topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

03/02/2015

Forcing constitutionnel: Ouattara limoge Francis Wodié et le remplace par Mamadou Koné

ABIDJAN : Un communiqué lapidaire du secrétariat de la Présidence de la République vient d’être rendu public, mettant fin aux fonctions du Professeur Francis Vanga Romain Wodié au poste de Président du Conseil Constitutionnel, ce mardi 3 février 2015.

Le Professeur Francis Wodié a été remplacé à ce poste par M. Mamadou Koné, un  magistrat proOuattara et ex-ministre en charge de la justice pour le compte des rebelles des Forces Nouvelles dans le Gouvernement du Premier Ministre Soro. Mamadou Koné occupait le poste de Président de la Cour Suprême où il a été remplacé par le Magistrat Réné François APHING-KOUASSI, selon le même communiqué.

La presse ivoirienne faisait déjà écho d’un profond malaise entre l’exécutif et le Conseil Conseil Constitutionnel présidé par Francis Wodié, au sujet d’une assurance que Ouattara voulait avoir de cette institution, par rapport à son éligibilité aux élections présidentielles de 2015.

Des sources concordantes n’ont pas manqué d’indiqué que la démission de M. Francis Wodié, telle que relatée par le communiqué, n’est rien d’autre qu’un limogeage. Le Jurisiste en droit Constitutionnel a donc été forcé à démissionner parce que refusant de rentrer dans le schéma du forcing constitutionnel voulu par Ouattara sur les questions d’éligibilité aux prochaines présidentielles de 2015.

 

Pour rappel, la candidature de Ouattara a déjà été rejetée par la cour suprême lors des élections présidentielles de 2000, pour « nationalité douteuse » relative à l’article 35 de la constitution ivoirienne en vigueur. 

16:45 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.