topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

15/12/2014

Mme BOTY LOU ROSALIE, Présidente de COCOVICO, est décédée

Boty Lou Rosalie Décédée, Marché GouroABIDJAN : La triste nouvelle matinale, qui semblait être une rumeur, a été hélas confirmée par la Famille aux environs de 10h. « Mme BOTY LOU ROSALIE, Présidente de la Coopérative des Commerçantes du Vivrier de Cocody (COCOVICO), est décédée dans la nuit du 14 au 15 décembre 2014, des suites d’une courte maladie. »

L’information s’est répandue très rapidement, vers 11h, dans les « Marchés Gouro » de vivrier à Abidjan. Spontanément, les Femmes Commerçantes, amies et collègues de Mme BOTY LOU, se sont ruées au domicile de la défunte à Cocody pour en savoir d’avantage.

« Les femmes commerçantes, venues des marchés de vivriers d’Abidjan pour vérifier la triste nouvelle au domicile de Mme BOTY LOU, sont inconsolables. Elles pleurent leur sœur à chaudes larmes », a témoigné un proche de la défunte contacté par DeboutCiv à 15h.

Le 4 Janvier 2014, l’ONG Kweni avait décoré Mme BOTY LOU ROSALIE pour son ardeur au travail et son engagement dans le secteur du Vivrier ivoirien. En Novembre 2014, Mme BOTY LOU était nommée au Conseil économique et Social de Côte d’Ivoire. Ses amis et connaissances qui l’ont aperçue récemment à des funérailles à Zuénoula, sa terre natale, témoignent que Mme BOTY LOU respirait la grande et pleine forme. Ah ! Que la mort est sévère.

 

Le Secteur Vivrier perd ses pionnières

Le 25 Avril 2005, la Côte d’Ivoire pleurait déjà Mme NANTI LOU IRIE ROSALIE, fondatrice de la Coopérative du Marché Gouro d’Adjamé (COMAGOA). Mme NANTIE LOU, Une dame native de GUERIAFLA, Sous-Préfecture de GOHITAFLA, a permis l’émergence des « marchés Gouro » du vivrier en Côte d’Ivoire, par son charisme et son courage.

Mme BOTY LOU ROSALIE, qui avait vaillamment repris la lutte contre la faim à elle léguée par sa "sa Sœur" NANTI LOU en 2005, nous quitte malheureusement ce 15 décembre 2014, frappée par la mort.

Les marchés de vivriers souvent appelés « marchés Gouro », plus que de simples marchés, sont devenus des espaces d’affirmation de femmes commerçantes dont plusieurs femmes Gouro comme feue NANTI LOU IRIE ROSALIE et feue BOTY LOU ROSALIE. Elles produisent et vendent les produits  vivriers là où le besoin se fait sentir. Par le fruit de leur travail, ces braves femmes du secteur vivrier s’occupent de leur famille.

 

Que Mme NANTI LOU IRIE ROSALIE et sa Sœur Mme BOTY LOU ROSALIE, deux pionnières des femmes commerçantes de vivriers, reposent en paix ! La Côte d’Ivoire et surtout les femmes commerçantes suivront votre exemple de femmes battantes.  

17:01 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.