topblog Ivoire blogs

15/10/2014

Pour faire disparaître les preuves de tortures de détenus proGBagbo, Ouattara démolit la DST

Ouattara démolit DST, DST Abidjan démolieABIDJAN : Le Mardi 14 Octobre 2014 à 17h, le Bulldozer ayant servi à démolir les bureaux et containers qui servaient pour certains de cellules et de local de torture de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST).

Les médias parlaient des tortures infligés aux détenus politiques par les forces proOuattara dans les cellules de la tristement célèbre DST d’Abidjan-Cocody. La face hideuse de ce centre de torture a été rendue publique, en début mars dernier, par des photos et vidéos des détenus politiques Charles Blé Goudé et Jean Yves Dibopieu postées sur les réseaux sociaux par une source inconnue. Le régime Ouattara a beau vouloir apporter des démentis, mais ces preuves de traitements inhumains de prisonniers politiques ont été confirmées par Charles Blé Goudé lui-même lors de son premier discours à son audience à la CPI. Les gymnastiques télévisées du Ministre Hamed Bakayoko et des services de communication du régime Ouattara n’ont pu effacer des esprits cet épisode de torture des proGbagbo à la DST. Le régime Ouattara, qui se vantait d’être saint et respectueux des droits de l’Homme, venait donc d’être publiquement et internationalement épinglé comme « un pouvoir tortionnaire ».

Pour faire disparaître cette preuve de régime cruel, dictatorial et tortionnaire des opposants politiques, Ouattara a ordonné que la DST soit rasée. Tout comme fut rasé le site de Nahibly, où plus de 211 déplacés de guerre ont été abattus par des milices proOuattara à Duékoué le 20 juillet 2012, pour abriter un projet immobilier.

 

Au moment où nous mettons en ligne cet article, il ne reste plus que le bâtiment central de quatre (4) cellules à la DST version Ouattara. Tous les containers qui servaient de cellule ainsi que les bureaux de torture ont tous été rasés. Les nettoyeurs du régime Ouattara sont passés par là.

09:40 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.