topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

18/11/2014

18nov2014, 10h, Mouvement de FRCI en colère à BOUAKÉ. Banques, écoles et commerces fermés

BOUAKE, Colère des FRCI à Bouaké, Ouattara, Rébellion Forces nouvellesBOUAKÉ : L’ex-fief de la rébellion des Forces Nouvelles est à nouveau en ébullition ce mardi 18 Novembre 2014 à 10h GMT.

Selon le correspondant de DeboutCiv dans la ville, des hommes en tenues militaires identifiés comme des FRCI manifestent, armes aux poings, dans les rues de BOUAKÉ. «C’est le sauve-qui-peut, ici, depuis ce matin. Les banques, les commerces et les établissements privés comme publics ont fermé les portes pour éviter d’être pris pour cible par les FRCI en colère contre le Gouvernement Ouattara», a rapporté le Correspondant de DeboutCiv à BOUAKÉ.

La semaine dernière, la presse ivoirienne rapportait déjà des bruits de bottes dans les casernes militaires du Chef-lieu de la Région du Gbêkê. Des officiers de l’armée envoyés par le régime Ouattara pour calmer les militaires auraient même été séquestrés, selon des quotidiens dignes de foi. Le mouvement de colère des FRCI, ce matin à BOUAKÉ, était quelque peu prévisible.

 

Quatre années que dure la forfaiture de Ouattara, "l’homme de la communauté internationale" n’arrive pas à maîtriser les criminels de guerre qu’il a employés, avec l’appui de la France, pour renverser le Président GBAGBO. C’est le moins qu’on puisse dire, puisse que les FRCI mécontents de BOUAKÉ sont à ce jour à plus de dix (10) mouvements de colère. Et ce sont toujours les pauvres populations ivoiriennes qui en payent le prix. Hélas !!

11:06 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.