topblog Ivoire blogs

25/10/2014

La lettre du Continent dévoile la gestion clanique de Ouattara avec les membres de sa famille

Clanisme Ouattara, Népotisme OuattaraPlus le temps passe, plus la laideur du pouvoir Ouattara transparait au grand jour, au point où les médias qui l’ont acclamé hier soient contraints de dénoncer les dérives du « Poulain de la France » imposé à la Côte d’Ivoire. Le Journal des milieux diplomatiques « La Lettre du Continent » dans sa parution du 22 octobre 2014 vient de faire de révélations sur le népotisme doublé d’un clanisme hideux de Ouattara et des membres de sa famille dans la gestion du pouvoir en Côte d’Ivoire. Ci-après, de l'article: 

 

« L’arbre généalogique de Ouattara prend racine au cœur du pouvoir



L’accession d’Alassane Ouattara à la tête de la Côte d’Ivoire a mis en lumière le poids des intérêts familiaux dans la gestion du pays. Oncle, frère, nièce, gendre, beau-frère… : depuis trois ans, les parents directs du chef de l’Etat – qui est entouré de onze frères et sœurs – sont cooptés à un rythme soutenu au sein de l’exécutif, mais également à la tête d’entreprises publiques stratégiques. Les nièces en force Baudin Sarrahn Ouattara, la fille de Gaoussou Ouattara, le frère aîné d’ADO, dirige toujours depuis sa nomination fin 2011 l’Agence nationale de la salubrité (Anasur) Dernier exemple de ce “syndrome Ouattara”, la nièce du président Nina Keita vient de rejoindre le ministère du budget comme conseillère chargée de la communication du ministre Abdourahmane Cissé. Dans une autre vie, elle officiait comme mannequin à New York. Elle était notamment l’égérie de plusieurs marques de cosmétiques comme Black up ou de lignes de vêtements telles qu’Old Navy. Plus qu’une nouvelle communicante appelée à intervenir sur des dossiers stratégiques, Nina Keita représentera son ministère de tutelle au conseil de gestion de l’Agence ivoirienne de presse (AIP), l’agence d’information publique du pays. Elle siègera à ce titre aux côtés de sa cousine Masséré Touré, autre nièce du chef de l’Etat, chargée de la communication au palais d’Abidjan. Cette énième nomination d’un membre de la famille présidentielle vient compléter un arbre généalogique déjà bien garni au cœur du pouvoir. Parallèlement à l’influente Masséré Touré, le frère cadet d’Alassane Ouattara, Téné Birahima Ouattara, alias “Photocopie” en raison de sa ressemblance trait pour trait avec son aîné, règne en maître absolu à la présidence. Après en avoir été le directeur des affaires administratives et financières, il est désormais auréolé du titre de ministre des affaires présidentielles. A ce poste, il gère aussi bien le budget du palais que les fonds souverains, l’agenda, les déplacements et les prises de rendez-vous médicaux du ”chef”, voire certains dossiers sensibles relevant de la sécurité via le Conseil national de sécurité (CNS). Sherpa, Birahima Ouattara n’a été nullement inquiété dans ses prérogatives par la récente réorganisation de la présidence ayant vu l’arrivée de Philippe Serey-Eiffel et de Thierry Tanoh aux postes de secrétaires généraux adjoints. Autre membre de la fratrie, Baudin Sarrahn Ouattara, la fille de Gaoussou Ouattara, le frère aîné d’ADO, dirige toujours depuis sa nomination fin 2011 l’Agence nationale de la salubrité (Anasur). Cette entité dépend du ministère de l’environnement. Business Mme Maleka Mourad-Condé, Dg de Sodertour-Lacs La politique de préférence familiale s’étend au business. Oncle maternel d’ADO, Lanciné Camara est le puissant président de la Société des transports abidjanais (Sotra), entreprise publique historique qui, placée sous la tutelle du ministère des transports, gère notamment les transports publics de la capitale économique. La Société de développement du tourisme de la région des lacs (Sodertour-Lacs), qui opère plusieurs établissements emblématiques dans le pays (Hôtel président à Yamoussoukro et Hôtel la paix à Daoukro), est dirigée par Malekah Mourad Condé, l’épouse d’un des neveux du président. Alors que l’ex-beau-frère d’Alassane Ouattara, Ibrahim Keita, qui fut l’époux de la petite sœur du chef de l’Etat Sita Ouattara, préside toujours la Versus Bank, le gendre Benedict Senger s’est vu subitement propulsé l’an passé à la tête de Webb Fontaine Côte d’Ivoire (WFCI), la filiale de Webb Fontaine. Déjà présent au Nigeria, ce groupe helvético-dubaïote a récupéré, au terme d’une procédure de gré à gré, le marché du contrôle et de la vérification des importations dans le pays à la barbe du français Bivac, précédemment détenteur de ce contrat. WFCI gère par ailleurs le Guichet unique du commerce extérieur (GUCE). Autant dire un poids central dans l’économie du pays. 
» Source : La Lettre du Continent du 22 octobre 2014

 

De toute évidence, Ouattara est entrain de tordre les bouches qui l’ont soutenu hier, eu égard à ses multiples dérives dictatoriales depuis sa venue au pouvoir.

09:10 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

23/10/2014

Décès de la Mère du Président GBAGBO: Les condoléances du FPI

FPI, Décès mère de Gbagbo, Gado marguériteCe mercredi 22 octobre 2014, la famille de notre regrettée Maman GADO Margueritte a publié un communiqué officiel annonçant la triste nouvelle que nous savons de son décès survenu le mercredi 15 octobre 2014.

Après les visites que nous avons rendues à la famille le jour même du décès, je voudrais exprimer ici, au nom de la grande famille du Front Populaire Ivoirien, nos condoléances les plus attristées au Président Laurent GBAGBO, à sa sœur Jeannette Koudou, à tous ses frères et sœurs, à ses enfants et petits enfants, à Simone Ehivet GBAGBO ; à ses parents de Mama, de Gnaliépa, de Blouzon, de Gagna ; à tout le peuple de la région du Gôh et à leurs alliés ; à tous les Ivoiriens, à tous les amis du président Laurent Gbagbo et enfin à tous les militants du Front Populaire Ivoirien.

Nous savons combien notre chef, le président Laurent GBAGBO, tenait à sa mère. Elle ne l'a pas seulement mis au monde, elle a fait de la réussite de son fils sa propre raison de vivre. Oui ! C'est le travail, l'abnégation, la force de caractère, le sens de la dignité et de l'honneur de cette femme qui ont fait de Laurent GBAGBO l'un des hommes d'État contemporains les plus célèbres.

Nous mesurons sa peine et sa douleur au moment où sa mère quitte cette terre pendant qu'il est loin de son pays. Nous voulons l'assurer que le Front Populaire Ivoirien, cette grande famille dont il est le père fondateur, est à ses côtés.

Nous sommes à l'écoute et à la disposition de la famille, à la disposition de son ami et frère Sangaré Aboudrahamane qui a en charge l'organisation des obsèques, pour prendre toute notre part dans l'hommage dû à notre Maman.

 

Fait à Abidjan le mercredi 22 octobre 2014.

Pascal Affi N'GUESSAN, président du FPI.

15:37 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

22/10/2014

TOH ANGE Clément, un Athlète de lancer de disque et javelot enlevé et torturé à la DST

Torture FRCI, Enlèvement, TOH Ange Clément enlevé et torturéABIDJAN : Il est 7h du matin, le vendredi 10 octobre 2014 lorsque 3 hommes puissamment armés se pointent au domicile de TOH ANGE CLEMENT un athlète spécialisé en lancer de disque et Javelot habitant à Yopougon. Les hommes armés se présentèrent comme venant de la DST. Ne se reprochant rien, l’Athlète TOH ANGE CLEMENT s’est présenté aux Hommes armés.

La famille alertée par la présence de ces hôtes peu ordinaires se regroupa autour de leur frère sur le point d’être enlevé. Les agents de la DST ont dit à la famille « qu’ils emmènent TOH ANGE CLEMENT pour l’interroger ». Depuis cette date, la famille du détenu TOH ANGE CLEMENT n’a plus de nouvelle de lui.

 

Selon nos sources, TOH ANGE CLEMENT, Athlète spécialisé en lancer de disque et Javelot, est accusé par le régime Ouattara d’atteinte à la sûreté de l’Etat. « Le régime Ouattara est devenu si frileux que même les athlètes, les artistes chanteurs, les commerçantes, les plombiers, les maçons, les menuisiers…. sont tous accusés de mener des coups d’Etat et jetés en prison », peut-on s’interroger sur les enlèvements suivis de tortures et emprisonnement des ivoiriens par les hommes de Ouattara. 

12:59 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

19/10/2014

Congrès du FPI: Conditions et modalités de participation. Infos diverses

FPI, 4è Congrès FPIABIDJAN: Le 4è congrès du Front Populaire Ivoirien (FPI) aura lieu du 11 au 13 décembre 2014 au Palais des Sports de Treicheville à Abidjan, capitale économique de la Côte d'Ivoire. Pour son bon déroulement, le Bureau du Congrès en donne déjà le thème, les conditions et modalités. Le Parti du Président Gbagbo tient donc à clarifier tout afin que les militants puissent avoir les informations relatives à ce congrès aux grands enjeux, pour y participer aisément.

Toutes les conditions et modalités pour participer au prochain congrès du FPI.

4ème CONGRES ORDINAIRE DU FRONT POPULAIRE IVOIRIEN

INFORMATIONS A L’ATTENTION DES FEDERATIONS :

1- Le thème du quatrième congrès est :

« UN FPI UNI ET REMOBILISE POUR LA LIBERATION DU PRESIDENT LAURENT GBAGBO INDISPENSABLE A LA RECONCILIATION NATIONALE ET POUR LA RECONQUETE DEMOCRATIQUE DU POUVOIR D’ETAT ».

2- Le Congrès se tiendra les 11-12-13 et 14 décembre 2014 au Palais des sports de Treichville.

3- L’enregistrement et le retrait des badges des participants commenceront le lundi 08 décembre à 8h 00 au Q.G de campagne du Président Laurent Gbagbo, siège provisoire du parti à ATTOBAN, pour s’achever le mercredi 10 Décembre 2014 à 20H.

4- L’accueil et l’installation des délégués au Palais des sports de Treichville débuteront le jeudi 11 décembre 2014 à 7h pour prendre fin à 9h00.

5- Conformément à l’article 30 des statuts du F.P.I, le Congrès est composé comme suit :
- Les membres du Comité Central ;
- Les membres du Secrétariat Général ;
- Les membres du Comité de Contrôle ;
- Les Secrétaires Généraux de fédération ;
- Les Secrétaires Généraux des sections ;
- Les Représentants du FPI à l’étranger ;
- Les délégués des sections ;
- Les délégués des sections FPI à l’étranger ;
- Les délégués de chaque Structure d’Activité à titre d’observateurs.

6- Pour ce 4ème Congrès, le nombre des délégués est fixé à deux (02) pour chaque section en Côte d’Ivoire et à l’étranger. Ces délégués sont :
le secrétaire général et le secrétaire général adjoint de section.

Les militants non membres statutaires peuvent également participer aux travaux du Congrès en qualité de membres observateurs.

7- Les conditions pour participation au 4ème Congrès :

- avoir sa carte de membre de 2014
- avoir payé sa cotisation fixée à :
✓ 45 000 FCFA (15 000 X 3) pour le Secrétaire Général de Fédération
✓ 6 000 FCFA (2 000 X 3) pour le Secrétaire Général de Section 
✓ 6 000 FCFA pour le Secrétaire Général adjoint de section 
✓ 45 000 FCFA (15 000 X 3) pour chaque membre du Comité Central : élu de la fédération, élu national, élu local, membres du CES… 
✓ 250 euros pour le Représentant du FPI à l’étranger
✓ 200 euros pour le Secrétaire Général de section à l’étranger.
✓ 3000 et 10 000 FCFA pour le délégué membre observateur.
Modalités de paiement : La cotisation est payable auprès du Fédéral et du SENAFIP en trois fois aux dates suivantes le 30 octobre, le 15 novembre et le 30 novembre2014.

8- Les fédérations et sections autorisées à prendre part au 4ème Congrès sont :

- les Fédérations et Sections existantes avant le 11 avril 2011 ;

- les nouvelles Fédérations issues du nouveau découpage administratif.

La liste des délégués de chaque Section est établie et signée par le Secrétaire de Section. Elle est déposée auprès du Secrétaire fédéral pour validation. Le Fédéral transmet la liste au Secrétaire National chargé de région pour avis. Ce dernier dépose les listes de sa région auprès de la commission mobilisation présidée par la camarade LOROUGNON Marie Odette. La date limite de dépôt est fixée au jeudi 30 octobre 2014 à 18 H, délai de rigueur.

9-Les commissions de travail :

Cinq (05) commissions de travail ont été créées :

1- Projet de société et programme de gouvernement ;
2- Politique générale ;
3- Statuts et règlement intérieur ;
4- Elections des membres des organes dirigeants du Parti ;
5- Actions pour la libération du président Laurent GBAGBO.
Les résultats des travaux des commissions seront envoyés dans les fédérations pour analyse et contributions au plus tard le 15 novembre 2014, délai de rigueur.

10 – Déroulement du Congrès :

- Jeudi 11 Décembre : 7H00-14H00 : Cérémonie d’ouverture

14H30-22H00 : Travaux en plénière

-Vendredi 12 Décembre : 8H30-22H00 : Travaux en plénière

- Samedi 13 Décembre : Election du Président du Parti et des membres du Comité de Contrôle.

- Dimanche 14 Décembre : Cérémonie de clôture du 4ème Congrès.

Pour toute information complémentaire avant et pendant le Congrès, contactez la présidence du Congrès :

- DANO DJEDJE Sébastien : Président : 44- 67-11-91
- KONAN Christine : 1ère Vice-présidente : 59-26-02-25
- ETTIEN AMOIKON Henri : 2ème Vice- président : 44-64-36-30
- MAPRI KPOLO Dominique : 1er Coordonnateur : 07-02-67-01
- LOCENI DAGNOKO : 2ème Coordonnateur : 05-91-27-76.
Fait à Abidjan, le 13 Octobre 2014
Pour le bureau du Congres
Le Président
Sébastien DANO Djédjé

19:47 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |