topblog Ivoire blogs

05/11/2012

Facebook : les nouveaux inscrits passeront désormais par une formation aux paramètres de confidentialité

images?q=tbn:ANd9GcS9kdtWzOJGS_Y6KCPqL6z85sMDA_3FkjzxYynXdt03TfF7u5g8









De nouveaux paramètres de confidentialité, dont l'obligation pour tout nouvel inscrit de visionner une formation sur les paramètres de confidentialité, ont été mis en place, ce lundi 5 novembre 2012, par Facebook au niveau mondial, a-t-on appris auprès du réseau social.

 

Ces changements interviennent dans le cadre d'échanges avec l'autorité irlandaise de protection des données privées (DPC), équivalent de la Cnil française et compétente pour Facebook en Europe. En septembre, la DPC avait publié un rapport sur le réseau social qu'elle avait déjà sommé en décembre 2011 de clarifier sa politique en matière de données privées.

La DPC avait été mandatée par ses homologues européennes pour réaliser un audit sur la confidentialité de Facebook.

Facebook a pris plusieurs initiatives. La principale concerne la mise en place d'un "kit de démarrage" sur le réseau social, qui montrera à chaque nouvel inscrit, via des fiches explicatives et des conseils, les réglages des paramètres de confidentialité, dont les réglages par défaut, la visibilité des informations, le fonctionnement de la publicité, la gestion des identifications.

De plus, l'espace d'assistance, créé en 2007, a été remodelé avec six rubriques principales comme "créer un compte", "en savoir plus sur le journal" et des catégories telles que "nouveautés de Facebook".

En septembre dernier, Facebook a accepté de suspendre son outil de reconnaissance faciale dans l'Union Européenne et d'effacer les données collectées sur les profils de ses usagers.

En 2011, la DPC a lancé une enquête, destinée à déterminer si Facebook se conforme aux lois irlandaises et par extension aux lois de l'Union européenne, dans la mesure où Facebook Irlande est l'entité avec laquelle tout utilisateur hors Amérique du Nord a un contrat, a expliqué l'autorité.

La DPC avait lancé cette enquête suite à une série de plaintes venant notamment d'un étudiant autrichien, Max Schrems, qui s'est trouvé au premier plan avec son groupe de pression "Europe-versus-Facebook" (L'Europe contre Facebook), ou encore du Conseil des consommateurs norvégien.

Source: AFP

19:46 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les FRCI de Ouattara sèment la terreur à BÉCÉDI (SIKENSI), le mercredi 31 octobre

 

images?q=tbn:ANd9GcQNGZZ7Y3JrGXWIZlYZn5_k-WPoMQ-GrJRphIqubNXpWsWWs6_XSH4lfRg

Yao Ossan Camille n’est pas la seule victime. Dans le village, les personnes que nous avons rencontrées sont unanimes à reconnaître que les Frci exercent en permanence des violences sur les paysans. Comme Yao Ossan, Yao Kouamé Michel a également frôlé la mort. Il ressort de son pathétique témoignage que les Frci ont tenté de l’étrangler pendant qu’ils lui mettaient un chiffon dans la bouche. « Un élément des Frci a sorti sa kalachnikov et a voulu m’abattre. Ces éléments soutenaient qu’ils m’avaient vu dans les attaques de Dabou et d’Akouédo. Ils m’ont brûlé aux pieds». Ces individus armés soutenaient que des armes étaient cachées dans les plantations d’hévéa. Ces témoignages ont été livrés dans la cour du chef du village de Bécédi devant ce dernier. Ces nombreux faits relatifs au comportement des Frci ont été confirmés par le chef du village, Amani Gbébi Paul. Il a reconnu que des tombes ont été profanées par les Frci viennent de façon imprévue pour demander à procéder à des fouilles dans le village. « Ici, je n’ai pas connaissance de cache d’armes. Nous l’avons toujours dit au préfet et aux Frci. Donc ça ne me gêne pas qu’on vienne faire des fouilles sans me prévenir. Je n’ai rien à cacher dans mon village », estime le chef du village. On retiendra aussi que les Frci ont fait une descente dans un campement la veille de notre arrivée. En effet, selon une des victimes, un instituteur bénévole, dans la nuit du mardi à mercredi 31 octobre, les Frci se sont rendus dans le campement de Blékisso rattaché au village de Bakanou A. Au dire de cet instituteur bénévole, les Frci ont fouillé la maison du pasteur Eli alors qu’il conduisait une veillée de prière. Selon cet instituteur, ils ont défoncé des portes pour emporter des portables et de l’argent. L’enseignant N’Guessan Kré Delorme dit avoir perdu 27.000 fcfa et les Frci auraient emporté aussi 50.000 fcfa d’un boutiquier du campement. Ils ont battu à sang deux jeunes dont un a été tailladé à la machette si on en croit à l’instituteur qui venait de faire une déposition à la gendarmerie de Sikensi. Devant le chef, ils ont souligné qu’il n’est pas rare de voire ces soldats s’inviter dans des campements et plantations pour faire main basse sur les biens des populations qui ne savent plus à qui saint se vouer.

 

Source: Envoyé Spécial, B.K. via La Majorité Présidentielle Gbagbo

 

18:36 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Xi Jinping succéde bientôt à Hu Jintao à la tête de la Chine

XI Jinping prochain PR de ChineLe Parti Communiste Chinois prépare activement son 18ème  congrès qui, sans surprise, consacrera M. Xi Jinping à remplacer le Président Hu Jintao à la tête de la République Populaire de Chine (RPC).

Vice-président de la PRC depuis le 15 mars 2008, M. Xi Jinping est un fidèle serviteur de la Chine depuis sa jeunesse où il dirigea la brigade de gardes rouges dans le Shaanxi. Agé de 59ans, M. Jinping, prochain président chinois qui recevra son onction dans les jours prochains, est reconnu pour son attachement aux valeurs traditionnelles de la Chine. Mais ses convictions pour une République Populaire de Chine forte, de par sa présence plus affichée dans les instances décisionnelles et économiques mondiales, ont convaincu les dignitaires du Parti Communiste Chinois.

Certes, la RPC ne fera pas un virage à 90° par rapports à ses politiques fondamentales, mais les convictions et la personnalité de M. Xi Jinping, après sa prise de fonction prévu en Mars 2013, pèseront fortement dans les paysages décisionnels et économiques futurs de notre planète.

14:32 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Odile Biyidi : Ouattara, c'est le type même du pantin de l'Occident

 

1352117116.gif

Vous doutiez dans une interview avec Lynx-info que les socialistes puissent mettre fin à la Françafrique. Avec le discours de Hollande lors du sommet de la francophonie, vivez-vous encore dans cette crainte?

Plus que jamais. Le discours de Hollande est très flou, plein de bonnes intentions mais sans grand chose de concret. Il y a eu bien des discours de ce genre par ses prédécesseurs. Il faut donc attendre les actes pour juger de sa politique africaine. Jusqu'à présent, réception de dictateurs, participation au sommet de Kinshasa, ses actes sont plutôt dans la continuité de la politique africaine française traditionnelle.

 

Quelles sont les particularités de la droite et la gauche française sur la politique étrangère en Afrique? Comment expliquez-vous que la gauche soit plus proche de Ouattara que Gbagbo ?

Depuis que la gauche est parvenue au pouvoir, en 1981, on sait qu'il n'y a qu'une seule politique africaine de la France. C'est une politique coloniale. La gauche est plus paternaliste, la droite plus cynique, mais c'est la même idéologie raciste qui les anime toutes deux.

Pour ce qui est de Gbagbo, il n'y a aucune solidarité entre ceux qui se réclament du socialisme. Les intérêts égoïstes d'abord.

 

 Finalement les bombes françaises ont-elles apporté la démocratie en Côte d’Ivoire  eu égard à ce qu’on voit sur le terrain actuellement ?

Bien sûr que non. La solution de la crise politique était dans l'accommodement des parties. Mbeki, Rawlings, étaient les voix de la sagesse politique dans l'intérêt de tous les Ivoiriens. Ils n'ont pas été écoutés du tout.

Le président de l’Assemblée française Claude Bartolone a reçu Guillaume Soro. François  Hollande, lui  a reçu Ouattara. La «  real politik » d’abord et ensuite les droits de l’homme et la démocratie. C’est ça ?

Est-ce qu'il y a même des hommes en Afrique. Ce sont tous des barbares. Il y a en effet seulement ceux qui nous servent et ceux qui nous contestent. La cécité volontaire des Occidentaux à l'égard de dirigeants comme Soro, impliqué dans bien plus de crimes contre l'humanité que Gbagbo, scandalise ceux qui croient que le respect des Droits de l'homme est un principe de l'Occident. En fait ce n'est qu'un discours opportuniste à brandir contre leurs ennemis pour justifier leurs guerres.

L’association Survie a manifesté lors de la venue à Paris de Blaise Compaoré. Que reprochez-vous a un président qui a été élu de 80% des voix ? Ce n’est pas trop demander à François Hollande qui a besoin des pions en Afrique ?

La durée du pouvoir de Compaoré, depuis 1988, montre bien son côté antidémocratique. Outre son arrivée au pouvoir par l'assassinat de Thomas sankara, Compaoré a soutenu Charles Taylor, le bourreau du Liberia. Il a été le protecteur de la rébellion en Côte d'Ivoire. L'image de "médiateur" qu'on essaie de lui donner est usurpée. Tous les problèmes dont il s'est occupé ont empiré. L'exemple de la Côte d'Ivoire le montre assez.

 

Plus les organisations des droits de l’homme voudraient voir les seigneurs de guerre d’Alassane Ouattara devant les tribunaux et plus ces derniers montent en galons. A-t-il les moyens de les livrer à la justice un jour ?

Ouattara en a évidemment les moyens, puisqu'il est au pouvoir, mais il n'en a pas la volonté puisque ces chefs de milice sont les artisans de sa venue au pouvoir. Il ne va pas scier la branche sur laquelle il est assis.

 

Guillaume Soro, premier ministre de Côte d’Ivoire dit qu’il ne faut pas mettre les morts d’Alassane dans la même balance que ceux de Laurent Gbagbo. Votre avis ?

Il n'y a en effet pas de comparaison. Les violences du parti de Gbagbo n'ont rien à voir en nombre, en nature, en durée avec celles du parti de Soro et de Ouattara, qui sont bien plus graves, qui se sont déchaînées même à l'intérieur de leur propre camp, avec l'assassinat d'Ibrahim Coulibaly, après que ses partisans eurent été sauvagement exterminés dans le nord. Le jour où l'histoire se fera rigoureusement, on pourra en juger équitablement.

 

Le franco ivoirien Michel Gbagbo est en prison. Comment expliquez-vous que Paris ne fasse rien pour sa libération et se démène pour connaître la mort  du journaliste franco-canadien André Kieffer ?

Paris ne veut pas s'opposer à Ouattara. On constate aussi que l'affaire Kieffer n'a pas progressé d'un millimètre depuis que Ouattara est au pouvoir. Il y a une bizarre obstruction à tout progrès de l'enquête.

Il paraît que ce sont les entreprises françaises qui se partagent le marché ivoirien. Ceci explique l’acharnement des politiques français tout bord confondu pour le départ de Laurent Gbagbo du pouvoir?

Rétrospectivement on peut penser que la volonté de Gbagbo d'ouvrir le marché ivoirien à toute sorte de fournisseurs a pu être une des causes qui ont provoqué l'acharnement de la France à le chasser du pouvoir.

Un homme et mille définitions. Comment vous analysez Ouattara ? Un démocrate ? Un bon économiste ? Ou un  président au service des puissances occidentales ?

C'est le type même du pantin de l'Occident. Il a fait toute sa carrière au service des institutions financières qui oppriment l'Afrique. C'est lui qui a été chargé d'imposer la dévaluation du CFA aux présidents africains qui n'en voulaient pas. On ne peut pas, dans le même discours, dire comme il le fait que le Franc CFA a été profitable à l'Afrique et venir tendre sa sébile pour remédier à la "pauvreté galopante" des Africains.

 

L’UE ne semble pas non plus être dans la logique de bousculer Ouattara pour un jeu politique avec son opposition. Comment l’expliquez-vous ?

Le camp occidental est très uni quand il s'agit de ses intérêts communs. Les USA tentent bien d'élever un peu la voix sur les droits de l'homme, mais sans beaucoup de zèle.

 

Vous avez une idée sur les allez retours de Ouattara en France. 47 voyages en 17 mois de pouvoir. Vous trouvez normal pour un pays qui sort de la guerre ?

En tout cas c'est un signe évident de dépendance, que ce soit pour des questions personnelles, soins médicaux ou autres, ou pour des questions politiques, il ne trouve pas en Côte d'Ivoire ce qu'il lui faut, ni de quoi s'occuper.

Lynx.info : Je vous remercie

Source : Lynx.info via AbidjanDirect.net

 

12:50 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |