topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

22/04/2015

Assassinat de Joël Tiémoko: Un an après, le FRCI assassin et ses chefs toujours en liberté

Joel Tiemoko tué par un FRCIABIDJAN: 21 avril 2014- 21 Avril 2015: Il y a 1 an, un FRCI en service à la BAE et détaché à la garde d'un site immobilier à Locodjro abattait, à bout portant d'une balle dans la tête, le jeune Joël Tiémoko parce qu'il a déféqué sur le site gardé par le FRCI. Le FRCI assassin n'a jamais été arrêté.

 

M. Ange Kessi Bernard Kouamé, Commissaire du Gouvernement, lors d'une conférence de presse animée le mercredi 24 mai 2014 au siège du Tribunal Militaire d'Abidjan (TMA) annonçait, sur cet assassinat:".... Un FRCI en service à la BAE et détaché à la garde d'un site immobilier à Locodjro découvre à 22h un jeune homme âgé de 18ans nommé Tiémoko Joël, en train de faire ses besoins. Il l'arrête, le brutalise et l'attache et à l'aide d'une cordelette, il le frappe de plusieurs coups avant de lui tirer une balle dans la tête, à bout portant. Le FRCI s'enfuit, après cet acte ignoble. Les enquêteurs sont à sa recherche pour l'arrêter et le traduire en justice. Ce militaire ne répondra pas seul devant la justice. Ses chefs vont comparaître pour expliquer comment et pourquoi ils engagent un militaire à la surveillance d'un site immobilier alors que l'autorité militaire l'a interdit? Des militaires pour avoir gardé des personnalités sans autorisation", a déclaré Ange Kessi.

Un an après, ni le FRCI, ni ses chefs ne sont traduits en justice. Ainsi va la Côte d'Ivoire sous Ouattara.

Un mouvement dénommé "Mouvement Justice pour Joël Tiémoko" est né sur les réseaux sociaux pour réclamer que justice soit rendue.

Vidéo : Pascal AFFi N’Guessan et une délégation du FPI rendent visite le 28 avril 2014 à la famille de Joël Tiémoko, le jeune assassiné par un FRCI: 

 

La délégation du Gouvernement chassée par la population lors des obsèques de Joël Tiémoko, dans la nuit du vendredi 25 au samedi 26 Avril 2014

10:19 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.