topblog Ivoire blogs

26/04/2014

J-Y DIBOPIEU, Cdt ABEHI, Lt BAWA et Serge KOFFI Anaconda déportés de la DST vers des prisons de l'intérieur du pays

Dibopieu, Abehi Jean Noel, Lt Bawa, Koffi serge Anaconda, Détenu politiqueLe geôlier, Chef de guerre et dictateur sanguinaire Dramane Ouattara a fait déporter plusieurs détenus politiques, ce vendredi 25 avril 2014 de la DST vers des goulags de l’intérieur du pays, selon nos informations.

1-Les détenus politiques Cdt Jean Noël ABEHI et Jean Yves DIBOPIEU déportés de la DST et détenus au Camp pénal de Bouaké depuis 25 avril 2014 à 16h05

2-Le détenu Politique Lt BAWA de la Marine transféré de la DST à la prison de Toumodi depuis le vendredi 25 avril 2014 à 13h00

3-Le détenu Politique Koffi Serges dit Anaconda transféré de la DST à la prison de Dimbokro depuis le vendredi 25 avril 2014 à 14h

A ce jour, la Côte d’Ivoire compte plus de 792 détenus politiques dans les goulags du régime tyrannique de Dramane Ouattara. Ces détenus sont torturés, déportés de goulags en goulags, alors que les accusations à eux reprochées ne sont aucunement avérées.

12:41 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Vidéo, Obsèques de Joël Tiémoko: Les jeunes chassent la délégation du Gvmnt, "A cause de Cacas, ils l'ont tué"

Joel Tiemoko, Exactions FRCI, Crime FRCILes jeunes révoltés contre le Gvmt chantaient "A cause de Cacas, ils l'ont tué...Gbo! Gbo! Ils l'ont tué"
5 bâches dressées, l'espace publique derrière l'Etablissement Mobio était exigu pour les funérailles de Joël Tiémoko, dans la nuit du Vendredi 25 au 26 Avril 2014. 
Les populations de Locodjro et Jérusalem sont sorties massivement pour manifester leur colère contre le Gouvernement et le FRCI tueur du Joël Tiémoko.
Vers 23h, au moment où le porte-parole du Gouvernement faisait son allocution, des jeunes gens très révoltés ont envahi l'espace des Funérailles. Ils chantaient: "A cause de Cacas, ils l'ont tué....Gbo! Gbo! Ils l'ont tué". Ce chant a sonné la révolte de toute la foule.

Le Maire de la Commune d'Attécoubé, M. Danho Paulin et la délégation gouvernementale ont été copieusement hués et chassés des funérailles. "Allez-y! Quittez ici. On ne veut plus vous voir ici, bande d'assassins", scandaient la foule.

Des paroles de malédiction fusaient de partout dans la foule contre le FRCI tueur et le Gouvernement qui le protège. "Si jamais ce FRCI criminel chie encore dans sa vie, qu'il soit maudit à jamais.... Que le Gouvernement Ouattara, protecteur de ce FRCI assassin, soit à jamais maudit", ont déclarés les populations révoltées contre cet autre crime des FRCI de Ouattara. 

 

Pour rappel, le jeune Tiémoko Joel a été abattu par un FRCI, le 21 avril 2014, parce que Tiémoko a déféqué sur le site de logements sociaux. Le FRCI de Ouattara, tueur du jeune Tiémoko est toujours en liberté.

Extrait vidéo de la colère des populations lors des obsèques, 23h, dans la nuit du 25 au 26 avril 2014:

07:11 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

24/04/2014

Korhogo: Les populations refusent de se faire recenser. Le Préfet décide de les emprisonner pour incivisme

RGPH2014, Boycott recensement, Korhogo, Préfet Daouda Ouattara KORHOGO : Il est 10h, ce jeudi 17 avril 2014, la Préfecture de Korhogo grouille de monde. Tous les chefs de services de l’administration publique, convoqués par le Préfet, affichent présents. L’heure est grave. M. Daouda Ouattara, Préfet de Korhogo tient à faire passer un message fort à tous ses administrés.

Une fois installé dans la salle de réunion, le Gouverneur de la région du Poro n’est pas passé par mille chemins pour étaler la gravité de la situation et la décision préfectorale s’y afférant, en ces termes : « Il me revient de façon récurrente que les populations de ma circonscription refusent de se faire recenser. Je n’admettrai pas un tel incivisme de leur part », a martelé le Préfet de Korhogo devant les chefs de services.

 Par la suite, M. Daouda Ouattara a livré la teneur de la décision préfectorale en réponse à ses administrés qui boycottent le recensement : « J’ai donné des instructions fermes aux agents recenseurs afin qu’ils relèvent les coordonnées géographiques de ceux et celles qui refusent de se faire recenser. Je les ferai condamner pour incivisme » a ajouté le très zélé préfet de Korhogo.

Une chose est évidente, il n’existe aucune loi en Côte d’Ivoire autorisant un Préfet ou toute autre administrateur à emprisonner un citoyen qui refuse de se faire recenser. Mais à Korhogo, le Préfet Daouda Ouattara a décidé d’emprisonner ses administrés qui boycottent le recensement général de la population et l’habitat.  Les chefs de services ont reçu les instructions du Préfet pour que chacun en ce qui le concerne puisse porter cette information aux populations de Korhogo.

 

Pour rappel, l’opération de recensement  lancé en Mars 2014 a été largement boycottée par les populations ivoiriennes partout en Côte d’Ivoire suite au mot d’ordre de Boycott lancé par le Front Populaire Ivoirien (FPI), Parti du Président Laurent Gbagbo. Le FPI réclame la libération des détenus politiques et des biens confisqués par les FRCI et dozos avant tout recensement. 

18:01 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

17/04/2014

CHU DE TREICHVILLE: le seul échographe du service radiologie a été récupéré par son propriétaire

Chu de TreiChville, Echographe récupéré, Pas d'échographe au chu treivilleABIDJAN : Selon des témoins, ce 17avril 2014 matin, l’opérateur privé propriétaire du seul échographe opérationnel du Service Radiologie du CHU de Treichville est venu récupérer son appareil d’échographie. Et C’est avec une grande stupéfaction que les patients du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Treichville ont assisté à cette scène inqualifiable.   

La désolation était palpable sur les visages des patients et de personnel médical du service radiologie. Certains patients devant le service en attente pour faire des examens ont voulu comprendre ce qui se passait. L’explication qui leur a été donnée est la suivante : « Le seul échographe opérationnel était un appareil d'échographie prêté au CHU de Treichville depuis 2013 par un opérateur privé de la place. Ce matin, l’opérateur est venu chercher son appareil ».

"Ah bon ! Avec tout le bruit que Ouattara et son gouvernement font, ils ne sont pas capables d’équiper d’échographe l’un des plus grands centres hospitaliers de Côte d’Ivoire", s’est étonné un patient, très amer avec les gouvernants.

A l’heure où je mets en ligne cet article, le CHU DE TREICHVILLE NE DISPOSE D’AUCUN ECHOGRAPHE OPERATIONNEL.

Les malades sont contraints de courir vers les rares cliniques privées qui disposent du précieux appareil, mais il faudra en payer le prix. Dieu seul sait combien de patients vont perdre la vie à cause du manque d’échographe opérationnel au CHU de TREICHVILLE.

 

Pour mémoire, à la suite du décès d’Awa Fadiga, le régime Ouattara avait suspendu la semaine dernière plusieurs responsables du CHU de COCODY, non sans provoquer la colère du personnel médical qui a dénoncé le manque de responsabilité du gouvernement face à l’état de délabrement des CHU et de tout le système de santé en Côte d’Ivoire.

18:43 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |