topblog Ivoire blogs

31/03/2015

Le COJEP, mouvement politique de Charles Blé Goudé, investit officiellement sa Jeunesse

ABIDJAN : La cérémonie d'investiture de l'Union des Jeunes du COJEP (UJCOJEP) a eu lieu ce Samedi 28 Mars 2015 au Baron de Yopougon. Une cérémonie finement bien organisée et remplie de symbole, caractéristique du Congrès Panafricain pour la Justice et l’Egalité des Peuples (COJEP).

Le mouvement politique de Charles Blé Goudé a officiellement lancé Touré Dubois et son équipe pour la remobilisation des jeunes patriotes, dans l’idéologie politique de paix et de lutte aux mains nues, chère au Père fondateur du COJEP, détenu à la Haye.

Le Président par intérim du COJEP, Angenor Youan Bi entouré des vice-Présidents Dr Saraka Patrice, Bly Rosslyn et bien d’autres membres du Bureau Exécutif ont apporté leur soutien et leur conseil à l’équipe dirigeante de l’UJ-COJEP, en vue du succès de leur mission lors de leur mandat à la tête des Jeunes du Mouvement.

 

Dans son allocution, Angenor Youan Bi a profité du micro pour interpeller le régime Ouattara sur l’arrestation des étudiants alors qu’ils réclamaient de meilleures conditions d’étude. 

 

COJEP, UJ-COJEP, Blé GoudéCérémonie d'investiture de l'Union des Jeunes du COJEP (UJCOJEP), Samedi 28 Mars 2015 au Baron de Yopougon.

 

 

 

COJEP, UJ-COJEP, Blé GoudéCérémonie d'investiture de l'Union des Jeunes du COJEP (UJCOJEP), Samedi 28 Mars 2015 au Baron de Yopougon.

 

 

 

 

COJEP, UJ-COJEP, Blé GoudéCérémonie d'investiture de l'Union des Jeunes du COJEP (UJCOJEP), Samedi 28 Mars 2015 au Baron de Yopougon.

 

 

 

COJEP, UJ-COJEP, Blé GoudéCérémonie d'investiture de l'Union des Jeunes du COJEP (UJCOJEP), Samedi 28 Mars 2015 au Baron de Yopougon. Angenor Youan Bi, lors de son allocution.

09:58 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Le Président du FPI Pascal Affi N’Guessan s’entretient avec les Fédéraux du parti

ABIDJAN : Sur 116 fédéraux que compte le Front Populaire Ivoirien (FPI), 96 ont répondu présent à l’appel du Président du FPI Pascal Affi N’Guessan pour des échanges sur plusieurs points de l’actualité, ce Samedi 28 Mars 2015, au siège provisoire du FPI à la Riviera Attoban.

Contrairement à certaines informations qui circulent dans la presse et sur les réseaux sociaux, Pascal Affi N’Guessan a porté à la connaissance des Fédéraux qu’il a introduit à la CPI une requête de visite au Président GBAGBO et au Leader du COJEP, Charles Blé Goudé. Et que la réponse sera connue d’ici la mi-avril.

Outre la visite au Fondateur du Parti détenu à la Haye, les Fédéraux du FPI et leur Président ont, au cours de cet entretien militant, abordé plusieurs autres points dont les sorties diplomatiques internationales, les conférences régionales, la commission électorale locale, la commémoration du 11 avril, le congrès, le dialogue politique national, la fête de la liberté, la question relative au siège et au journal « Notre Voie ».

« Les débats, lors de ces échanges du Président Pascal Affi N’Guessan et des Fédéraux du FPI, se sont déroulés dans une parfaite convivialité », a constaté le correspondant de DeboutCiv commis à la couverture de cet entretien.

 

Rencontre Affi-fédéraux 28 Mars 2015, FPIRencontre de Pascal Affi N'Guessan, Président du FPI et les Fédéraux, 28 mars 2015 au siège provisoire du FPI, à la Riviera Attoban, Abidjan.

 

 

 

 

Rencontre Affi-fédéraux 28 Mars 2015, FPIRencontre de Pascal Affi N'Guessan, Président du FPI et les Fédéraux, 28 mars 2015 au siège provisoire du FPI, à la Riviera Attoban, Abidjan.

 

 

 

 

Rencontre Affi-fédéraux 28 Mars 2015, FPIRencontre de Pascal Affi N'Guessan, Président du FPI et les Fédéraux, 28 mars 2015 au siège provisoire du FPI, à la Riviera Attoban, Abidjan.

08:02 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

25/03/2015

Des étudiants jetés en prison à la MACA pour avoir réclamé de meilleures conditions d’études

ABIDJAN : "Équipez nos labos", pouvait-on lire sur les pancartes des étudiants qui ont manifesté lundi dernier au Campus de l’Université de Cocody, rebaptisé par Ouattara « Université Félix Houphouët Boigny ». Ce mouvement des étudiants de l’Université visait à réclamer de meilleures conditions d’études, selon les organisateurs. Mais cette manifestation des étudiants a fait l’objet d’une violente répression policière, qui s’est soldée par plus de 24 arrestations dans le rang des étudiants, a confié un responsable syndical, à DeboutCiv, dans l’après-midi du mardi 24 mars 2015.

 

Grève des étudiants université de Cocody Abidjan 2" Mars 2015Manifestation des étudiants en Pharmacie, Université de Cocody, 23 Mars 2015, Abidjan.

 

 

 

Grève des étudiants de l'Université de Cocody 23 mars 2015Manifestation des étudiants en Pharmacie, Université de Cocody, 23 Mars 2015, Abidjan. On peut lire sur les Pancartes "Équipez nos Labos"

 

La manifestation des étudiants de l'Université de Cocody est venue amplifier la grève des enseignants du Secteur de Formation/Education lancée une semaine plutôt sur toute l'étaendue du territoire national.

Selon nos sources, les étudiants qui ont été interpellés lors des mouvements de grève au Campus de l’Université de Cocody ont été d’abord incarcérés à la Préfecture de Police d’Abidjan, avant d’être déférés dans l’après-midi du 25 mars 2015 à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA).  Pour voir la vidéo de l’arrestation des étudiants en Pharmacie Cliquez

 

La Côte d’Ivoire version Ouattara est si émergente que lorsque les étudiants réclament de meilleures conditions d’études, le régime Ouattara les envoie directement en prison. Drôle d’émergence. 

20:43 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

22/03/2015

Acquittés depuis le 10 mars 2015, c'est ce 22 mars que 10 détenus politiques sont sortis de la MACA

MACA, 10 proGBAGBO acquittés mais toujours en prison, 10 proGBAGBO acqittés Nous dénoncions, sur ce blog, leur détention malgré leur acquittement par le tribunal d'Abidjan Plateau le 10 mars dernier. C'est après 12 jours de détention supplémentaire que 10 politiques ont été libérés, ce Samedi 22 mars 2015, de la Maison d'Arrêt et de Correction (MACA). Il s'agit de:

1-TEHE MARC

2-DAGO ANICET

3-DAGO PASCAL

4-DODO ELEAZAR SERY ZOKO

5-DIALLO ISSIAKA

6-DIE KEI PACOME

7-ZAHE BRICE

8-TAPÉ SERGE HONORE

9-OUGA ZOKOU SIMPLICE 

10-TRE IGOR LANDRY.

 

20:09 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |