topblog Ivoire blogs

17/06/2014

Encore 4 morts dans un nouvel écroulement de maison à Mossikro, ce 17 juin 2014

Mossikro 4 morts, écroulement de maison 2 morts, Abidjan écroulement de maison 4 mortsABIDJAN : Mossikro, quartier de la Commune d’Attécoubé à Abidjan a encore été frappé dans la nuit du 16 au 17 juin 2014, par un nouvel écroulement de maison faisant 4 morts et plusieurs blessés.

Les jours passent et se ressemblent à Abidjan et même à l’intérieur du Pays. Des écroulements de maison depuis le déclenchement de la saison de pluies. Mossikro, Banco 1, Adjamé 220 logements et Bassam des quartiers et localités victimes d’écroulements de maisons et la liste ne cesse de s’allonger.

 

Le régime Ouattara, jusqu’ici, n’a aucun plan d’urbanisme pour faire face à ces écroulements de maisons qui ne font que tuer les populations. 

18:36 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Le flanc droit d’un immeuble R+2 s’écroule à Adjamé 220 Logements

ABIDJAN : Adjamé 220 logements, quartier populaire d’Abidjan a été le théâtre d’un nouvel écroulement d’immeuble, ce mardi 17 juin 2014, tôt le matin. Selon les rescapés, le flanc droit de l’immeuble de R+2 s’est incliné d’abord avant de s’écrouler, donnant le temps à ses occupants de quitter les lieux. Il n’y a donc pas eu de blessé ni de mort.

Après les écroulements de maisons à Mossikro et Banco dont celle de M. Coulibaly faisant 6 morts le 6juin dernier à Attécoubé, ce fut 2 immeubles de Bassam, une ville proche d’Abidjan, la semaine dernière. Il faut aussi compter les immeubles de plusieurs étages qui se sont écroulés l’an dernier à Cocody et à Yopougon dont celui appartenant à un commandant FRCI de Ouattara.

 

Ouattara aux affaires, les malheurs s’enchaînent en Côte d’Ivoire. C’est le moins qu’on puisse dire face à l’ampleur des évènements malheureux avec son cortège de blessés et morts.

Immeuble R+2 s'écroule, Adjamé 220 Logements Immeuble s'écroule. 17 Juin 2014 Immeuble s'écroule à AbidjanLe flanc droit d'un immeuble s'écroule, Adjamé 220 Logements, ABIDJAN, 17juin2014

17:03 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

12/06/2014

Dr Ahoua Don Mello libéré après 18h d'horloge de détention à l'aéroport de DOUALA

Don Mello Libre, Ahoua Don Mello LibéréDOUALA: Interpellé par les services de sécurité de l'aéroport de DOUALA au Cameroun dans la nuit mercredi 11 au jeudi 12 juin 2014, le Ministre Ahoua Don Mello vient d'être libéré, a annoncé Afrique Média TV lors d'une émission spéciale consacrée à cette interpellation injustifiée.

Pour rappel, le Docteur-Ingénieur en Ponts et Chaussées Ahoua Don Mello se rendait au Maroc pour une conférence sur les infrastructures en Afrique lorsqu'il a été interpellé au cours du Boarding Process". 

Plusieurs voies, aussi bien au Cameroun que partout ailleurs, s'étaient levées au cours de la journée pour condamner cette interpellation. Les autorités camerounaises viennent ainsi de désavouer le régime sanguinaire et tortionnaire de Ouattara qui attendait l'extradition de l'ex-Ministre de l’Equipement et d’assainissement du Président Gbagbo.

20:25 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

CPI: Les charges sont confirmées contre le Président Gbagbo à 2 juges contre1

Gbagbo, Libérez GbagboLa chambre préliminaire I vient de rendre son verdict par écrit sur son site:

"12/06/2014

 

Situation : Côte d'Ivoire

Affaire : Le Procureur c. Laurent Gbagbo

Le 12 juin 2014, la Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI) a confirmé, à la majorité, quatre charges de crimes contre l'humanité (meurtre, viol, autres actes inhumains ou – à titre subsidiaire – tentative de meurtre, et persécution) à l'encontre de Laurent Gbagbo et l'a renvoyé en procès devant une chambre de première instance. La Chambre préliminaire I est composée de la juge Silvia Fernández de Gurmendi, juge présidente, du juge Hans-Peter Kaul, et de la juge Christine Van den Wyngaert, cette dernière ayant adopté une opinion dissidente", peut-on lire sur le site de la Cour Pénale Internationale", peut-on lire sur le site de la CPI.

 

 

 

16:21 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |