topblog Ivoire blogs

23/11/2013

ABIDJAN - Laurent AKOUN, an opposition Leader, arrested at the airport, transferred to DST and released

AKOUN, Arrested abd released, Ouattara's Secret Service, DSTLaurent AKOUN, Secretary General and Spokesman of the Ivorian Popular Front (Opposition Party), has been arrested this morning at 08:00, November 23rd, 2013 at the International FHB Airport of Abidjan, as he was heading to France as part of a mission of his political party (FPI) and also for health issues.

With his wife and his daughter, SG Akoun was fulfilling the boarding process for an Air France flight scheduled at 9:30 when Ouattara’s forces arrested him. After a brutal examination, Akoun was taken to Ouattara's Secret Service Headquarters (DST).

President Pascal AFFI N’Guessan, Leader of FPI, sent his collaborators AMANI N’Guessan and GBOAGNON in order to demand the release of his Comrade AKOUN.

Ouattara’s Secret Service released Laurent AKOUN in the afternoon after confiscating his passeport.

In reminder, Laurent AKOUN was sentenced to six months in prison last year, for criticizing Ouattara's mishandling of the human rights violations by government forces in Ivory Coast. Laurent AKOUN was also banned from leaving his town for six months after he serves his 6-month jail sentence. Laurent AKOUN served his six month sentence and his home confinement as it was decided by the authoritarian regime installed in power by France. Currently under no sanction or punishment, Laurent AKOUN was arrested again this morning November 23, 2013 at the airport and released in the afternoon.

19:28 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Polytech France change la nationalité de Cissé Aboudrahmane après sa nomination au Budget en RCI

Capture d'écran, Fraude, polytechnique France, AnnuaireABIDJAN - La nationalité d’Abdourahmane Cissé  change 72h après sa nomination ministre du Budget auprès du Premier ministre, ministre de l'Economie et des Finances, a-t-on constaté sur l’annuaire de l’Ecole Polytechnique de France, le jeudi 22 novembre 2013.

En effet après la nomination le 19novembre 2013 d’Abdourahmane Cissé, diplômé de l’Ecole Polytechnique de France au poste de Ministre du Budget auprès du Premier Ministre Kablan Duncan, Ministre de l'Economie et des Finances, les internautes ont cherché à savoir un peu plus sur ce jeune de 32ans parachuté par Ouattara au Budget.

On découvre alors qu’Aboudrahmane Cissé, ex-trader de chez Goldman Sachs, est un diplômé  2001 de l’Ecole Nationale Supérieure de Pétrole et des Moteurs sous la Nationalité Sénégalaise. Les jeunes ivoiriens qui ont consulté le dossier publié sur l’annuaire de recherche l’Ecole Française ont commencé à se plaindre de cette autre imposture en sauvegardant des captures d’écrans.

Seulement voilà, 72h après la nomination de Cissé Aboudrahmane, l’annuaire fait sa mise à jour. Et comme par magie, la nationalité du nouveau ministre de Ouattara passe de « Sénégalaise » à « ivoirienne » avec le drapeau ivoirien à la place de celui du Sénégal. Oh honte ! Comme le dirait l’autre.

Quand une école de référence comme l’Ecole Polytechnique de France décide de s’adonner à la triche et au tripatouillage des dossiers de son diplômé juste pour sauver la face d’un régime en agonie, c’est que les amis de Ouattara sont prêts à tout pour sauver sa laide imposture en œuvre en Côte d’Ivoire.

 

 

L’Association des anciens n’a pas suivi l’annuaire de l’Ecole Polytechnique de France

Même si l’annuaire du prestigieux établissement a modifié la Nationalité de son diplômé Cissé Aboudrahmane, on constate, cependant, que le site des Anciens de l’Ecole Polytechnique a gardé, jusqu’à ce jour, la nationalité sénégalaise de son membre Cissé Aboudrahmane.

 

Abdourahmane Cissé, un parcours pompeusement astronomique en 2ans

 

Nommé mi 2012 conseiller à la Présidence en charge des finances publiques, Cissé Aboudrahmane a d'abord travaillé sous la supervision d'Amadou Gon Coulibaly, secrétaire général de la présidence. En février 2013, il devint Directeur de Cabinet de Kaba Nialé, ministre auprès du Premier ministre en charge de l'économie. Voilà que 9moins après, le jeune de 32ans est parachuté Ministre du Budget auprès de Duncan, le 19novembre 2013.

Capture d'écran 19 novembre 2013, Fraude, Polytechnique France, Cissé Aboudrahmane

Capture d'écran le 19 novembre 2013 sur l'annuaire de l'Ecole polytechnique de France. Le diplômé Cissé Aboudrahmane est catalogué 2001 avec le drapeau du Sénégal



Capture d'écran 22 novembre 2013, Fraude, polytechnique de France, Aboudramane Cissé

Capture d'écran le 22 novembre 2013 sur l'annuaire de l'Ecole polytechnique de France. Le diplômé Cissé Aboudrahmane est catalogué 2001 mais le drapeau du Sénégal est modifié en drampeau de Côte d'Ivoire, 72h après la nomination du diplômé au poste de Ministre du Budget en Côte d'Ivoire.


 

Aboudramane Cissé, Tripatouillage de données. Tricherie fraude sur nationalitéCapture d’écran au 22novembre 2013 des données de Aboudrahmane CISSE sur le site des anciens de l'Ecole polytechnique de France. Le diplômé Cissé Aboudrahmane est catalogué 2001, avec la nationalité (SENEGAL)

11:15 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

AKOUN LAURENT, SG du FPI vient d'être interpelé par la DST de Ouattara, l'aéroport FHB d’Abidjan

Akoun Laurent arrêté, DST, Dictateur OuattaraSelon nos informations, AKOUN LAURENT, SG du FPI vient d'être interpelé par la DST de Ouattara, l'aéroport International Félix Houphouët Boigny, ce samedi 23 Novembre 2013 à 8h.

Le Secrétaire Général du Front Populaire devait embarquer à bord d’un vol de la Compagnie Air France dont le départ est prévu à 09h30, pour se rendre en Europe en vue de la redynamisation des structures européennes du parti du Président Gbagbo. Mais c’était sans compter avec le dictateur Ouattara qui ne veut pas qu’un seul de ses opposants se meuve.

Le SG AKOUN, qui a purgé sa peine d’une récente condamnation à caractère politique, n’est sous aucune sanction de sortie du pays. Le régime Ouattara déploie la laideur de sa dictature d’un autre âge, sous nos yeux en Côte d’ivoire.

 

Au moment où nous mettons cet article en ligne, AKOUN LAURENT, SG du FPI, après avoir subi un interrogatoire sauvage dans les bureaux de la DST à l'aéroport FHB d’Abidjan, est conduit à la DST à Cocody, en ce moment même.

09:09 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

21/11/2013

RSF dénonce les assassinats de Désiré Oué, Sylvain Gagnetau et l’enlèvement de Tadé


COTE D’IVOIRE : LES TENTATIVES D’INTIMIDATION CONTRE LES JOURNALISTES SE MULTIPLIENT

Reporters sans frontières s’inquiète du climat d’intimidation qui pèse actuellement sur les journalistes ivoiriens.

En l’espace d’une semaine, Désiré Oué, rédacteur en chef de la revue Tomorrow Magazine a été assassiné et Dieusmonde Tadé, journaliste pour Le Nouveau Réveil, a été enlevé une nuit entière.

"Si l’état actuel de l’enquête ne permet pas d’établir un lien clair entre le meurtre du journaliste Désiré Oué et ses activités professionnelles, ces deux évènements qui ont eu lieu à seulement quelques jours d’intervalle dénotent un environnement menaçant pour les professionnels des médias", a déclaré Reporters sans frontières.

"Nous espérons que tout sera mis en œuvre par les autorités pour rétablir un climat serein pour les journalistes. Le président Ouattara s’était engagé, lors de la 20e journée mondiale de la liberté de la presse, à faire en sorte que "les journalistes puissent travailler en toute liberté" et nous l’invitons à respecter cette promesse", a ajouté l’organisation.

Désiré Oué a été assassiné chez lui le 14 novembre 2013 par des "hommes armés" qui étaient en train de cambrioler son domicile. Dieusmonde Tadé a été enlevé quatre jours plus tard et relâché le 19 novembre au matin à une soixantaine de kilomètres d’Abidjan. Ce dernier avait déjà reçu plusieurs menaces de mort suite à la publication d’un article dans lequel le journaliste évoquait un ex-chef de guerre de la rébellion pro-Ouattara.

C’est la deuxième fois en deux ans, depuis l’accession du Président Alassane Ouattara au pouvoir, qu’un journaliste ivoirien perd la vie dans des circonstances troubles. Sylvain Gagnetaud de la Radio Yopougon avait été tué en mai 2011, lors d’une opération militaire des forces pro-Ouattara dans la commune de Yopougon, au nord d’Abidjan.

Le 20 novembre dans un communiqué, l’ONUCI a lancé un appel à tous les acteurs concernés à "œuvrer pour la liberté d’information et d’expression".

 

La Côte d’Ivoire est classée 96ème sur 179 pays dans le dernier classement mondial de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières.


Source: Reporters Sans Frontières


Désiré Oué et Claudy Siar, Journaliste abattu, Frci de Ouattara12 août2013, Claudy Siar accordant une interview à Désiré Oué rédacteur en Chef du "Magazine Tomorrow" à l'occasion du FEMUA 2013. Le Journaliste Désiré Oué a été abattu dans la nuit du 14 novembre 2013 à son domicile à Cocody angré, par des hommes armés. Les communicants du régime Ouattara, pour justifier ce crime, tentent de coller une étiquette de "milicien" au rédacteur en Chef de "Tomorrow Mag"

21:51 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |