topblog Ivoire blogs

14/04/2013

Plus d’un millier d’africains marchent à Paris pour réclamer la libération du Président Gbagbo

Marche du 13 avrilFrance : Marche européenne pour la libération de Gbagbo/ Grand succès!

11 avril 2011 - 11 avril 2013. Le 2ème anniversaire marquant l’arrestation du président Laurent GBAGBO puis sa déportation devant la Cour Pénal Internationale (CPI) a été l’occasion pour les Ivoiriens et les Africains de la diaspora Européenne de tester ce samedi 13 Avril 2013, une fois de plus, leur capacité de mobilisation pour la cause de la libération du président Laurent GBAGBO incarcéré à la CPI depuis les évènements de la crise postélectorale de 2010 en Côte d’Ivoire.

Le pari réussi pour les leaders des mouvements de résistance de la Diaspora emmenés par Abel Naki, président du CRI-Panafricain. En effet, sous une pluie fine qui n’a entamé en rien l’ardeur des manifestants, on a assisté dans les rues de la capitale française, à trois heures de démonstration de la détermination des partisans du président Laurent GBAGBO.

Plusieurs centaines de manifestants et de patriotes venus de nombreux pays d’Europe notamment : Suisse, Allemagne, Belgique, Pays Bas, Suède, Italie auxquels se sont ajoutés, des délégations africaines du Congo, du Cameroun, de la Guinée Bissau et du Sénégal ont battu le pavé afin de dénoncer l’incarcération "injuste et arbitraire" de leur champion à la Haye et la présence de l’armée d’occupation française (Licorne) en Côte d’Ivoire.

Encadrée par la police française, la longue procession d’hommes et de femmes a pris son départ de ce samedi 13 avril, de la place de Clichy autour de 16h30, empruntant les rues d’Amsterdam, de Clichy, de Château d’eau, de la Fayette et Louis Blancs pour se rassembler dans une bonne discipline à mettre à l’actif des organisateurs après trois heures de marche ponctuées de plusieurs settings - pour parler aux Français de la rue - à la place Stalingrad à 18h30 faisant place à un grand meeting marqué par de d’importantes allocutions.

A la suite du mot de bienvenue de Mme Brigitte Kuyo, ex-représentante du parti de Laurent GBAGBO en France, les différents responsables des délégations européennes se sont succédés tour à tour au micro pour réclamer la libération pur et simple de Laurent GBAGBO dont le procès s’est ouvert dernièrement à la CPI. " Ce procès politique de la honte n’est rien d’autre qu’une parodie de justice pour éloigner un leader de son peuple…" ont martelé les uns et les autres.


Source: eventnewstv.tv

 

La vidéo: 

19:25 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

13/04/2013

Tirs à l'arme lourde à Yopougon Niangon, Samedi 13 avril, 20h 20mn

attaque yopougon NiangonABIDJAN === Il est 20h20mn à Yopougon Niangon, lorsque subitement des tirs à l’arme lourde ont commencé à retentir aux alentours de la Station Texaco, a-t-on appris auprès des riverains.

"On ne sait pas qui tire sur qui. Mais ce qui est sûr ça tire et à l’arme lourde. Nous sommes terrés chez nous", a relaté un habitant joint au téléphone.

Pour l’heure, personne ne peut savoir ce qui ce passe réellement à Yopougon Niangon, aux alentours de la Station Texaco.

Pour rappel, dans la nuit du 8 au 9 avril 2013, des inconnus armés avaient attaqué le commissariat du 17è arrondissement, sans faire de victime. Abidjan renoue-t-elle avec les attaques?

20:52 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les ex-démobilisés FRCI de Bouaké referment encore le Corridor Sud de Bouaké, ce matin

Supplétifs FRCI, démobilisés FRCI, BouakéBOUAKE === 09h12 mn, Samedi 13 Avril 2013, les ex-démobilisés FRCI ferment encore le corridor sud de la ville de Bouaké. Ils menacent d'occuper toutes les zones CNO, si leurs revendications ne sont pas prises en compte, a-t-on appris des témoins résidents dans la ville de Bouaké.

"Toute la journée d’hier (vendredi 12 avril, ndlr), les négociations entre l’ONUCI et les leaders du mouvement des ex-démobilisés, se sont soldées par un échec. Ils sont revenus à la charge ce matin pour fermer le Corridor Sud", a témoigné un proche d’un ex-démobilisé.

 

"Nous exigeons que les 20 à 40 millions de FCFA qui nous ont été promis à chacun lors de notre enrôlement pour aller combattre les FDS à Abidjan, soient payés. Soit on nous paye, soit on nous enrôle tous dans la nouvelle armée" a proclamé haut et fort un leader du mouvement des ex-démobilisés devant les voyageurs bloqués au corridor-Sud de Bouaké à 09h12mn.

"Si quelqu'un ose nous attaquer, nous allons occuper toutes les zones Centre-Nord-Ouest de la Côte d'Ivoire", lancent les ex-démobilisés, nouveaux maîtres du Corridor sud de Bouaké.

 

La tension reste toujours vive au corridor-Sud de Bouaké et au moment où nous mettions cet article en ligne, personne ne pouvait ni sortir, ni entrer dans la ville de Bouaké, située à 379km au Nord d’Abidjan.

11:09 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

12/04/2013

Université de Cocody : Persécuté par le régime Ouattara, le prof Degni Ségui René démissionne

Unversité de CocodyL’information circulait tout bas depuis le mercredi 10 avril 2013. Elle a été confirmée ce soir par des sources proches de la Faculté de Droit de l’Université de Cocody, rebaptisée Université Félix Houphouët Boigny.

"Il en avait assez des persécutions du régime Ouattara. L’éminent Professeur Degni Ségui a rendu sa démission" a déclaré notre source.

Les raisons de la démission du distingué Professeur Titulaire de Droit seraient principalement liées aux gels de ses avoirs et aux menaces de mort contre lui et sa famille, selon la même source.

"Nous sommes, hélas, privés de notre Professeur de droit administratif et droit international public. C’est une catastrophe" se lamentait un étudiant à l’annonce de la nouvelle.


Fuyant la répression des FRCI de Ouattara, des centaines professeurs ont quitté la Côte d’Ivoire. D’autres ont été jetés en prison. On le constate sans pouvoir rien faire, "le temple de thémis perd son âme" avec la fuite de ces éminents professeurs.

20:44 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (5) |  Imprimer |  Facebook | | | |