topblog Ivoire blogs

24/09/2012

Lt Col Gbevlo: “purely an internal Ivorian matter and Ghana has no hand in it”.

Lt. Col. Larry Gbevlo-LarteyLt. Col. Larry Gbevlo-Lartey, Ivorian war, internal war - National Security Co-ordinator told the graphic.com.gh that the incident at the border town of Noe in Cote d’Ivoire “was purely an internal Ivorian matter and Ghana has no hand in it”.

“His assertion is a hasty judgemental statement which is without any evidential support,” Lt Col Gbevlo-Lartey said, and stated, “We in Ghana want the Ivorian Defence Minister to give us proof that Ghana has a hand in what is purely an internal matter in Cote d’Ivoire.”

 

Last Friday, Cote d’Ivoire closed its border with Ghana after an attack on an Army checkpoint in that country, an incident which the Ivorian Defence Minister, Paul Koffi Koffi, claimed was carried out by "armed elements from Ghana".

 

 

 

12:29 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

La France veut-elle que la Côte d’Ivoire déclarer la guerre au Ghana ?

Arment Français en Côte d'ivoireCe qui est frappant dans le dernier communiqué de l’AFP, c’est la manière fallacieuse et inévitablement maladroite dont est présentée l'affaire Katinan. Ce qui est frappant également c’est l’absence totale de référence au contentieux pétrolier avec le Ghana qu’Abidjan veut aggraver tout en le taisant.

Pourquoi RFI et AFP ne révèlent-elles pas clairement, ce qui est compris par l’immense majorité des ivoiriens et par tous ceux qui s’intéressent de près à la situation au pays, à savoir, que les attaques en Côte d'Ivoire ont pour origine le resurgissement des clivages au sein même de l'ex-rébellion ?

Les manœuvres grossières consistant à instrumentaliser les clashs entre clans frci pour accuser et réprimer l'opposition, servent aussi à manipuler le peuple français auprès duquel on veut justifier l’ignoble politique néocoloniale qui s’abat sur la Côte d’Ivoire.

Ouattara surfe sur le chaos qu’il engendre car c’est par ce seul moyen qu’il peut rester au pouvoir, et il ne pourra jamais offrir comme autre perspective au peuple que la terreur. Si la réconciliation des ivoiriens doit se faire un jour, ce sera inévitablement sans Ouattara et ses chefs de guerre. Tout comme la réconciliation entre la France et l’Allemagne qui n’aurait pu se faire avec Hitler et son état major, et cela simplement, parce qu’ils étaient rejetés par tous les peuples.

 

Fait important aujourd’hui, même si AFP et RFI feignent de l’ignorer, le désaveu international prend de l’ampleur ! Suite aux campagnes de l'opposition pour la liberté de la presse, suite aux campagnes dénonçant les massacres dans les camps à l'ouest, suite à l'article explosif du Monde Diplomatique, suite au déferlement d’accusations contre ce régime liberticide et mafieux, suite au scandale du faux coup d’état commandité depuis Abidjan,suite à la corruption avérée des agents d’Interpol-Ghana par Abidjan etc, etc, etc, la seule carte que peut désormais jouer le régime fasciste Ouattara pour prolonger son agonie est celle du repli sur soi et de la guerre.

 

La France soutiendra-t-elle cette option ? La France choisira-t-elle d’anéantir la Côte d’Ivoire pour préserver ses seuls intérêts pétroliers présents dans le Golfe de Guinée, même si pour cela elle doit rapatrier sa petite bourgeoisie franco-ivoirienne néocoloniale, cacaoyère, caféière, minière ?

Le peuple de Côte d’Ivoire saura-t-il accéder à son indépendance afin de pourvoir à ses besoins en tirant un profit suffisant de sa production, où est-il condamné à ne connaître que barbarie et misère?

 

Inévitablement et du fait des accords de défense récemment rafraîchis, une guerre avec le Ghana engagerait la France. Il est donc urgent d’informer la population française afin qu’elle jette son rejet de la guerre au visage de son gouvernement prétendument socialiste, en rupture totale avec ses valeurs fondatrices.Rappelons à tous les paroles de Jaurès : « Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l'orage. »

 

Léon Noir , Correspondance privée

11:39 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

23/09/2012

Asphyxié en seulement 48h, Dramane Ouattara rouvre les frontières aériennes avec le Ghana

Ouattara asphyxiéNous vous rapportions les décisions de plusieurs compagnies aériennes d’annuler leurs vols à destination d’Abidjan, à la suite des mesures iniques de Dramane ouattara de fermer les frontières terrestres, maritimes et aériennes avec le Ghana voisin. http://lafriquepuissancemondiale2050.ivoire-blog.com/arch...

 

Les services de Ouattara à la présidence viennent de rendre publique la décision de réouverture des frontières aériennes avec le Ghana, dès lundi 24 septembre 2012 à minuit. Toutefois, les frontières terrestres et maritimes demeureraient toujours fermées.

23:55 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

22/09/2012

Plusieurs compagnies aériennes internationales annulent leurs vols à destination d’Abidjan.

Fermeture des frontières, Ouattara, compagniesDe par sa décision de fermer les frontières terrestres, aériennes et maritimes avec le Ghana voisin, Dramane Ouattara vient ainsi de créer "un trou noir" dans les programmes des compagnies aériennes opérant en Côte d’Ivoire.

En effet, le Chef suprême des FRCI, a autorisé Paul Koffi Koffi, son ministre délégué à la Défense, à livrer un communiqué dans le JT de 20H du 21/09/2012 de RTI1 d’une extrême gravité accusant, sans preuve, le Ghana : "Les positions des FRCI ont été attaquées par des assaillants venus du Ghana. (....). Le reste des assaillants s'est replié en territoire ghanéen. Mis au courant de la situation, le président Alassane Ouattara a informé son homologue ghanéen du repli des assaillants en territoire ghanéen et qu'il avait ordonné pour des raisons de sécurité la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes en direction du Ghana, jusqu'à nouvel ordre".

Dans la même foulée, le régime de Dramane Ouattara a adressé un message à l’ensemble des compagnies aériennes exerçant en Côte d’Ivoire leur interdisant "d’embarquer les passagers  de/vers accra" a témoigné un agent d’une compagnie. "Encore heureux que le Ghana n’applique pas la réciprocité en nous interdisant le survol de son espace en direction d’Abidjan" ajouta-t-il sur un ton d’inquiétude.

"C’est une décision grave de conséquences. Nous avons été obligés de modifier nos plans de vols avec tous les corolaires que vous pouvez imaginez" se plaignait un responsable d’une compagnie européenne opérant à Abidjan.

"Nous avons annulé tous nos vols en provenance de Dubai à destination d’Abidjan. C’est terrible, surtout que le volume de nos trafics entre Accra et Abidjan fait parti des plus importants en Afrique de l’Ouest", a déclaré un responsable d’une célèbre compagnie du Golf opérant en Côte d’ivoire.

"Bon sang, c’est loin d’être une décision d’un économiste. 90% de nos vols internationaux qui atterrirent à l'Aéroport International Félix Houphouet  Boigny transitent d'abord par Accra au Ghana. Nous avons, en ce moment même, des passagers à destination d’Abidjan qui sont bloqués à Accra" fit remarquer un autre responsable de compagnie.

 

Si certaines grandes compagnies peuvent facilement s’adapter à la décision de Ouattara de fermer les frontières avec le Ghana, les plus petites en souffriront énormément.

Sans l’avoir imaginé, Dramane Ouattara asphyxie, dans une certaines mesures, les compagnies aériennes par la fermeture des frontières avec le Ghana. Jadis acclamé, Ouattara serait-il entrain de devenir un problème économique sous-régional ?

 

16:15 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (4) |  Imprimer |  Facebook | | | |