topblog Ivoire blogs

05/08/2014

Corps de 4 proZakaria découverts à Séguéla: Koné Zakaria exige des explications à Watao

Watao vs Zakaria, Guerre entre proOuattara, Découverte de corps à Séguéla, 4 prozakaria tués à SéguélaLa disgrâce du chef de Guerre proOuattara Issiaka Ouattara alias Watao continue auprès de son mentor. Outre le démantèlement progressif depuis Juillet 2014 des unités fidèles à Watao à Marcory puis à Koumassi dans la ville d’Abidjan, Ouattara manœuvre également à l’intérieur du pays pour étouffer les bases-arrière de "Saa bélé-bélé" à Séguéla, Bondoukou et autres.

 

Découverte des corps de 4 combattants proZakaria à Séguéla

Selon nos sources, le vendredi 25 juillet 2014, un ex-combattant témoin de l’exécution de 4 combattants proZakaria, a dévoilé la cachette de leurs corps dans le périmètre de la résidence présidentielle à Séguéla. Ce témoin, combattant des ex-Forces Nouvelles, a pris soin de donner l’identité et les détails de l’exécution de ces combattants proZakaria par les hommes de Watao en juin 2008. Des amulettes, des bagues et des pièces d’identités trouvées auprès des corps des combattants proZakaria ont permis d’identifier le corps du rebelle Doumbia Amara et de 3 autres combattants proches du chef de guerre Koné Zakaria.

Les tensions se ravivèrent à nouveau à Séguéla, suite à la découverte macabre: Les combattants proZakaria d’un côté et les combattants proWatao de l’autre. Exactement comme lors de la guerre fratricide qui a endeuillé les factions rebelles proZakaria et proWatao des Forces Nouvelles en juin 2008, et qui a contraint Koné Zakaria à se replier sur le Burkina Faso, auprès de son tuteur Blaise Compaoré.

Toujours selon nos sources, le Lieutenant-Colonel Koné Zakaria, après avoir reçu la confirmation de la découverte des corps de ses proches à Séguéla, aurait exigé des explications à Watao, son ennemi de longue date.

Les populations civiles de Séguéla sont dans l’inquiétude permanente de voir les milices proZakaria et proWatao s’affronter à nouveau, comme ce fut le cas en juin 2008.

 

Pourquoi ce témoin a-t-il attendu que les déboires de Watao commencent avec son mentor Ouattara pour dévoiler la cachette des 4 corps des combattants proZakaria ?

Tout porte à croire que Ouattara veut éliminer son chef de guerre Watao et toutes ses unités en les opposant à nouveau au chef de guerre Koné Zakaria, actuel Lieutenant-Colonel des FRCI. Rien n’étonne personne que la découverte de 4 combattants proZakaria tués en 2008 par les proWatao coïncide avec son débarquement du CCDO, une unité spéciale proOuattara.

 

Certains observateurs pensent même que Ouattara fera exécuter son chef de guerre Watao, plutôt que de lui accorder une tribune juridictionnelle internationale où Watao pourrait tout déballer. Affaire à suivre donc.

15:37 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.