topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

20/08/2015

Présidentielle 2015: AFFI dépose ses dossiers de candidature à la CEI avec une foule en liesse

ABIDJAN : Les militants et sympathisants du Front Populaire Ivoirien (FPI) et de l’Alliance des Forces Démocratiques (AFD) de Côte d’Ivoire, auxquels se sont ajoutés plusieurs autres partis alliés du FPI tels que le Congrès National des Peuples de Côte d'Ivoire (CNPCI), se sont rués au Siège de la Commission Électorale (CEI) à Cocody-2Plateaux, ce jeudi 20 août 2015, pour accompagner le Candidat du FPI Pascal AFFI N’Guessan, lors du dépôt de ses dossiers de Candidature en vue de la Présidentielle du 25 Octobre 2015.

AFFI dépose sa candidature, Présidentielle 2015, le Candidat du FPILe Président de la CEI, M. Youssouf Bakayoko, recevant le dossier de Candidature de Pascal Affi N'Guessan, au siède de la CEI, à Abidjan-Cocody, 2 Palteaux, 20 Août 2015 à 11h.

 

 

 

C’est à 11 heures, heures d’Abidjan, que la Commission Électorale Indépendante (CEI) représentée par  son Président Youssouf Bakayoko, son Secrétaire Permanent Zano Gogognon André et de ses adjoints Bertin Ganin, Diarrassouba Soumalaye et  Me Victoire Alley, a réceptionné le dossier de Candidature de Pascal Affi N’Guessan.  

Des Jeunes militants tout comme les personnes âgées, nul ne voulait se laisser conter l'Evènement. Ils ont tous tenu à accompagner Pascal AFFI N’Guessan pour lui témoigner leur soutien pour la prochaine présidentielle. On peut donc dire sans se tromper, Pascal AFFI N’Guessan, a encore réussi, ce matin, la mobilisation de militants et sympathisants du FPI dans l’accomplissement de cette formalité cruciale après sa grande cérémonie d’investiture le samedi 8 août dernier, un très bon signe sur le Chemin démocratique qui mène au palais Présidentiel.

La CEI recevra les candidatures jusqu’au 22 août 2015 avant de transmettre les dossiers de candidatures déclarées au Conseil Constitutionnel, qui aura à plancher sur l’éligibilité de chaque candidat.

 

Il faut, toutefois, noter que l’opposition ivoirienne n’a cessé, depuis l’an dernier, de dénoncer la composition partisane de la CEI à la Coalition RHDP au pouvoir, tout comme l’atmosphère sécuritaire alarmante notamment la flambée de l’insécurité galopante et la violence dues à des attaques perpétrées contre les populations et les forces régulières, par les microbes et les milices des ex-combattants proOuattara, à l’approche des élections. 

16:32 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.