topblog Ivoire blogs

05/01/2013

Drame d’Abidjan-Plateau : Ouattara et Hamed Bakayoko orientent les enquêtes vers Soro Guillaume

Chef rebelle, soro guillaumeSelon des sources concordantes, un haut responsable de la Compagnie Ivoirienne d’Electricité (CIE) a été convoqué, ce samedi matin à la Police Criminelle, dans le cadre de l’enquête relative à la bousculade meurtrière du 1er Janvier 2013 qui a fait plus de 98 morts. En convoquant ce responsable de CIE, les limiers d’Hamed Bakayoko voulaient savoir pourquoi le site du drame n’était pas éclairé.

Selon les mêmes sources, les lampadaires du site du drame sont contigus à la propriété de Soro Guillaume en plein chantier. L’ex-chef rebelle des Forces Nouvelles compte bâtir un hôtel 5 étoiles au Plateau. Et l’entrepreneur de Soro Guillaume aurait été arraché sans autorisation, les lampadaires qui devraient éclairer le site. L'absence de lumière est l’une des principales causes du drame.

On comprend aisément pourquoi le conseil de Ministres convoqué sur le drame n’a rien donné. Parce que les tournures que prend cette enquête touchent directement le cœur du régime Dramane Ouattara.  Affaire à suivre !

18:07 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Message de fin d’année 2012: Ouattara s'adresse à la communauté internationale, pas aux ivoiriens.

 Dramane ouattara, criminel de guerre« L’espoir l’emporte très largement sur les incertitudes car notre pays se porte mieux. Il suffit pour en juger de regarder le chemin parcouru aux plans de la consolidation de nos institutions, de la situation  économique et sécuritaire ainsi que du point de vue de la cohésion nationale »

La lecture de ce bilan dressé par M.OUATTARA  ne fait que confirmer qu’il ne s’adressait pas aux ivoiriens mais à ceux qui l’ont élu Président : la communauté internationale.

Pour M. OUATTARA, la consolidation de nos institutions se mesure par :

« Nous avons renouvelé notre Assemblée Nationale qui s’est mise au travail »

Le rattrapage prôné par le nouveau pouvoir a donc permis une « consolidation des institutions » par exclusion de l’opposition de l’assemblée nationale avec un taux de participation réel de 15%. La consolidation des institutions se réalise donc par l’exclusion de la population ivoirienne et de l’opposition.

« Avec un taux de croissance qui sera parmi les plus élevés au monde, notre économie est en pleine mutation et se diversifie… Les revenus dans le monde rural ont augmenté grâce à la hausse des prix d’achat du café, du cacao, du coton, de l’anacarde et bien d’autres cultures… Le kilo du cacao est acheté aujourd’hui à 725 FCFA contre 650 au cours de la campagne précédente »

Pour les ivoiriens qui sont chassés de leur plantation et qui vendaient leur cacao à 1000FCFA au moins le kilo sous le régime GBAGBO, un tel bilan ne les concerne pas ; mais pour les mercenaires recrutés pour les besoins de la cause et qui ont installé, à  l’ouest, quatre armées étrangères dans la boucle du cacao pour s’approprier les plantations de cacao des ivoiriens, ce bilan a peut être un sens, ayant occupé les plantations  en guise de rémunération et de butin de guerre.

« La Cote d’Ivoire est au travail, notre pays est aujourd’hui un vaste chantier : routes, ponts, hôpitaux, écoles, infrastructures diverses voient le jour et sont visibles de tous et pourtant j’entends dire que l’argent ne circule pas ! »

La Cote d’Ivoire est peut être au travail mais sans les ivoiriens qui sont dans des camps de refugiés et périodiquement visités par des chasseurs traditionnels les jours de fête, ou dans des camps de torture disséminés à travers le pays, ou en exil. Ceux qui restent sont les spectateurs des contrats de gré à gré distribuées pour récompenser les parrains de la guerre contre la Cote d’Ivoire et les camions qui transportent des travailleurs mercenaires qui affluent du pays d’origine de la rébellion qui a attaqué la Cote d’Ivoire.

La  croissance annoncée comme l’une des plus fortes d’Afrique et même du monde se réalise sans les opérateurs économiques et les travailleurs ivoiriens. M. le président de la communauté internationale, voici les raisons de l’absence de circulation de l’argent entre les mains des ivoiriens qui vous écoutent médusés lorsque vous leur dites :

« Que l’enquête qui vient de s’achever sur la situation de l’emploi dans notre pays indique une nette réduction du taux de chômage »

Pendant que la chambre de commerce et les centrales syndicales annoncent entre 80 000 et 120 000 emplois détruits depuis 2011.

Ils sont encore plus surpris lorsque vous leur promettez d’améliorer leur salaire alors qu’ils constatent des salaires impayés de plus de 4 mois pour certains, des indemnités de correction des enseignants et des indemnités de logement impayés.

Ils sont encore plus étourdis lorsque vous parlez d’assurance maladie pour des hommes qui n’ont ni droit au travail, ni droit à la liberté, ni droit de vivre dans leur propre pays.

Lorsqu’ils vous entendent dire que la sécurité s’améliore, ils éclatent de rire dans leur tombe pour certains, pour d’autres au fond des prisons et des camps de tortures et pour tous, la menace permanente d’un chasseur dozo, cherchant du gibier humain.

Lorsque vous faites le constat d’une amélioration de la cohésion sociale dans la justice des vainqueurs, ils se demandent si vous ne faites l’effort de vous convaincre de l’inverse de ce que vous pensez réellement.

Ils savent une seule chose : toutes vos promesses et réalisations s’adressent à ceux qui vous ont porté au pouvoir et ne les concernent pas car vos infrastructures de route, d’eau, d’électricité  ne leur sont pas accessibles puisque privés de pays, de liberté, de sécurité et de revenus.

 

Dr Cheick DIABATE,  Enseignant -Chercheur, Université du Colorado, USA

 

 

16:39 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

François Hollande efface les traces du mandat de Sarkozy sur le nouveau site web de l’Elysée

Sarkozy zappé, sarko effacéLe site web de l’Elysée fait peau neuve. Un design très in. Les trois couleurs nationales transparaissent : le Bleu-nuit et le rouge sur lesquels sont gravées les écritures en blanc. Le logo de l’Elysée centré en dessous duquel les visiteurs peuvent directement avoir accès à l’agenda du Président Français dans des rubriques interactifs.

Outre cette innovation technique, les traces de l’ex-président Sarkozy ont été supprimées du site de la présidence de la République. Les discours et photos de Nicolas Sarkozy ont été effacés. Pis, la chronologie du site ne remonte qu'à mai 2012, moment de la passation de pouvoirs.

Des barrons de l’UMP, ex-parti au pouvoir ont dénoncé, ce qu’ils qualifient  "de lobotomie de la France".

Les administrateurs du site de l’Elysée se défendent d’avoir effacé le passé et accusent l’ex-président Français Sarkozy d’avoir lui-même vidé les archives : "Quand nous sommes arrivés, le site avait été entièrement vidé de ses contenus et de ses archives", clarifie un responsable de la nouvelle équipe Web de l'Elysée.

 

En réalité, la présidence française a décidé de mettre son site aux couleurs du nouvel occupant de l’Elysée. Bien évidemment, le nouveau président français François Hollande ne se limitera seulement qu’à nettoyer l’espace virtuel que constitue le site www.Elysee.fr  . Sinon, tous savent que le très belliqueux ex-président Nicolas Sarkozy a conduit, lors de son mandat, de nombreuses forfaitures internationales qui ont besoin d’être "nettoyées". Notamment en Côte d’Ivoire où Sarkozy a installé son ami personnel et dictateur sanguinaire Dramane Ouattara au pouvoir par des bombardements. Mais, François Hollande n’osera jamais nettoyer cette trace ignominieuse de son prédécesseur Sarkozy.

13:43 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

04/01/2013

La liste des victimes du "culte de lumière" s’allonge, 45 morts identifiés outre les 48 morts du 2 janvier

Drame Plateau, Saint Sylvestre noireIl a vait été rendu public, le 2 janvier 2013, une liste de 48 premières personnes identifiées ayant perdu la vie dans le drame de la St Sylvestre noire d'Abidjan. Depuis cet après-midi, une nouvelle liste de 45 morts vient d'être publiée par le site ivoire.telediaspora.net. Ce qui porte à 93 morts identifiés. Ci-dessous la liste de ces nouvelles victimes:

 

 

1-FARAGO Duébou

2-SAFIA Atali

3-FOUSSENA Morou

4-KONE Adama

5-DAMANGO Sacamate

6-MASSANGA

7-COMPAORE BARAKISSA

8-ZAN Aramatou

9-DIALO Mariam

10-BODO Joceline

11-BOUNDAOGO Fatoumata

12-BANGALI Mariam

13-SINDE Salimata

14-SANOGO Adam

15-Mariam BB

16-TRAORE Adjaratou

17-SIDIBE Hamed

18-YA Traoré

19-TRAORE Ouri

20-SYLLA Zarinlou

21-DIALLO Souleymane

22-SERE M'Baziha

23-SIDIBE Aboubacar

24-KONE Aliman

25-KONE Korotoumou

26-KOUDOUGOU Mariam

27-AMOU Diallo

28-OUATTARA Affoussata

29-KONE Aïchata

30-BAKAYOKO Djénéba

31-DIABAGATE Aboubacar

32-KINEPATRE Korotou

33-OUEDRAGO

34-KAFANFO Jamila

35-OUEDRAOGO Mariam

36-COULIBALY Mariam

37-SOUMAILA Coulibaly

38-CHIAMAN Pop

39-KANTE Namouna

40-MAWA Cherie

41-BAKAYOKO Namou

42-KONE Madangué

43-FANNY Aminata

44-Enfant Siade

45-Enfant Kone Moussa

18:51 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |