topblog Ivoire blogs

26/09/2013

Le Ministre LIA BI DOUAYOUA donne des chiffres qui contredisent Kandia Camara

Kandia Camara menteuse

"Depuis plus dix ans, il n’y a pas eu de construction de salles de classes, il n’y a pas eu de réhabilitation, il n’y a pas eu d’équipements", a déclaré Kandia Camara, ministre de l'Education nationale sur le plateau de RTI, ce mardi 24 septembre 2013.



l'Extrait Vidéo: 


Réponse du Ministre LIA BI DOUAYOUA:

Madame la Ministre,

Par respect pour la fonction que vous exercez de fait, je ne dirai pas que vous êtes une menteuse mais plutôt que vous n’avez pas dit la vérité aux ivoiriens ce soir du 24 septembre 2013 sur le plateau de la télévision nationale. Or, membre du Gouvernement, vous avez le devoir de dire la verité aux ivoiriens. Toujours et en toute circonstance. Par devoir de vérité, Je vais vous rappeler des chiffres et des actes que surement votre directeur départemental de l’éducation nationale de Sinfra vous confirmera.

Par la politique de décentralisation ,piler de la politique de refondation du Président Laurent Gbagbo, voici la modeste contribution du Conseil Général de Sinfra dans le domaine de l’éducation nationale. Votre prédécesseur Gilbert Bleu Lainé, particulièrement satisfait de notre apport ,nous a élevé au cours d’une cérémonie publique à l’Hôtel du Golf d’Abidjan, avec bien d’autres acteurs des collectivités territoriales, au rang de Commandeur de l’ordre du mérite de l’éducation nationale de la République de Cote d’Ivoire.

Au Conseil général de Sinfra, dès le premier Budget d’investissement de 2003, nous avons érigé l’éduction nationale au centre de nos priorités .Ainsi, malgré les maigres subventions de l’Etat du fait de la sauvage rébellion que vous avez organisée dans notre pays, plombant les finances publiques, nous avons investi de 2003 à 2012, Un (01) milliard de F Cfa. 1.079.111.114 F CFA pour être très précis. 58 Opérations ont été réalisées allant de la réhabilitation et construction d’infrastructures scolaires à leur équipement en mobiliers et matériels didactiques. Deux Lycées ont été construits et équipés, un lycée réhabilité et doté de salle informatique, 14 bâtiments de 3 classes ont étés construits ,9 écoles ont été réhabilitées, 2 écoles maternelles ont été ouvertes… Le tableau détaillé de ces réalisations est consigné dans le rapport de passation de charges au Conseil Régional de la Marahoué.

Mme la ministre, ces faits là sont sacrés. Ils résistent à toute démagogie politicienne que vous pouvez librement utiliser. Sinfra faisant partie intégrante de la Cote d’ivoire, vous n’êtes donc pas fondée à déclarer publiquement qu’en 10 ans Gbagbo n’a rien fait dans le domaine de l’éducation nationale. Mme la ministre, vous pouvez cependant être rassurée d’une chose. Les ivoiriens à qui vous vous adressez ne sont pas dupes. Ils ont un sens élevé du discernement. Par exemple, nos Populations à Sinfra qui vous ont certainement écouté, attendent depuis bientôt 3 ans le premier investissement dans le domaine de l’éducation. Pouvez-vous alors rappeler à votre mentor Alassane Ouattara que la promesse est une dette. Mène en politique. Lors de sa tournée de précampagne à Sinfra il avait promis au département des investissements globaux à hauteur de 85 milliards. Depuis … ils attendent .Ils vous regardent. Parce que justement «c’est la nuque de celui qui est devant qu’on regarde ».

Le Ministre Douayoua Lia Bi
Ancien Président du Conseil General de Sinfra


16:07 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

23/09/2013

Selon JA via SIPRI, Ouattara a mis 203milliards dans l’achat d’armes en 2012, malgré l’embargo

Arment, Ouattara s'arme sous embargo, 203milliards d'armes à OuattaraC’est Jeune Afrique qui a fait la révélation, le jeudi 19 septembre 2013 sur son site Web. L’Hebdomadaire s’appuie sur les résultats d’enquêtes du Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI). Ainsi, selon le SIPRI, la Côte d’Ivoire sous Ouattara est classé 11è pays africain avec 407 millions de dollars US (environ 203 milliards de FCFA) investis dans l’achat d’armes, et ce en dépit de l’embargo sur les armes. Après avoir accusé le Président Laurent Gbagbo « d’avoir investi des milliards dans l’achat d’armes », Ouattara est lui-même classé parmi les gros acheteurs d’armes en 2012, juste un (1)an après sa prise de pouvoir dans les conditions que l’on sait.

 

Qui dépense le plus pour l'armement en Afrique ? (en millions de dollars US, 2012)

1. Algérie, 9 325 millions de dollars US

2. Afrique du Sud, 4 470 millions de dollars US

3. Égypte, 4 372 millions de dollars US

4. Angola 4 146 millions de dollars US

5. Maroc 3 402 millions de dollars US

6. Libye 2 987 millions de dollars US

7. Nigeria 2 327 millions de dollars US

8. Sud Soudan 964 millions de dollars US

9. Kenya 798 millions de dollars US

10. Tunisie 709 millions de dollars US

11. Côte d'Ivoire et Namibie 407 millions de dollars US

 

Source:  Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI)

 

Source: Jeune Afrique, Jeudi 19 septembre 2012


ACMAT acquis par Ouattara, Ouattara 203 milliards dans armesCes véhicules de type Acmat ont été acquis en grande quantité par le régime Ouattara, en 2012 pour les FRCI.


12:00 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

21/09/2013

Ouattara jette le Capitaine Bley Kouassi Urbain et Zadou Mambou Arnaud à la MACA, ce 20Sept2013

Capitaine Bley Kouassi à la MACA, Zadou Mambou Arnaud à la MACA, détenus politiquesSelon nos informations, 2 détenus politiques proches du Président Gbagbo ont été incarcérés, le Vendredi 20 Septembre 2013 à 22h00, à la Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan (MACA).



Ce sont:

1- Le Capitaine BLEY KOUASSI URBAIN

2- ZADOU MAMBOU ARNAUD

Ces 2 détenus proGbagbo sont poursuivis, sans preuve, pour Atteinte à la Sûreté de l'Etat.

Ce même vendredi 20 septembre 2013, Ouattara et son gouvernement ont annoncé la libération de 3000 détenus à l'issue d'un conseil des ministres dit "extraordinaire". 

18:49 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Ouattara refuse de transférer Simone Gbagbo, Me Habiba Touré:"c’est pour éviter tout transfert des Chefs de Guerre"

Me Habiba Touré, Simone GbagboRéaction de Maître Habiba Touré suite au refus du régime Ouattara de transférer Mme Simone Gbagbo à la cour Pénale Internationale


 

« Nous apprenons, ce jour, que les autorités ivoiriennes ont décidé de surseoir à exécuter le Mandat d’Arrêt délivré par la CPI, et présenteront une requête en irrecevabilité.

Nous prenons acte de cette décision qui sous-entend que les Autorités ivoiriennes entendent juger Madame Simone GBAGBO en Côte d’Ivoire, ce qui n’a en réalité que pour seul but d’éviter tout transfert des anciens Chefs de Guerre promus aujourd’hui à de hautes fonctions, et pourtant fortement suspectés d’être les auteurs de graves crimes de guerre, notamment du génocide de DUEKOUE.

Nous nous étonnons en outre, qu’elle n’ait pas bénéficié d’une remise en liberté provisoire, à l’instar des 14 prisonniers politiques libérés en août 2013, et qui sont pourtant inculpés pour les mêmes faits.

Cette situation est d’autant inexplicable que Madame Simone GBAGBO a de sérieux problèmes de santé nécessitant un suivi médical spécialisé que les structures sanitaires de la ville d’Odienné et des villes environnantes ne peuvent lui procurer.

Dans ces conditions, nous demeurons inquiets quant au maintien arbitraire et injustifié de notre Cliente en détention, victime expiatoire d’une Justice des Vainqueurs aux méthodes hautement sélectives. »

Maître Habiba TOURE, Avocate de Mme Simone Gbagbo

13:40 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |