topblog Ivoire blogs

17/07/2014

Vidéo: le vol MH17, un autre avion de la Compagnie Malaysian Airlines abattu en Ukraine, 295morts

MH17, Crash d'avion en UkraineLe Vol MH17, un Boeing 777,  de la Compagnie Malaysian Airlines avait à son bord 280 passagers et 15 membres d’équipage. Ce 1er juillet 2014, l’avion a disparu des radars à plus de 10000m d’altitude au-dessus de Donestk, une localité en proie à d’intenses combats depuis plusieurs mois entre les forces proKiev et les forces séparatistes. Des sources proches de la Compagnie malaisienne évoquent une attaque ayant ciblé le vol MH17.

Il est trop tôt pour accuser l’une ou l’autre des deux forces en conflit dans l’est ukrainien. Cependant, Kiev a récemment affirmé que les forces séparatistes ne disposaient pas de missiles de longue portée susceptible d’abattre des avions à haute altitude. Alors que selon les sources proches de la compagnie "l’avion a disparu des radars à plus de 10000 mètres d’altitude". Etant donné que sa déclaration sur les rayons de frappe des missiles des forces séparatistes est basée sur des renseignements, Kiev a lavé les forces séparatistes, sans le vouloir, certainement dans l'optique de mettre en cause d'éventuels soutiens russes. Qui a donc dans ce conflit a bien pu frapper cet avion à plus de 1000m d’altitude?

 

Des observateurs n’ont pas manqué de faire des analyses du genre : "Puisse que Kiev peine à pacifier l'Est Ukrainien. Kiev peut avoir bombardé le vol MH17, avion civil de la Compagnie Malaysian Airlines dans le but de monter tous contre les séparatistes". Une Piste à ne pas négliger dans les enquêtes. Une chose est évidente, c'est un coup dur pour cette compagnie qui a précédemment perdu mystérieusement le vol MH370.

Vidéo du Krash: 

17:05 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

11/07/2014

Blé Goudé: Prévue pour 18août, l’audience de confirmation des charges reportée au 22 Sept2014

Blé Goudé, CPI, Report d'audience de confirmation de chargesCPI : Le dilatoire dans l’affaire Blé Goudé a déjà commencé. L’objectif de la CPI étant de garder Blé Goudé et le Président Gbagbo loin du pouvoir Ouattara, parrainé par la France. C’est le moins qu’on puisse dire devant le report de la date de démarrage des audiences de Confirmations ou d’infirmations des charges contre M. Charles Blé Goudé, Président du Congrès Panafricain pour la Justice et l’Egalité des Peuples (COJEP).

La CPI vient de publier la décision de report  de l’audience de confirmation ou d’infirmation des charges dans l’affaire Le Procureur Contre Blé Goudé. La décision de la chambre Préliminaire I a été rendue publique sur le site Web de l’institution internationale, dans une version anglaise que DeboutCiv a traduite pour les lecteurs francophones :

« Aujourd'hui, le 11 Juillet 2014, la Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI) a décidé de reporter le début de l'audience de confirmation dans l'affaire Le Procureur c Charles Blé Goudé au 22 Septembre 2014, afin de permettre aux parties de compléter la communication de la preuve avant l'audience. L'audience a déjà été prévue pour le 18 Août 2014.

 

La Chambre a autorisé le Procureur jusqu'au 22 Août 2014 pour compléter les preuves à divulguer, y compris les nouveaux éléments de preuve supplémentaires, dont elle entend se fonder à la confirmation des charges ainsi que de déposer le document de notification des charges. La Défense doit remplir la divulgation de sa preuve, relative à cette audience, le 5 Septembre 2014.

Contexte: Le 27 Mars 2014, Charles Blé Goudé a fait sa première comparution devant la CPI et juge unique Silvia Fernández de Gurmendi avait initialement fixé la date du début de la confirmation des charges au 18 Août 2014.

Le 22 Mars 2014, Charles Blé Goudé a été remis à la CPI par les autorités nationales de la Côte d'Ivoire sur la base d'un mandat d'arrêt émis par les juges de la CPI le 21 Décembre 2011 et a levé les scellés le 30 Septembre 2013.

Charles Blé Goudé, nationale de Côte d'Ivoire, 42 ans, porte aurait la responsabilité pénale individuelle, en tant que coauteur indirect, pour quatre chefs de crimes contre l'humanité, à savoir assassiner, le viol et d'autres formes de violence sexuelle, persécution, et autres actes inhumains, qui auraient été commis sur le territoire de la Côte d'Ivoire entre le 16 Décembre 2010 et le 12 Avril 2011. »,  Source : Site Web de la CPI.

 

 

C’est sans surprise que les observateurs de cette cour internationale politiquement teintée accueillent cette autre décision de report. 

Voir la version originale sur le site Web de la CPI 

15:27 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

10/07/2014

Axe Abidjan-San Pédro coupée : Le Goudrou en crue. 3 personnes emportées par les eaux, 9 juillet2014

Axe Abidjan San Pédro coupée, Route barrée par les eaux AbidjanGRAND LAHOU-FRESCO : La cotière, cette voie qui relie Abidjan aux localités au Sud-Ouest de la Côte d’Ivoire, est coupée depuis plusieurs jours sur l’axe Grand Lahou-Fresco, a constaté DeboutCiv ce 10 juillet 2014. A la faveur des grande pluies du mois de juin et juillet 2014, le Cours d’eau Goudrou a fait une crue sans pareille. Les véhicules devant traverser le pont sont obligés de se laisser guider par des jeunes passeurs qui connaissent bien la voie en cet endroit.

Des témoins rapportent que deux (2) jeunes passeurs et une passagère d’un véhicule de transport en commun ont été emportés par les eaux du Goudrou, le 9 juillet 2014.

Au niveau du tronçon Sassandra-Fresco, la route est impraticable sur 2km. Ce mauvais état de la voie oblige les véhicules à abandonner les passagers pour les confier à un autre véhicule garer de l’autre côté de la voie. Il faut donc marcher avec ses bagages sur la tête, en posant soigneusement ses pieds sur des troncs d’arbres coupés et déposés sur la voie en vue de permettre le passage.

 

Les villes de Grabo, Tabou, Sassandra, Fresco et San-Pedro qui abrite le 2ème port de la Côte d’Ivoire, sont ainsi coupées d’Abidjan, la Capitale économique, par voie routière de la Côtière.

 

Un aperçu du calvaire des usagers de la voie Abidjan-San Pédro: 

20:35 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Pénurie d’eau potable à ABIDJAN: Les populations de Yopougon Attié, Terminus 47 se révoltent

Pénurie d'eau à ABIDJAN, Révolte contre pénurie d'eauABIDJAN : Yopougon Attié, Toits-Rouges, Koweit, Nouveau quartier, Maroc, Ananerie….. Plus d’une semaine pour certains quartiers et 3 semaines pour d’autres sans aucune goutte d’eau potable dans les robinets.

Exacerbées par cette pénurie d’eau, les populations de de Yopougon Attié, Terminus 47 se sont révoltés ce matin, aux environs de 9h ce jeudi 10 juillet 2014.

« Il faut attendre toute la nuit devant le robinet et cette eau ne vient jamais. Sommes-nous au Sahel ? », a déclaré cette ménagère, femme au foyer devant une foule de personnes révoltée par le manque d’eau potable à Yopougon-Attié.

Pénurie d'eau ABIDJAN, Révolte des populations manque d'eauCette révolte s’est ponctuée par un attroupement suivi d’une marche sur la direction de la Société de Distribution d’Eau en Côte d’Ivoire (SODECI).

 

Au-delà du discours démagogique d’émergence 2020 du régime Ouattara, les vrais problèmes des populations ivoiriennes demeurent et s’empirent même. Tandis que les eaux tuent à Cocody par manque de canalisation et de plan d’urbanisation, à Yopougon, les populations meurent parce que manquant d’eau potable. Ainsi va la Côte d’Ivoire sous Ouattara.

13:46 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |