topblog Ivoire blogs

11/10/2014

Après l’attaque du Camp d’Akouédo, 12 hommes enlevés et jetés à la MACA, hier

Attaque d'Akouedo, 12 personnes déférées à la MACA, MacaC’était prévisible. A dessein, l’ex-Com’Zone désormais homme fort du régime Ouattara, Koné Zakaria avait refusé que les Gendarmes mènent une enquête sérieuse sur l’attaque de la Caserne d’Akouédo survenue dans la nuit du 17 au 18 septembre 2014.

 

Relativement à cette attaque au contour flou, Koné Zakaria a fait enlever 12 hommes dont nous n’avons pas encore l’identité et les fonctions exactes. Après un bref séjour à la DST, selon nos sources, ces présumés coupables ont été jetés hier 10 octobre 2014 au Bâtiment C de la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) où croupisse déjà plus de 700 détenus politiques. Les 12 hommes déférés hier à la MACA sont accusés d’atteinte alléguée à la sûreté de l’Etat. 

12:22 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

10/10/2014

Le Personnel du Ministère de l'Agriculture de Côte d'Ivoire dépose un Préavis de grève

Préavis de Grève du personnel du Ministère de l'Agriculture de Côte d'Ivoire, Collectif du Personnel du Ministère de l'Agriculture; Agriculture ivoirienne, Amélioration des condition de vie et de travailLe Personnel du Ministère de l'Agriculture, réuni en Assemblée Générale Extraordinaire, le 9 Octobre 2014 au 23è étage de l'Immeuble CAISTAB d'Abidjan-Plateau a décidé, entre autre: "d'observer un arrêt de travail d'avertissement de 3 jours sur toute l'étendue du territoire national à compter du Lundi 20 au mercredi 22 octobre 2014, si les primes bloquées depuis 2ans n'étaient pas payées et que les textes d'application du décret N° 2013-853 du 19 décembre 2013 instituant des recettes non-fiscales au sein du Ministère de l'Agriculture, en vue de l'amélioration des conditions de vie et de travail du personnel du Ministère de l'Agriculture n'étaient pas pris"

 

 

Contenu intégral du Préavis de grève du Personnel du Ministère de l'Agriculture:

LE SECRETAIRE GENERAL
-----------------
CP-MINAGRI
-----------


Abidjan, le 9 octobre 2014

A
Monsieur le Ministre de la Fonction Publique
Et de la Réforme Administrative

A B I D J A N

Objet : Préavis de grève

Le Collectif du Personnel du Ministère de l’Agriculture :
Vu la Loi N°92-570 du 11 septembre 1992 portant statut général de la Fonction Publique reconnaissant en son article 17 le droit syndical aux fonctionnaires ;
Vu la Loi N°92-570 du 11 septembre 1992 portant statut général de la Fonction Publique reconnaissant en son article 18 le droit de grève aux fonctionnaires ;
Considérant la non-application du Décret N°2013-853 du 19 décembre 2013 instituant des recettes non fiscales au sein du Ministère de l’Agriculture ;
Considérant les conditions précaires de vie et de travail du Personnel du Ministère de l’Agriculture, acteur prépondérant de la création de richesse de la Côte d’Ivoire ;
Considérant le non-paiement des primes au personnel du Ministère de l’Agriculture depuis 2ans ;
Vu le courrier N°097/MINAGRI/CP du 30 juin 2014 de demande d’audience adressé à Monsieur le Ministre de l’Agriculture;
Considérant les nombreuses démarches infructueuses entreprises auprès de Monsieur le Ministre de l’Agriculture par le Collectif du Personnel du Ministère de l’Agriculture pour échanger sur l’amélioration des conditions de vie et de travail suite au courrier N 098/MINAGRI/CP du 14 Aout 2014;
Vu le mépris ;
Le Collectif du Personnel du Ministère de l’Agriculture, réuni en Assemblée Générale Extraordinaire le jeudi 9 octobre 2014, décide :
1- d’interpeler le Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, le Ministre de l’Economie et des Finances, le Gouvernement et le Président de la République sur l’urgence de l’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel du Ministère de l’Agriculture et l’application effective du décret N°2013-853 du 19 décembre 2013 instituant des recettes non fiscales au sein du Ministère de l’Agriculture ;
2- du dépôt, ce jour jeudi 9 octobre 2014, du présent préavis de grève pour exiger aussi bien le paiement des primes bloquées depuis 2ans que l’application effective du décret N°2013-853 du 19 décembre 2013 instituant des recettes non fiscales au sein du Ministère de l’Agriculture, en vue de l’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel du Ministère de l’Agriculture ;
3- d’observer un arrêt de travail d’avertissement de 3 jours à compter du lundi 20 au mercredi 22 octobre 2014 inclus, sur toute l’étendue du territoire national, si les primes n’étaient pas payées et que les arrêtés d’application du N°2013-853 du 19 décembre 2013 instituant des recettes non fiscales au sein du Ministère de l’Agriculture, en vue de l’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel du Ministère de l’Agriculture n’étaient pas pris ;
4- de rester ouvert au dialogue et aux négociations avec les autorités compétentes afin de trouver des solutions concrètes, adéquates et durables à ses revendications légitimes.





Ampliations
-Présidence de la République ;
-Primature ;
-Secrétariat du Gouvernement ;
-Ministère de l’économie et des Finances
-Ministère de l’Agriculture

Pour le CP-MINAGRI
Le Secrétaire Général


Irié Bi Irié Benjamin

 

 

 

Les 2 Pages du Préavis de Grève (Cliquez sur chaque page du préavis pour voir les détails):

Préavis de Grève du personnel du Ministère de l'Agriculture de Côte d'Ivoire, Collectif du Personnel du Ministère de l'Agriculture; Agriculture ivoirienne, Amélioration des condition de vie et de travail

Préavis de Grève du personnel du Ministère de l'Agriculture de Côte d'Ivoire, Collectif du Personnel du Ministère de l'Agriculture; Agriculture ivoirienne, Amélioration des condition de vie et de travail

14:42 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |

09/10/2014

Bamba Yacouba ex-commissaire de la CEI fuit avec son véhicule de service. La police à ses trousses

Bamba Yacouba, CEI, Youssouf Bakayo, Vol de véhiculeLe temps finit par dévoiler la vraie nature des brigands qui ont été hissés à dessein à des postes décisionnels et stratégiques de Côte d’Ivoire pour aider Ouattara à réussir sa forfaiture. C’est le moins qu’on puisse dire face à la fuite de Bamba Yacouba, ex-Commissaire Central de la Commission Electorale Indépendante (CEI), avec son véhicule de service.

Selon nos sources, après plusieurs requêtes de Youssouf Bakayoko, Président de la CEI auprès de l’ex-Commissaire Central de rendre son véhicule de service de marque FORD immatriculé 1044 FL 01, Bamba Yacouba a refusé de s’exécuter. Jusqu’à ce que le Président de la CEI écrive un courrier en date du lundi 6 octobre 2014 intimant l’ordre à l’ex-commissaire de rendre l’outil de travail lié à son ex-poste.

Toujours selon nos sources, la FORD immatriculée 1044 FL 01 fait désormais parti des véhicules recherchés par la Police, puisse que l’ex-commissaire Bamba Yacouba a disparu de la circulation avec le véhicule.  

Bamba Yacouba, Vole de véhiculeIl faut noter qu'en 2010 Youssouf Bakayoko avait fui lui aussi pour aller se retrouver au Golf Hôtel pour proclamer,en catimini, des chiffres donnant Ouattara vainqueur des élections présidentielles, là où les textes de la CEI requiert le consensus sur les chiffres avant la proclamation en présence de tous les commissaires. La fuite de Bamba Yacouba avec son véhicule de service n'est-elle pas une répétition de la "fuite avec le bien commun", qu'il a apprise de Bakayoko Youssouf?

 

 

 

08:50 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

08/10/2014

L’Epouse d’AFFI expulsée de sa maison par les policiers envoyés par la BACI. Les vraies raisons

Angeline Kili expulsée de sa maison, Banque Atlantique, PANO BOUTIQUEABIDJAN === Angeline Kili, l’Epouse d’Affi N’Guessan Pascal, s’est portée caution solidaire de la PME "PANO BOUTIQUE" auprès de la Banque Atlantique de Côte d’Ivoire(BACI). Malheureusement, cette PME n’a pas tenu ses engagements vis-à-vis de la Banque.

Informée des difficultés de PANO BOUTIQUE à tenir ses engagements, Mme Angeline KILI en tant que « caution solidaire » accompagnée par son conseil a conclu un accord avec la BACI pour le règlement de cette affaire à l’amiable. Contre toute attente, ce mercredi 08 octobre 2014 à 10h, l’Huissier mandaté par la BACI et flanqué de plusieurs policiers se pointent au domicile de Angeline KILI et l’expulsèrent de sa maison.

Non seulement la Banque fait fi de l’accord de règlement à l’amiable de l’affaire, mais encore l’Huissier et les policiers mandatés par la BACI expulsent avec un zèle amer l’Epouse du Président du Front Populaire Ivoirien, principal parti d’opposition. De de toute évidence, il y a des mains obscures qui enveniment cette affaire banale presque résolue dans le seul but d’humilier un adversaire politique.

 

Dès demain, la presse poubelle du régime Ouattara prendra le relais, comme elle sait le faire, en pondant des versions inventées de toute pièce, pour jeter le Président Affi N’Guessan et son Epouse dans l’opprobre. La Banque Atlantique qui se prête à un tel jeu d’humiliation politique doit savoir que cette expulsion de l’Epouse d’Affi N’Guessan, caution solidaire de PANO BOUTIQUE en dépit de l’accord de règlement à l’amiable, fera fuir ses clients. Car qui acceptera désormais de se porter caution solitaire d’un client d’une banque qui humilie, malgré l’existence d’un accord de règlement à l’amiable ? 

15:24 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |