève des étudiants université de Cocody Abidjan 2" Mars 2015Manifestation des étudiants en Pharmacie, Université de Cocody, 23 Mars 2015, Abidjan.

 

 

 

Grève des étudiants de l'Université de Cocody 23 mars 2015Manifestation des étudiants en Pharmacie, Université de Cocody, 23 Mars 2015, Abidjan. On peut lire sur les Pancartes "Équipez nos Labos"

 

La manifestation des étudiants de l'Université de Cocody est venue amplifier la grève des enseignants du Secteur de Formation/Education lancée une semaine plutôt sur toute l'étaendue du territoire national.

Selon nos sources, les étudiants qui ont été interpellés lors des mouvements de grève au Campus de l’Université de Cocody ont été d’abord incarcérés à la Préfecture de Police d’Abidjan, avant d’être déférés dans l’après-midi du 25 mars 2015 à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA).  Pour voir la vidéo de l’arrestation des étudiants en Pharmacie Cliquez

 

La Côte d’Ivoire version Ouattara est si émergente que lorsque les étudiants réclament de meilleures conditions d’études, le régime Ouattara les envoie directement en prison. Drôle d’émergence. 

20:43 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |