topblog Ivoire blogs

14/10/2013

MACA: Libération de 500 détenus proOuattara en cours, aucun détenu proGbagbo concerné

ABIDJAN : Depuis 10h GMT, ce lundi 14 octobre 2013, le régime Ouattara procède à la libération de 500 détenus proOuattara, à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA), en application de la décision de libération de 3000 prisonniers.

Selon nos sources, aucun détenu politique proGbagbo n’est sur la liste des 500 graciés de ce jour, "ce sont uniquement des détenus proches du régime Ouattara, il n'y a aucun détenu politique proGbagbo dans la liste", a précisé une source proche du dossier sous anonymat.

 

MACA, Injustice, ProGbagbo incarcéré


10h GMT, Lundi 14 octobre 2013. Ce sont 500 détenus proche du régime Ouattara qui sont entrain d'être libérés. Les détenus politiques proGbagbo ne sont pas dans la liste des graciés.




Depuis ce matin à 10h GMT, les heureux élus sont appelés tour à tour pour remplir les formalités d’usage avant de retrouver la liberté. Pour rappel, 726 détenus politiques proGbagbo sont emprisonnés par le régime Ouattara sur toute l'étendue du territoire ivoirien, à ce jour.

17:42 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

11/10/2013

Daloa: L’institut Théologique et Pastoral des AD attaqués par des hommes puissamment armés

Institut Pastoral des AD CI11 hommes armés de Kalachnikov ont attaqué l'Institut Théologique et Pastoral des Assemblées de Dieu de Daloa, à 19h40mn dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 octobre 2013.

Selon notre source, les bandits ont maîtrisé les vigiles sous la menace des armes de guerre. Les quidams puissamment armés ont trimballé leurs otages du portail de l’Institut jusqu’au domicile du Dr Daplex,  Directeur de l’Institut de Daloa. Par la grâce du Seigneur, l’Homme de Dieu n’était pas à son domicile. Ces individus ont commencé à dépouiller tous ceux qui étaient sur les lieux. Un passant ayant vu la séquestration de la famille du Pasteur a lancé l’alerte. Les bandits se sentant découverts ont fui pour se fondre dans les broussailles qui jonchent le Campus de l’Institut Théologique et Pastoral des Assemblée de Dieu. Il n'y a pas eu de perte en vie humaine, mais des biens ont été emportés par les agresseurs. Les étudiants Pasteurs qui débutent les cours de l'année Academique 2013-2014, viennent d'être ainsi diaboliquement éprouvés par ces bandits de grands chemins.

Il faut noter que ces derniers temps, les campus de Daloa et Katadji des Instituts Théologiques et Pastoraux des Assemblées de Dieu, où sont formés les Pasteurs des cette Eglise, subissent des cas d’agressions répétées à main armée. Les campus n’ont pas de clôtures adéquates, livrant les Etudiants Pasteurs, les formateurs et les membres de l’administration à toutes sortent d’agresseurs. Il est temps que l’Eglise Evangélique des Assemblées de Dieu de Côte d'Ivoire, à travers le Comité des Amis des Instituts, propose une stratégie de mobilisation de ressources par la construction des clôture des Instituts.

19:02 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Grâce pernicieuse: Ouattara détient 726 prisonniers politiques proGbagbo et libère des bandits

ABIDJAN : 13h14mn MACA, ce vendredi 11 octobre 2013, 60 détenus de droit commun  ont été libérés en application de la prétendue « grâce présidentielle ».  Il n’y a aucun détenu politique parmi ces graciés, ne sont libérés que des détenus de droit commun, proches du régime Ouattara. Le dictateur Dramane Ouattara continue de se moquer des 726 détenus politiques proGbagbo et de leurs familles.



MACA, Injustice, ProGbagbo incarcéréMACA: 13hGMT, Vendredi 11 octobre 2013. Libération de 60 prisonniers de droit commun, il n'ya aucun détenu politique proGbagbo parmi ces détenus graciés.




Gnénéma suspend l’opération de libération des détenus

Selon nos informations, le ministre de l’injustice Gnénéma Coulibaly  a interrompu l’opération de libération cet après-midi, parce que des détenus se seraient plaint de ce que des détenus non-concernés auraient été libéré par corruption.

« Nous sortirons la tête haute de cette prison. Surtout qu’on ne nous assimile pas à des corrupteurs » a retorqué un détenu politique face à cette allégation selon laquelle des « détenus proGbagbo auraient payé 100.000FCFA pour leur libération »

 

Des détenus militaires transférés dans les goulags du Nord

Selon des sources pénitentiaires de la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA), le régime Ouattara procède depuis cette semaine à un transfert des détenus militaires FDS dans les goulags du Nord de la Côte d’Ivoire.

 

Pour rappel, le régime ouattara détient, à ce jour, plus de 726 détenus politiques proGbagbo éparpillés dans les prisons en Côte d’Ivoire.

18:34 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

10/10/2013

Les FRCI battent les populations de MINFLA, village situé à 12 km de ZUENOULA. Bilan : 1 mort

Minfla, Zuenoula conflits, FRCI exactionsMINFLA, village situé à 12km de ZUENOULA(373km centre-Ouest d’Abidjan). Selon les villageois, les bœufs venus du Nord ont dévasté les cultures de plusieurs villageois qui ont chassé les bouviers et leurs bœufs dévastateurs de cultures de leur localité.


Le lendemain 5 octobre 2013, les peuls font appel aux FRCI basées à Zuénoula. Les FRCI accompagnées par les bouviers à moto ont tiré avec des Kalach dans le village de Minfla, pendant plusieurs heures. Ils ont battu à sang les villageois. Une victime, une femme enceinte de 6mois, a fait une fausse couche sous les coups des FRCI appuyées par les peuls bouviers.

10:48 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |