topblog Ivoire blogs

13/06/2013

La MINUL quitte le Libéria

A la suite du rapport de Mme Karin Landgren, Représentante spéciale du Secrétaire Général de l’ONU au Libéria et de M. Staffan Tilander, Président du Comité de consolidation de la paix au Libéria, le 25 mars 2013, le Conseil de Sécurité des Nations Unies a pris acte "des progrès en matière de maintien de la paix" au Liberia, pays de l’Afrique de l’Ouest ayant connu plusieurs années d’instabilité. La Mission des Nations Unies au Libéria  (MINUL) a fortement contribué au maintien de la Paix dans ce pays.

 

M. Gérard Araud, le représentant de la France auprès du Conseil de sécurité a souligné que  "le Conseil de sécurité devait rester mobilisé quant au processus de transition et au transfert des tâches de la MINUL aux autorités libériennes" apprend-on du rapport des derniers développements au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Minul, Libéria

 

MINUL : unité de police constituée de femmes pour l'ONU arrive d'Inde à Monrovia, Libéria, 30 janvier 2007, Photo ONU/Erik Kanalstein

 

 

 Depuis 2006, les effectifs militaires de la MINUL ont été progressivement réduits, passant de 15 000 en 2003 à environ 8 000 troupes en 2011.

En mai 2009, une mission des membres du Conseil de Sécurité au Libéria avait, dans un rapport, préconisé, entre autres, :"qu’il n’y aura pas de retrait précipité de la MINUL, il faut néanmoins que le Gouvernement libérien intensifie l’action qu’il mène pour renforcer ses capacités militaires et policières en vue d’assumer l’ensemble des responsabilités liées à la sécurité une fois que la MINUL aura terminé son mandat". 

 

Le rapport du 25 mars 2013 de Mme Karin Landgren et de M. M. Staffan Tilander, au Conseil de Sécurité milite aisément en faveur de ce retrait de la MINUL du Libéria, en vue de laisser progressivement aux autorités libériennes les missions de sécurisation du territoire libérien. Sans établir un chronogramme clair du retrait de la MINUL, le principe du retrait des forces onusiennes du Libéria est acquis au Conseil de sécurité.

17:10 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

10/06/2013

Sur ordre de Ouattara, le Juge Coulibaly inculpe Koua Justin de 4 chefs d’accusation bidonnés


Koua Justin Inculpé, JFPI, Ouattara dictateurABIDJAN === Selon des sources proches du Palais de justice d’Abidjan Plateau, M. Koua Justin, Secrétaire national de la Jeunesse du FPI, vient d'être inculpé par le Juge Coulibaly du 8ème cabinet (Tribunal d'Abidjan Plateau), ce lundi 10 juin 2013, pour quatre (04) chefs d’accusations:



1-Trouble à l'ordre Public;

 2-Offense au Chef de l'Etat;

3-Atteinte à la sûreté de l'Etat;

4- Organisation de Bande armée.

 

 

Toujours selon les mêmes sources, le Dictateur Dramane Ouattara incarcérera Koua Justin, Secrétaire National de la de la Jeunesse du FPI parti du Président Gbagbo, à la MACA dès ce soir. 

17:11 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Oubliés par leur employeur Ouattara, les ex-démobilisés FRCI de MAN manifestent dans la ville

Ex-démobilisés MAN, supplétifs FRCI, OuattaraMAN === La ville de MAN, situé à 578km d’Abidjan à l’Ouest de la Côte d’Ivoire est en ébullition, ce Lundi 10 juin 2013, depuis 9h. Pour cause, un vaste mouvement des ex-démobilisés FRCI de MAN. Se sentant oubliés par leur employeur Dramane Ouattara,  le Chef Suprême des FRCI, les ex-démobilisés de MAN ont barré toutes les routes devant la Préfecture de MAN.


ex-démobilisés MAN, Supplétif FRCI, Ouattara


L'accès à la Préfecture de MAN contrôlé par les ex-démobilisé FRCI, manifestant leur colère contre Ouattara, Lundi 10 juin 2013, 11h à MAN, 578km à l'Ouest d'ABIDJAN




"Nous exigeons les 5.500.000FCFA par combattant tels que promis lors de de notre enrôlement en 2011" crièrent les manifestants ex-démobilisés. Aucun véhicule ne peut passer devant la Préfecture de MAN.

 

ex-démobilisés MAN, Supplétifs FRCI, Ouattara



L'accès à la Préfecture de MAN contrôlé par les ex-démobilisé FRCI, manifestant leur colère contre Ouattara, Lundi 10 juin 2013, 11h à MAN, 578km à l'Ouest d'ABIDJAN. Situation tendue. Les soldats de l'ONUCI sont déployés.



L’ONUCI est déployée. Il y a une chaude discussion entre ex-démobilisé et les soldats de l’ONUCI.

 

Au moment où nous mettons cet article en ligne, la situation était très explosive devant la Préfecture de MAN, à l’Ouest de la Côte d’Ivoire

12:36 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

08/06/2013

Koua Justin, SNi de la JFPI enlevé au QG du FPI sur ordre de Dramane Ouattara

Koua Justin arrêté, JFPI, FPI, ProGbagboABIDJAN === Koua Justin, Le secrétaire National par Intérim de la Jeunesse du Front Populaire Ivoirien (JFPI) a été enlevé, ce vendredi 07 juin 2013 en début de soirée, au QG du FPI à la Riviera Attoban, a-t-on appris des sources proches du Secrétariat National de la JFPI.

Le film de son enlèvement

Koua Justin était en communication téléphonique sur le balcon du QG du FPI lorsque des éléments du CCDO lourdement armés appuyés par des policiers du Commissariat du 30ème arrondissement ont fait irruption dans les locaux du FPI. Le Secrétaire National de la JFPI est descendu sereinement dans un bureau au sous-sol du QG. Pendant ce temps, le Commissaire du 30ème et les éléments  du CCDO ont entamé un interrogatoire, armes aux points, de tous ceux qui se trouvaient à l’entrée du QG. '' Où est Koua Justin, ? '', lança vigoureusement le Commissaire du 30ème. ''Nous ne savons'', rétorquèrent les jeunes militants de la JFPI. Alors, le Commissaire ordonna à ses éléments de passer au scanner tous les coins et recoins du QG du FPI, parti du Président Laurent Gbagbo. Après quelques minutes de fouilles, les hommes armés de Ouattara mirent la main sur Koua Justin. Ils le trainèrent manu militari au dehors, devant le Commissaire, très satisfait du travail des hommes sous son ordre. Selon les policiers et éléments CCDO commis à son enlèvement, le Secrétaire National par Intérim de la JFPI a été enlevé pour ''propos séditieux''. Il reste à savoir ce que le régime dictatorial et sanguinaire de Dramane Ouattara appelle ''propos séditieux''

Koua Justin a été amené à une destination inconnue. Au moment où nous mettions cet article en ligne, ni le FPI, sa famille politique, ni sa famille biologique n’ont aucune nouvelle de Koua Justin.

 

Pour rappel, Koua Justin avait échappé à un enlèvement le Mardi dernier à son lieu de travail, à la Direction Régionale des Impôts de Daloa. Le secrétaire National par Intérim de la JFPI a animé, hier jeudi 06 juin 2013, une conférence de presse où il a dénoncé la traque organisée contre sa personne, par le régime Ouattara.

00:01 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |