topblog Ivoire blogs

19/08/2014

FPPN : Menace sur les policiers ivoiriens qui réclament le remboursement de leur argent

FPPN, Policiers menacés de mortLe Fonds de Prévoyance de la Police Nationale (FPPN) est dans la tourmente, malgré la nomination le 4 avril 2014 à la Direction Générale dudit fonds du commissaire principal Kadjané Amouyé Jacques à la place du commissaire divisionnaire Kouadio Bhegnin. Selon nos sources, le système de prise en charge médicale 100% n’est qu’une utopie. Les policiers n’ont toujours pas confiance en la gestion du FPPN. Pis, plusieurs policiers réclament le remboursement de leur argent. Très régulièrement, les policiers se sentant grugés défilent au siège dudit fonds sis à Marcory en Zone 4 pour réclamer leur argent, ont précisé nos sources.

Le régime Ouattara, qui qualifie cette requête de remboursement des policiers en une défiance voire en une indiscipline, menace de radier, et pis, d’abattre ces policiers, a-t-on appris auprès des mêmes sources.

Pour mémoire, le Fonds de Prévoyance de la Police Nationale (FPPN) a été créé en 2000 avec pour objectif l’amélioration des conditions de vie des agents de la Police Nationale. Depuis sa prise de pouvoir dans les conditions connues de tous, Ouattara détruit progressivement les acquis des policiers. Les baux des Policiers ne passent plus. Les dernières promotions de policiers recrutés sous le régime Ouattara paient eux mêmes leurs maisons. Les propriétaires de maisons menancent de chasser les policiers des maisons baillées à cause de plus de 36 mois d'impayées. Le FPPN, qui était leur seul espoir, se meurt. 

14:35 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.