topblog Ivoire blogs

19/03/2013

Willy Bla bat le rappel des résistants pour la marche du 24 mars à Paris

Marche, Gbagbo, parisLA RESISTANCE IVOIRIENNE ET PANAFRICAINE ORGANISE UNE GRANDE MARCHE CE DIMANCHE 24 MARS 2013 POUR EXIGER LA LIBERATION DU PRESIDENT LAURENT GBAGBO .
DE LA PLACE DE CLICHY A LA PLACE DE TERNES
14 H A 20 H 30
VIVE GBAGBO LAURENT ! VIVE LA RESISTANCE!

Willy Bla

22:00 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

La CPI a accueilli la Côte d’Ivoire comme nouvel Etat membre, hier lundi 18 mars 2013

Cpi, Nouveau membre Côte d'IvoireCe lundi 28 mars 2013, la Cour Pénale Internationale (CPI) a organisé une cérémonie d’accueil de la Côte d’Ivoire comme Etat membre. Ce fut une cérémonie restreinte, en témoignent les images publiées sur le site de l’institution.  

À cette cérémonie, on note la présence du Juge Sang-Hyun Song président de la CPI. A ses côtés, se tenaient l’Ambassadeur Tiina Intelmann, Présidente de l’Assemblée des Etats Membres et Mme la Procureure Fatou Bensouda, sans oublié M. Sallah Ben Abdelkader Hamza qui représentera la Côte d’Ivoire auprés de la CPI.

Le juge Sang-Hyun Song, président de la CPI n’a pas manqué de remettre une édition spéciale du Statut de Rome à M. Sallah Ben Abdelkader Hamza, Ambassadeur de Côte d’Ivoire auprès de ladite cour.

CPI, Côte d'Ivoire

 

Le juge Sang-Hyun Song, président de la CPI remettant une édition spéciale du Statut de Rome à M. Sallah Ben Abdelkader Hamza, Ambassadeur de Côte d’Ivoire



La seule question qui saute objectivement à l’esprit de tout observateur est simple : "Sur quelle base le Président Laurent Gbagbo a-t-il été déporté à la CPI, alors que la Côte d’Ivoire n’était pas encore membre officiel de cette institution de justice?"

17:52 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Ouattara prélève 43 000F à 60 000FCFA sur le salaire de fin mars des enseignants grévistes

 

Grève enseignants, ISEF, DictatureL’on s’en souvient, 28 syndicats d’enseignants de Côte d’Ivoire réunis au sein de l’intersyndicale du secteur éducation formation  (ISEF) avaient mené avec succès une grève du lundi 04  au vendredi 15 février 2013.

Selon des sources dignes de foi, le régime Ouattara aurait décidé de faire des ponctions allant de 43.000F à 60.000FCFA sur les salaires des enseignants grévistes, alors qu’une plate-forme de discussion a été créée pour maintenir le dialogue entre le premier ministre Kablan Duncan et les enseignants ainsi que les médecins. Si cette information est avérée, le Gouvernement vient ainsi de porter un coup violent assimilable à un mépris auxdits syndicats.

Si cette décision est maintenue, les parents d’élèves de Côte d’Ivoire connaissant le caractère nuisible de la grève des enseignants s’interrogent sur le fondement de cette décision du gouvernement de Ouattara.  

 

15:53 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Insécurité à Abidjan : L’épouse de M. Ya Emile, DG de SICTA, abattue


DG SICTA, Ya EmileAbidjan dans la tourmente de l’insécurité.  L’épouse de M. Ya Emile, Directeur Général de la Société Ivoirienne de Contrôle Technique Automobile (SICTA) a été abattue 
dans la soirée du lundi 18 mars 2013,  par des braqueurs, a-t-on appris des sources proches de la SICTA.

 Cet assassinat fait suite à deux récentes tentatives d’assassinats contre le Gl Yao Brou Alain et le Prof. Sidibé Valy respectivement  DG de l’École nationale de police et de l’Ecole Normale supérieure d’Abidjan.

 Les populations ivoiriennes s’interrogent encore sur l’état de santé des deux directeurs généraux  grièvement blessés. Voilà que vient de s’ajouter à cette sombre liste, l’assassinat de Mme Ya.

Une seule question sur toutes les lèvres : à quand la fin de ce cycle d’assassinats en Côte d’ivoire?

12:44 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |