topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

18/03/2015

14militaires arrêtés le 11avril2011 avec le Président GBAGBO acquittés pour "délits non-constitués"

14 militaires proGBAGBO acquittés, procès des proGbagbo, Tribunal Militaire d'AbidjanABIDJAN : Ces éléments des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) étaient dans la résidence du Président GBAGBO au moment où les forces françaises ouvraient la voie aux FRCI de Ouattara pour saisir GBAGBO. Plusieurs ont été abattus, mais ceux qui ont eu la vie sauve sont au nombre de quatorze (14).

Le régime Ouattara avait mis aux arrêts ces 14 militaires, proches et membres de la garde rapprochée du Président pour leur "prétendue implication dans la crise postélectorale de 2010-2011" au côté de GBAGBO.  

Le Mardi 17 mars 2015, le Tribunal Militaire d’Abidjan (TMA) a purement et simplement acquitté les 14 prévenus FDS pour "Délits Non-constitués". La Présidente du TMA, Mme Anne Désirée Ettia, a par conséquent, ordonné la remise en liberté des accusés après 4ans de détention préventive.

Il s’agit, entre autres, de :

1- Lt-Colonel René Daleba, Médecin-militaire du Président GBAGBO.

2- Commandant Kouassi Dua, Aide de camp du Président GBAGBO.

3- Mdl-chef Amos Loba, Membre de la Garde du Président GBAGBO.

4-Adjudant Mathieu Gossé, Membre de la Garde du Président GBAGBO.

5-Mdl-Chef Eustache Adon, Membre de la Garde du Président GBAGBO.

6-Sous-Lieutenant Félix Zakro, Membre de la Garde du Président GBAGBO.

7-Mdl Jonas Yanogo, Membre de la garde de Mme Simone Ehivet GBAGBO.

8-Mdl Fabrice Tchika, Membre de la Garde du Président GBAGBO.

9-1er Maître Zokou Bi Traboué, Membre de la Garde du Président GBAGBO.

10- 1er Maître Kouamé Kouakou, Membre de la Garde du Président GBAGBO.

 

 

Lancé depuis le 29 décembre 2014, le procès des proGBAGBO, civils et militaires, continue. Il y a, actuellement plus de 300 proGBAGBO, arrêtés lors de la crise postélectorale, qui croupissent dans les Goulags du régime Ouattara. Pour rappel, le Tribunal Militaire a également acquitté , hier, les 2 éléments des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) accusés dans l’affaire du « Bombardement du Marché d’Abobo ». Ce qui fait grand bruit en ce moment, puisse que les mêmes accusations relatives au « bombardement du marché d’Abobo » pour lesquels ces 2 ex-FDS ont été acquittés, demeurent dans le dossier d’accusation de la procureure Bensouda contre le Président GBAGBO, détenu à la Haye.

08:34 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.