topblog Ivoire blogs

04/01/2013

Abidjan : Un bus articulé de la SOTRA s’enflamme dans le virage du 1er pont de Yopougon.

Sotra, Bus en feuLa Côte d’Ivoire n’est pas encore sortie des drames en ce début d’année. Un autobus de la Société des Transports Abidjanais (SOTRA) vient de prendre feu au niveau du 1er pont de Yopougon à Abidjan, ce vendredi 4 janvier 2013 aux environs de 15h.




Sotra, Bus en feuSelon des témoins, des passagers ont eu de la peine à sortir des flammes qui consumaient le bus de l’arrière vers l’avant.

Nous ne pouvons dire, pour le moment, si cet autre drame a fait des victimes ou pas.



Quel est cet enchaînement d'évènements dramatiques dans la capitale ivoirienne? Une centaine de morts dans une bousculade au Plateau, une pirogue chavire à Koumassi faisant 4morts, un Gbaka se renverse à Abobo, un bus articulé prend feu. A quoi les ivoiriens doivent-ils s'attendre encore, eux qui continuent de gémir sous le poids de la cherté de la vie décrétée par le régime de Dramane Ouattara?

16:29 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Gérard Depardieu prend la nationalité russe, Brigitte Bardot menace d'en faire autant

Brigitte Bardot, menaceSelon la Radio « La Voix de la Russie », le célèbre acteur français Gérard Depardieu a obtenu la citoyenneté russe le jeudi dernier.

A sa suite, l'actrice française Brigitte Bardot a menacé de demander la nationalité russe si les autorités françaises décident d'euthanasier deux éléphantes malades à Lyon, a-t-elle annoncé vendredi dans un communiqué transmis à l'AFP.

« Si ceux qui ont le pouvoir ont la lâcheté et l'impudence de tuer les deux éléphantes Baby et Népal (...) j'ai pris la décision de demander la nationalité russe afin de fuir ce pays qui n'est plus qu'un cimetière d'animaux », a-t-elle clairement déclaré.

Si Brigitte Bardot exécute sa menace, la polémique sur le départ des acteurs français vers d’autres pays se ravivera à nouveau.

Gérard Depardieu, Russe


16:00 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Bousculade meurtrière: Un quotidien proOuattara accuse le FPI de ne verser "aucune larme"

 

drame, 1er janvier 2013, accusation72h après la bousculade meurtrière d’Abidjan qui a coûté la vie à plus de 98 personnes, selon certaines sources, le quotidien proOuattara "Le Patriote" tente grossièrement d’orienter le courroux des parents des victimes et du RDR contre le Front Populaire Ivoirien (FPI).

"On aura beau chercher dans leurs yeux quelques larmes de compassion, rien de ce côté-là n’est perceptible" a écrit Jean Claude Coulibaly sous une inspiration nuageuse et tendancieuse dans les colonnes de "Le Patriote" du 4 janvier 2013.

 Ce journaliste du ventre Jean Claude Coulibally croit-il avoir trouvé la parade rêvée pour sauver les fesses d’Hamed Bakayoko, principal financier du quotidien qui l’emploie? Ce ministre de sécurité dont la responsabilité administrative est clairement établie dans ce drame.

 

Et pourtant dans un communiqué officiel signé par le Secrétaire Général et Porte-parole du FPI Dr Kodjo Richard du 2 janvier 2013, le FPI affirmait :

"En ces moments de réelles souffrances partagées et au nom de tous les militantes et militants du Parti, la Direction du Front Populaire Ivoirien :

·         °s’incline respectueusement sur la mémoire des disparus ;

·         °adresse ses sincères condoléances attristées aux familles endeuillées ;

·         °souhaite un prompt rétablissement aux blessés. "

 

Sûrement qu’Hamed Bakayoko et son quotidien auraient voulu que le FPI dresse une bâche funéraire au lieu du drame pour couler d’abondantes larmes afin que le régime d’Abidjan soit enfin convaincu que le FPI a pleuré les morts de la St Sylvestre noire.

 

Jean Claude Coulibaly lui-même qui commence son article par "Le Charognard" devrait plutôt orienter sa plume contre son mentor Dramane Ouattara et son ministre de Sécurité qui ont élargi le périmètre de sécurité du Palais présidentiel jusqu’au niveau de l’Hôtel TIAMA. Obligeant les nombreuses personnes venues "au culte de lumières" à être confinées dans un espace réduit comme une boîte de sardine. Ce qui devait arriver, arriva. Le régime doit l'assumer. 

"Le Patriote" et Jean Claude Coulibaly doivent comprendre que "les vrais charognards", ce sont ceux qui, au lieu de résoudre les vrais problèmes des ivoiriens s’adonnent à organiser des "cultes de lumières" qui n’ont aucun effet dans les assiettes des ménages qui croupissent sous le poids de la cherté de la vie.

Que "Le Patriote" oriente donc sa "haine bileuse" sur les vrais "charognards" qui ont regroupé  des personnes pour en faire "leurs charognes" de fin d’année.  Et non contre le FPI de Laurent Gbagbo qui a déjà assez pleuré les ivoiriens dont les 850 wê tués à Duékoué et les 211 déplacés de guerre de Nahibly  massacrés par les "charognards" dozo et autres milices proOuattara.  

 

13:57 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

03/01/2013

Willy Bla et les patriotes lancent la rentrée politique de la résistance, le 05 janvier 2013 à Paris

Les mouvements de résistance proches du Président Laurent Gbagbo demeurent encore et toujours mobilisés.

Le Patriote ivoirien Willy Bla et ses camarades préparent activement une grande marche qui symbolisera la rentrée politique de la résistance en cette année 2013, le samedi 05 janvier 2013 à Paris de 13h à 20h locales à la Place Bourse baptisée « Place Laurent Gbagbo ». Ils profiteront, au cours de cette grande manifestation pour réclamer la libération du Président GBAGBO, de tous les prisonniers politiques et des journalistes emprisonnés dont SY Savané Ousmane, Pdg du groupe cyclone.


251054_528994717126754_1035477844_n.jpgLa mobilisation a été lancée sur les réseaux sociaux par Willy Bla en ces termes :

 « Chers camarades en Laurent GBAGBO, recevez mes salutations indéboulonnables. Passée l'euphorie des fêtes, Laurent GBAGBO nous appelle dans les rues avec la rentrée politique de la résistance ce samedi 05 janvier 2013 à la place de la Bourse(Place Gbagbo Laurent).Venons nombreux demander la libération du Président GBAGBO, tous les prisonniers politiques et des journalistes emprisonnés dont SY Savané Ousmane, Pdg du groupe cyclone.

 

Vive Gbagbo Laurent! Vive la résistance! »

18:34 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |