topblog Ivoire blogs

09/06/2014

Vremen Gauthier, DG d’EIDA, piégé et jeté à la MACA: le récit d’une confiscation d’entreprise

Vremen Gauthier, EIDA, DG piègé et jeté en prison, MACAJeune Abron natif de Tanda, M. VREMEN GAUTHIER, DG l'Entreprise Internationale pour le Développement de l'Agriculture en abrégé EIDA, est titulaire d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Agricoles de l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët Boigny (INPHB) de Yamoussoukro. L’EIDA, comme l’indique son nom, est une entreprise de développement agricole  créée par M. Vremen Gauthier en Octobre 2010. Elle est spécialisée, entre autre, dans la création de plantation clé en main.

L’actualité ivoirienne en fin d’année 2013 a été marquée par une affaire d’escroquerie de plusieurs millions dont aurait été victime un certain Touré Kikoun Constant, relative à l’acquisition d’un terrain agricole. Dans cette affaire relayée par la presse, M. Vremen Gauthier a été jeté à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) en novembre 2013 et le procès est prévue le mardi 10 juin 2014.

Nous avons mené une enquête sur cette affaire dont la version relayée par la presse, jusqu’à présent, a été celle relatée par M. Touré Kikoun Constant, la prétendue victime. Dans notre enquête, nous avons creusé de tous les côtés pour glaner le maximum d’éléments de preuves (Reçu de paiement, échanges de mails….) qui pourront permettre à nos lecteurs de découvrir le fond de cette affaire, qui s’apparente, après analyse des éléments en notre possession, à un coup de confiscation d’entreprise digne des milieux mafieux.

 

Comment tout a commencé ?

Un homme du nom de Touré Kikoun Constant se présenta au bureau du DG Vremen Gathier en août 2013. Le sieur Touré Kikoun Constant, comme un client ordinaire, demanda les services d’EIDA pour la mise en œuvre de son projet agricole portant sur 2ha de cultures maraîchères.

A cet effet, le 09 août 2013, un contrat a été signé entre l’EIDA représentée son DG M. Vremen Gauthier et le « client », M. Touré Kikoun Constant.

Il faut déjà noter que, M. Touré Kikoun Constant, le client en question est un proche du chef de guerre Commandant Touré Hervé alias Cdt VETCHO. Mais, les responsables de l’EIDA ignoraient ce détail important sur leur client à la date de signature du contrat de mise en œuvre du projet maraîcher. Mais, ils le sauront plus tard, lorsque le piège se refermait sur le DG de l’EIDA.

Le projet de M. Touré Kikoun Constant était exécuté à Dabou, conformément aux termes du contrat qui liait l’EIDA à son client. Le sieur Touré Kikoun Constant a plusieurs fois visité le site du projet et suivait régulièrement la progression de son projet. Il a même félicité EIDA pour le professionnalisme de l’équipe de Dabou.

Un après-midi d’août 2013, M. Adingra, un envoyé de M. Touré Kikoun, a approché M. Vremen Gauthier, DG d’EIDA, pour lui demander d’ouvrir le capital de son entreprise en lui proposant l’achat des actions de l’EIDA. Le jeune DG d’EIDA a opposé une fin de non-recevoir à cet homme, sans savoir qu’il avait affaire à la même bande organisée de « tombeurs et de confiscation d’entreprise ».

 

 

 

 

 

La seconde phase du plan des « tombeurs d’entreprise »

Au moment où le contrat de la mise en œuvre du projet maraîcher était en cours, le Sieur Touré Kikoun Constant, proche du Cdt Vetcho, a recommandé son petit frère TOURE TOPHANGUI GUY PACOME au DG de l’EIDA pour un stage. M. Vremen Gauthier a affecté à Dabou le stagiaire Touré Tophangui Guy, petit frère de Touré Kikoun Constant. Quelques mois après le démarrage de son stage, le Sieur Touré Tophangui Guy, il commença à monter les travailleurs de de l’EIDA Dabou contre la Direction Générale.

Par la suite, la Direction Générale de l’EIDA s’est rendue compte que le stagiaire Touré Tophangui Guy, petit frère de Touré Kikoun Constant, était un infiltré en mission pour la même bande. Il fournissait à ses mandants toutes les informations sur l’Entreprise de M. Vremen Gauthier.

 

Au même moment, pendant l'avancement du projet maraîcher de Dabou, Monsieur TOURE KIKOUN CONSTANT revient dans les locaux d’EIDA en vue d'acquérir une parcelle de terre  pour un projet de création de plantation d'hévéa, cacao et de cultures maraîchères. La Direction Générale de EIDA a fait savoir qu'elle ne dispose pas de terre et que la vente de terrain n'est pas la principale activité d’EIDA. Elle aide par contre dans l'acquisition en se rassurant que les documents fournis par les villageois sont crédibles car les villageois ont tendance à vendre leur terre à plusieurs personnes. L’EIDA s’assure de cela parce que les terres acquises par ses clients sont exploités par elle pour ses clients et l’EIDA souhaiterait ne pas être en pleine exploitation et être victime de palabres entre plusieurs "propriétaires".

Tout ceci dit, le client Monsieur TOURE KIKOUN CONSTANT est d'accord pour le principe et leur demande de l'aider. C'est ainsi que l’EIDA s’est approchée par Monsieur EBY VINCENT qui s'est présenté comme étant le neveu d'un propriétaire terrien dans la zone de Tiassalé  village Sahuie. Rendez-vous sera pris avec Monsieur EBY VINCENT pour la visite de terrain, Monsieur VREMEN GAUTIER s'y rend donc avec Monsieur EBY VINCENT. Cette visite a été enregistrée par les soins du DG pour servir de preuve.  Une fois visité, un rendez-vous est pris avec Monsieur TOURE KIKOUN CONSTANT pour se rendre sur la parcelle pour voir si la parcelle satisfait à ses désirs. Il s'y rendra avec Monsieur ADINGRA Jean Paul. Monsieur TOURE KIKOUN CONSTANT revient satisfait et désireux d'acquérir 50 ha, l’EIDA le signifia à Monsieur EBY VINCENT qu’elle ne connaissait auparavant nulle part,  chose que ce dernier trouve possible. Afin de ne pas se faire gruger par ce dernier l’IEDA a exigé qu'il dépose une copie de sa pièce d'identité à sa comptabilité.

Monsieur TOURE KIKOUN CONSTANT sur la base De 50 ha fait un acompte de 7 500 000 F CFA en vue de commencer les démarches pour être propriétaire. Il est signalé à nouveau à Monsieur TOURE KIKOUN CONSTANT que L’EIDA a pour obligation de vérifier les documents fournis par les villageois donc elle versera une partie de l'argent remis au "propriétaire" et le reste sera remis sur le reste du temps que quand l’EIDA aura vérifié de la véracité des documents.

Il faut souligner que M. Vremen Gauthier a signifié à Monsieur TOURE KIKOUN CONSTANT le fait que cette procédure peut aller jusqu'à 9 mois. Il lui adressera un mail plus tard et demande de lui envoyer un mail un peu plus tard pour qu'il suive les étapes à ce sujet dont voici copie :

 

 

"De : "Constant TOURE" <ck.toure@hotmail.fr>
Date : 23 oct. 2013 13:34
Objet : Procédure d'acquisition de foret ou terrains villageois
À : <
eida0776@gmail.com
>, <eida@eida.biz>, "soumahoro.moussa@gmail.com" <soumahoro.moussa@gmail.com>

Bonjour Mr VREMEN,
Suite à notre entretien de ce jour, je vous prie de me revenir avec la procédure et les étapes (avec les détails si possible) de l'acquisition de foret ou terrains villageois jusqu'à l'obtention du titre foncier en vue de création de plantation.

Nous lui avons envoyé une réponse dont voici copie ci dessous.
---------- Message transféré ----------
De : "
eida0776@gmail.com
" <eida0776@gmail.com>
Date : 25 oct. 2013 14:30
Objet : Réf. : Procédure d'acquisition de foret ou terrains villageois
À : "Constant TOURE" <
ck.toure@hotmail.fr
>
Cc :

Bonsoir Monsieur TOURE,
 
je vous informe que j ai récupérer les papiers , je vais les acheminer lundi matin à la Direction Départemental du ministère de l Agriculture de Tiassalé pour la suite de la procédure.
 
voici un peu la procédure d' acquisition de forêt.
 
1 plan cadastral signé par un expert géomètre
 
2 retrait du Dossier d' enquête officielle en vue de la délivrance du certificat foncier
 
3 Attestation de propriété coutumière signé par le chef du village
 
4 procès verbal de famille
 
5 Dépôt du dossier 2 à la Direction départemental de l agriculture pour l enquête foncière.
 
6 délivrance de l acte de cession en présence du sous préfet quand le règlement (financier) est achevé.
 
7 procédure d' acquisition du titre foncier.
 
NB: pour ce qui est de l acquisition de foret il n y a plus de lettre d' attribution seul l acte de cession est établie et légalisé.
 
comme je vous le disais hier je suis la procédure afin de vous délivrer des documents fiables car il s' agit de terre. Pour vous ça peut paraître long mais mon expérience m' oblige à faire ce que je suis en train de faire pour la sécurité de tous. 
 
 
VREMEN gautier
 
Directeur Général
TEl: 00 225 22007456
CEL:00 225 0542974"

 

 

La fermeture du piège 

Après le premier acompte, les travaux ont donc débuté afin d'avoir une idée de la superficie. Une fois le plan cadastral établi, il s'est avérée que la superficie était de 102 ha, l’EIDA a appelé M. TOURE pour le lui signifier et il a souhaité prendre tous les 102 ha. Une facture normalisée lui a été remise.
L’EIDA continue donc de faire le travail. Une partie de l'argent remis par Monsieur TOURE a été donc remis au propriétaire terrien pour la procédure qui est en cours, mais les villageois ont reçu plus d' 1 million  comme eux-mêmes l'ont reconnu à la préfecture de police et comme les documents comptables l'ont confirmé. Toutes les dépenses effectuées jusqu'à l’interpellation se résument à (somme remise à EBY VINCENT dont l’EIDA avons exigé copie de sa CNI, géomètre, autre frais) avoisine les 7 millions. 

La somme totale versée à la comptabilité par Monsieur TOURE KIKOUN CONSTANT est bel et bien  de 22,5 millions qu'il a lui-même versé en 3 étapes par l'intermédiaire de son petit frère, un certain TOURE PARFAIT. 
Il faut dire que Monsieur TOURE KIKOUN CONSTANT faisait tous ces versements en liquide et l’EIDA lui a demandé au second versement pourquoi il ne faisait pas de chèque et il a répondu qu'il ne voulait pas qu'on sache ce qu'il faisait.

 

Le plan cadastral a donc été établi au nom de Monsieur TOURE KIKOUN CONSTANT et une copie lui a été remise. L’EIDA est donc en attente des autres documents. Le  dossier en vue de  l'enquête foncière a été retiré par le géomètre au ministère de l'Agriculture et Monsieur TOURE KIKOUN CONSTANT est passé le signé dans les locaux de l'EIDA en présence de Monsieur SOUMAHORO Moussa le responsable informatique.

L’EIDA et son client sont toujours en attente de l'attestation de propriété coutumière et du procès-verbal de famille pour le dépôt du dossier à la Direction Départemental de l'agriculture pour enquête foncière. 
Monsieur TOURE KIKOUN CONSTANT a même demandé à l’EIDA de prendre contact avec son notaire pour la suite. Voir l’échange de courriel a envoyé :

 

"Bonjour Maitre,
suite à notre entretien d'hier matin, je vous demande de contacter Mr VREMEN GAUTIER, DG de EIDA (Entreprise Internationale pour le Développement Agricole) afin d'assurer le suivi et le bon ordre de mon dossier d'achat de 102 ha de forêt dans la zone de SAHUIE (environ 80 km au nord d'ABJ jusqu'à l'obtention du titre foncier.
Je joins à ce courriel les reçus de règlement partiel. J'ai déjà payé CFA 22 500 000 et il me reste CFA 7,5 millions à Payer. 
Je vous ferai parvenir une copie du plan établie par le Géomètre expert. 

Les Contacts de EIDA sont les suivants:

Tél: 22 00 74 56
Cel 07 16 33 66 / 05 42 97 41 / 01 28 52 13
E-mail: eida&
eida.biz
  / Vremen2@eida.biz / eida0776@gmail.com

Mr VREMEN en copie, je vous prie d'assister Maître YAPO-KOYO Flore afin de lui faciliter le suivi de mon dossier.

Merci pour tout.

Cordialement,

Coonstant TOURE
Cel 08089180 / 03773703"

 

 

Monsieur VREMEN GAUTIER s'est rendu personnellement le 23/10/2013 à BINAO pour rencontrer Monsieur JAURES KOMENAN pour en savoir un peu plus sur l’évolution du dossier. Après discussion Monsieur KOMENAN JAURES a réclamé une autre partie de l'argent notamment 2 millions pour régler un problème qui le liait avec les eaux et forêts sur la parcelle. Monsieur VREMEN GAUTIER lui a dit que l’EIDA ne décaisse l'argent  qu'après obtention et vérification des documents, il a donc promis d’envoyer les 2 documents (Attestation de propriété coutumière et procès-verbal de famille) le 24/10/2013 de par l'intermédiaire de son neveu EBY VINCENT.

Monsieur EBY VINCENT s'est présenté dans les locaux de l'EIDA le 25/10/2013  à 15 h. Monsieur VREMEN GAUTIER l'a reçu avec Monsieur SOUMAHORO Moussa. Monsieur EBY VINCENT leur remet une copie de l'attestation de propriété coutumière. Mais l’EIDA lui demanda l'original et le procès-verbal de famille. Rendez-vous est donc pris pour le 28/10/2013 afin qu'il remette ces documents et que l’EIDA lui remette une autre partie de l'argent. Monsieur EBY Vincent ne se présentera plus à l’EIDA.

Les responsables de l’EIDA ne le reverront qu'à la préfecture de police le 18/11/2013 où il est arrivé avec Monsieur TOURE KIKOUN CONSTANT dans le véhicule de ce dernier. M. EBy Vincent qui n’a pas remis l’original du document pour lequel le dossier est bloqué est maintenant en parfait entente avec le Sieur Touré Kikoun Constant.

 

Monsieur TOURE KIKOUN CONSTANT envoie un mail le 04/11/2013 pour dire à l'EIDA qu'il ne veut plus de la parcelle de terre. M. Vremen Gauthier l’invite à la Discussion pour comprendre les motifs de son désistement soudain, mais, le sieur Touré Kikoun Constant, qui a bien ficelé son coup, lui répond pour dire que lui n'a rien à foutre qu'il veut un remboursement intégral.  On lui fait comprendre que même s'il doit avoir un remboursement il faut que soit fait un point car une partie de l'argent a été remis aux villageois et des dépenses effectuées. Mais Touré Kikoun, désormais rassuré que l’EIDA est prise au piège, dit qu'il ne veut plus rien savoir et qu'il veut un remboursement intégral.

 Voir mail qu'il nous a adressé :

 

"Bonjour M. Vremen / M. Soumahoro,

-Suites aux incohérences constatées entre vos dires et ceux de Mr Komenan kouassi Jaurès, ''propriétaire'' des 102ha de Foret lors de l'audition par l'huissier de justice que j'ai commis.
-vu le temps que met la procédure depuis le premier règlement.
-vu la non réception du procès-verbal de famille et l'attestation de propriété coutumière que vous m'avez promis il y a presque 2 semaines.

Compte tenu des faits ci-dessus, Je vous prie de me rembourser immédiatement mes 22 500 000F CFA en 1 seul versement car je ne veux plus de votre forêt. Mon huissier a introduit parallèlement une action chez le juge d'instruction afin de préserver mes droits dans cette affaire.

Cordialement,

Constant TOURE
Cel 08089180

Cordialement,

Constant TOURE
Cel 08089180"

 

 

 Monsieur TOURE KIKOUN  fera interpeller  Monsieur VREMEN GAUTIER le  18/11/2013  au siège de l’EIDA alors que ce dernier était rentré d'une mission sur Korhogo et après 3 jours il demande que l’intégralité de l’argent soit reversée afin qu'il retire sa plainte, sachant bien sûr que des dépenses ont été effectuées dans la procédure. Dans la foulée, l’EIDA remet à M Touré Kikoun 3 millions de FCFA qu'il empoche et demande qu'on défère Monsieur VREMEN GAUTIER, DG de l’EIDA.

 

 

La récupération des activités de l’EIDA par M. Touré Kikoun Constant

Pendant que M. Vremen Gauthier est détenu en prison, le sieur Touré Kikoun Constant prend directement contact avec les villageois pour relancer la procédure d’acquisition de 50ha de terre qu’il avait dit ne plus vouloir acheter. Pis, en Mai 2014, M. Touré Kikoun et des hommes armés débarquent régulièrement dans les locaux de l’EIDA pour menacer les travailleurs, alors que le procès est fixé pour le 10juin 2014. Le comble, c’est que tous les responsables de l’EIDA sont curieusement victime d’agression à main armée lors desquelles des documents importants de l’entreprise sont emportés par les quidams.

 

 

Le sieur Kikoun, protégé du Commandant Vetcho, va jusqu’à contacter les clients des projets agricoles de l’EIDA pour les détourner à son profit. A ce jour, l’EIDA est une entreprise sinistrée dont le DG est en prison et qui est persécutée régulièrement comme si on voulait qu’elle mette la clé sous le paillasson.

06:30 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (19) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Nous sommes dans une grave situation , de tels agissements n'existais dans mon pays avant , il fallut que dramane ouattara soit mis au pouvoir pour constater des faits Mafieux , comme il est lui même .

Écrit par : Grah J . B . | 09/06/2014

Bonjour, Monsieur Grah.Je vous suggere de lire le commentaire suivant le votre pour ne pas vous faire une meilleure idée de cette affaire que cet article tente de détourner afin de berner l'opinion publique pour des raisons qui sont propres aux auteurs. merci et bonne journée.

Écrit par : carell Bohoui | 09/06/2014

M. Alain BI Doh, avec tout le respect que je vous dois, je vous demande d’arrêter de politiser une affaire économique qui oppose une société véreuse à une de ses victimes. Je vous signale que M. Touré Constant n'est pas la seule victime de Monsieur Vremen et de son acolyte adingra au travers de son entreprise EIDA. Les autres victimes sont-elles toutes des parents du commandant vecho? En realité, votre article télécommandé par les bénéficiaires dont on devine aisement qui ils sont (entreprise Eida et son DG) à la simple lecture de votre article, intervient ce jour lundi 09 Juin 2014, parce que le verdict du procès en correctionnelle de Monsieur Vremen est prévue pour le lendemain Mardi 10 juin 2014. Question pour vous et vos commanditaires de victimiser M. Vremen, un redoutable escroc bourreau de plusieurs centaines de personnes en tentant de noyer le poisson pourri dans l'eau de la politique.
Sinon pourquoi cet article aujourd'hui 09 juin 2014 (à la veille du verdict du procès de Vremen), alors que ce dernier a été placé sous mandat de depot et reside à la maca depuis le 12 novembre 2013?
Les ivoiriens gardent encore en memoire les souvenirs douloureux des maisons de placement. De grace M. Alain BI Doh, ne les induisez pas en erreur en prennant partie pour des individus sans foi ni loi.
pour votre gouverne, je vous propose de lire cet article ci dessous pour éclairer la lanterne de l'opinion sur cette affaire. Merci

Justice / Entreprise Eida

Le sort du Dg véreux connu aujourd’hui

C’est aujourd’hui, mardi 10 juin 2014, que M.Vremen Gautier, DG de l’entreprise EIDA connaitra son sort devant le tribunal correctionnel d’Abidjan plateau dans l’affaire qui l’oppose à l’une de ses nombreuses victimes M. Touré Constant. Lui qui s’est rendu coupable d’une vaste escroquerie au préjudice d’honnêtes citoyens dont le seul crime est d’avoir mordu au projet de création de plantation lancée par son entreprise. En réalité, une arnaque qui rappelle fort celle des maisons de placement qui ont semé tristesse et désolation dans de nombreuses familles au vu et au su de l’Etat. Et pour appâter ses victimes le schéma de Vremen Gautier et de son acolyte Adingra, agent dans l’entreprise qu’il dirige fut des plus ingénieux.
Depuis quelques années, l’entreprise EIDA (Entreprise Internationale pour le développement de l'Agriculture), située à cocody-angré, avec à sa tête M. Vremen Gautier, le DG, a lancé un vaste projet de création de plantation dans lequel elle propose à ses clients l'acquisition de forets en vue de la création de plantations. Au niveau des services, EIDA propose aux clients la préparation de devis selon la culture et qui par la suite, leur sont soumis pour avis. Et une fois l'accord signé et après versement des deux tiers du montant global du projet, EIDA se charge de tous les travaux. De l'acquisition du terrain à la mise en terre des plants. Puis assiste les personnes qui veulent créer une plantation en recherchant les terres cultivables (achat et/ou location) et des partenariats commerciaux avec tous les documents administratifs nécessaires, et en apportant un apport logistique (d'engins et outils) pour la mise en place de la plantation. Enfin, du moins c’est ce qui est inscrit dans ces proposoistions.
Des propositions attractives qui ne manquent pas de drainer une foule clients désireux d’investir dans l’agriculture. Surtout que les prix proposés par hectares et selon le type de plantation sont des plus alléchants. Hévéa, 711 800 frs CFA (travaux de sous-solage et labour non inclus) ; palmier, 473 340 frs CFA ; cacao, 600 000 frs CFA ; maraichers, 1 300 000 frs CFA ; maïs, 650 000 frs CFA.
Les clients affluent donc aux guichets de l’entreprise EIDA. Certains s’acquittent de leur part quand d'autres versent d'importantes avances. Mais depuis plus de deux ans, point de forêts, encore moins de plantations pour les clients. Alors que cette entreprise a pourtant reçu en grande partie ou en totalité, les paiements des différents clients, les droits des propriétaires des parcelles promises aux acquéreurs par EIDA n’ont pas été purgés. Le préjudice s'élève à plusieurs centaines de millions au grand dam des victimes qui réclament désormais leur argent. Au nombre de celles-ci plusieurs coopératives autant que des particuliers comme Nandjui Ahobaut Meraud (12,5 ha), Abdel Kader Sarr (25 ha),Koutouan Michel (25 ha),Koffi amenan Isabelle (25 ha),Gnon leonie (12, 5 ha), Ba Bi Kahou Jean (12,5 ha), Koudougou Tipoko 12,5 ha, Soro Teninja Ahoua 12,5 ha, Coulibaly Fatoumata epse Kone 12,5 ha, Touré Constant 120 ha et bien d’autres dont des agents des forces de l’ordre.
Excédé et sur plainte de M. Touré Constant, une de ses victimes, le sieur Vremen a été placé sous mandat de dépôt à la Maca depuis le 22 novembre 2013 où il a continué, malgré tout, en prétextant être en voyage à l’étranger, d’exercer ses activités via internet en complicité avec son homme de main M. Adingra,, agent de EIDA. Au moment où l’affaire qui l’oppose à M. Touré constant doit connaitre son verdict aujourd’hui au tribunal correctionnel à d’Abidjan plateau, les autres victimes, s’organisent en collectif pour intenter une action commune en justice contre l’indélicate entreprise et son DG afin d’obtenir le remboursement de leur argent.

Franck Kouassi A.

Écrit par : carell Bohoui | 09/06/2014

@Carell Bohui, Prenez le temps de lire les échanges de courriels entre l'EIDA et M. Touré Kikoun Constant, la prétendue victime. Pendant que vous qualifiez mon article de "commandité", je lis votre commentaire et je vois que vous avez relaté la version du camp opposé à M. Vremen Gauthier. Moi, je vous ressors les échanges de Courriels entre les 2 parties, pour que mes lecteurs jugent objectivement. Dans cete affaire, c'est preuves contre preuves. Et là, j'en ai fourni.
Des journaux et sites ont d'ailleurs publié sur cette affaire sans donnez les détails que je vous livre. Et j'en fais autant en prenant soin de donner des preuves que le Sieur Touré Kikoun Constant, prétendue victime, est bel et bien un mafieux "Tombeur d'entre prise"
Le Procès est programmé pour demain, pourquoi le Sieur Touré Kikoun Constant n'attend -t-il pas le procès et il persécut les travailleurs de l'EIDA au point d'arracher les activités de l'entreprise?

Écrit par : Alain Doh Bi | 09/06/2014

NB. M. Doh BI, si vous voulez des documents qui attestent mes dires suis entièrement a votre disposition.Cordialement

Écrit par : carell Bohoui | 09/06/2014

@Carell Bohui, les documents, j'en ai glané aussi. Les procédures d'acquisition de titre de propriété de terres en Côte d'Ivoire sont longues et coûteuses. Et je constate que c'est le reproche que les client de l'EIDAà M. Vremen Gauthier. Vous pouvez vous-mêmes vous renseigner au Ministère de l'Agriculture(Immeuble Caistab, 10è étage, Direction du Foncier Rural) et au Ministère de l'Economie et des Finances.
Le Sieur Touré Kikoun Constant, qui monte les client de l'EIDA contre le DG Vremen, connait bien la lenteur de la procédure. Vous donnez une liste de prétendues victimes", j'espère qu'honnêtement vous avez pris soin de savoir depuis quand les dossiers d'obtention des titre fonciers ont été engagés et à quel niveau chaque dossier se trouve. Je vous informe que je connais la longueur de procédures d'obtention de titre foncier, puisse que moi-même professionnel du domaine agricole. Laissons la justice trancher, demain, au lieu de vous verser dans le sensationnel sans preuves.

Écrit par : Alain Doh Bi | 09/06/2014

M. Alain Doh BI, je vois que vous venez de tomber le masque.
''Les procédures d'acquisition de titre de propriété de terres en Côte d'Ivoire sont longues et coûteuses. Et je constate que c'est le reproche que les client de l'EIDAà M. Vremen Gauthier. Vous pouvez vous-mêmes vous renseigner au Ministère de l'Agriculture(Immeuble Caistab, 10è étage, Direction du Foncier Rural) et au Ministère de l'Economie et des Finances.'' Dites-vous.Alors donc L'entreprise EIDA qui lance un vaste projet aussi ambitieux qui va lui permettre d'engranger plusieurs centaines de millions, ignorait cela quand elle promettait les terrains aux clients au de quelques mois? franchement arretez vos balivernes.
Parlant de prétendues preuves que vous pretendez (excusez du peu la redondance) detenir Monsieur Doh Bi, elle ne dedouanent en rien vos amis vremen et Adingra quant au delit d'escroquerie dont ils se sont rendus coupables. Vous êtes véritablement ignorant de cette affaire et apparemment fier de votre ignorance. Quand les gens sont floués et vous qui dites êtes détenteurs de preuves parlez de prétendues victimes, alors qu'elle sont nommément citées...Il ya de quoi désespérer de votre plume. Comme vous le dites vous même laissons la justice trancher. Elle au moins dispose des vrais preuves et Monsieur gautier et sa bande auront l'occasion de faire la preuve de leur innocence (?)...

Écrit par : carell Bohoui | 09/06/2014

Carell bohui nous nous rendons compte que vous etes sûrement proche de Mr TOURE kikoun constant. Juste une question avez vous un titre foncier ? Si non renseignez vous sur la procédure d'acquisition d'un titre foncier. Vous citez entre autre victime Mr nandjui métaux , Mlle kone fatou . Vous n'avez aucune idée de ce que vous dites . Ces personnes citées sont des ex collaborateurs de MR VREMEN Gautier. A la base il n'y a aucun problème avec ces personnes, cette volonté manifeste de nuire coute coûte emmene Mr TOURE a prendre contacte avec les clients de EIDA pour les pousser a bout afin d'atteindre sa sale besogne. Pour rappel la première personne a vouloir pllitiser cette histoire est bien Mr TOURE sachant que la première comparution était prévu le 13/06/2014 MR TOURE a fait publié sur le site koaci.com un article fin mai 2014 intitulé " un DG escroque depuis la MACA" faisant croire que Mr VREMEN disposerait d'un ordinateur dans son lieu de détention. Mr TOURE lors de l'audition du 20/06/2013 a fait croire qu'il ne dispose d'aucun document de la parcelle, je vous ramène donc au courrier adressé a son notaire ou il se contredit. Nous avons assisté a toute cette histoire mais avions décidé de rester silencieux pour le respect de la justice mais Mr TOURE continue sa sale besogne de vouloir détruire coûte que coûte une personne ou une entreprise. Quand une personne vous doit qui doit vous rembourser ? Cette personne ou sa famille? Alors une seule question pourquoi Mr TOURE kicoun Constant refuse que ce soit Mr VREMEN qui rembourse et que ce soit sa famille. Il n'a jamais été question d'un quelconque refus de remboursement mais le plan a été très bien planifié. Dites nous dans quel pays on obtient un titre foncier en 2 mois? Dites nous pourquoi après incarcération de MR VREMEN Mr TOURE va revoir les villageois pour racheter la même parcelle , il a remis environ 10 millions aux villageois depuis décembre 2013 faite le calcul ça fait au moins 5 mois pourquoi n'est il toujours pas propriétaire ? Quand il s'agit des villageois la durée est logique!! . Oui nous avons mené nos enquêtes. Quand on a pas confiance en une structure on ne signe pas 2 contrats en moins de 1 mois et on envoie pas son frère y Faure un stage. Mr Eby Vincent qui aujourd'hui "Frere " de MR TOURE faut partie d'un réseau dont certains membres sont EDO Joël, thimothe, Goly, "commandant KASS" . Eby vincent n'a aucun lien de parenté avec MR Jaurès. Mr VREMEN voulant être trop honnête s'est retrouvé dans un plan diaboliquement préparé.
Nous nous arretons la.
A cause des agissements de Mr TOURE nos emplois et plantation ont pris un coup.
Nous ne pouvons citer des noms de clients ayant commencé a percevoir les fruits de leur plantation sans leur autorisation sinon il en existe.

Un collectif employé et clients

Écrit par : geoffroy | 09/06/2014

@Carell Bohui, Si vous aviez lu mon article, vous auriez constaté que l'EIDA a bien donné les différentes étapes d'acquisition du titre de propriété au Sieur Touré Kikoun Constant, à la demande de M. Touré lui-même(Voir échanges de courriels). Et dans mes enquêtes j'ai aussi vu que l'EIDA a toujours informé ses clients de la "longues procédures d'obtention des titres de propriété des terres".
Je vois également que vous ignorez que c'est ce M. Adingra, acolite Touré Kikoun Constat, qui a fait la proposition d'entrer dans le capital de l'EIDA, ce que le DG Vremen a refusé.

Écrit par : Alain Doh Bi | 09/06/2014

Bonjour,

Je suis un peu surpris par la tournure que prend cette affaire qui, à base demeure simple à résoudre. J'ai travaillé pendant 4 ans dans une entreprise de création, et d'encadrement de plantations d'hévéa. Et c'est la première fois, que j'apprends qu'une personne peut aller en prison, car elle n'a pas fourni à son client, un titre foncier. Encore moins, on ne va pas en prison, parce que nous sommes un intermédiaire dans une affaire de vente de terre, comme l'entreprise EIDA. Le client ne peut pas réclamer à EIDA, un montant qui a été versé aux propriétaires terriens. Comme hypothèses, EIDA doit rembourser au client un montant, illégalement reçu. Et le client ne peut pas prendre possession, d'une entreprise mise en place par une personne qui a travaillé si fort. On peut confisquer une entreprise et non une idée. Loin de tout esprit partisan, je pense que cette histoire si simple à régler ne devait pas faire la manchette des journaux. En tenant compte des éléments reçus, j'estime qu'il y a des détails que je n'ai pas. Sinon l'histoire du neveu stagiaire n'est pas une épreuve permettant de tirer des conclusions hâtives. Je termine à demeurant triste pour notre frère Vremen. Il fait partir des rares jeunes qui essaient de mettre en place des idées qu'il murissait depuis l’école. C'est sur que pour y arriver, il ya des obstacles à surmonter. Mais, il est avéré que des sommes ont été utilisées illégalement. Alors il devra répondre de ces actes. Je souhaite que cette histoire soit passagère. Et je lui souhaite une bonne chance pour la suite, et surtout du courage. Être précurseur dans un domaine ou il n'y a pas des lois et règlements connus de tous, cela prend beaucoup de courage. Encore en Afrique et particulièrement en CI , nous avons encore des hommes forts et des institutions très faibles. C'est ce choix que nous avons fait, alors on doit l'assumer. Cette histoire si simple ne mérite pas d’être traitée de la sorte.

Écrit par : Moussa | 09/06/2014

Moussa,
Effectivement c'est une histoire très simple qui malheureusement prend une tournure parce que Mr TOURE l'a voulu. Oui aux premières heures MR TOURE a fait publier un article sur Mr VREMEN afin de le salir. Encore plus grave pendant qu'une affaire est en instruction je vous apprends si vous l'ignorez que les 2 parties en conflit ont un droit de réserve , Mr TOURE toujours dans sa logique de nuire a fait publier sur le site de koaci un article a quelques jours de l'audience prévu le 13/06/2014. C'était dans quel objectif ? Si c'était pour une affaire d'argent, pourquoi se permettre de menacer le personnel de l'entreprise en interdisant de faire la publicité de l'entreprise. EIDA est une SARL et non une Entreprise individuelle donc doit on arrêter de fonctionner parce que le fondateur est absent?. Quand on dit qu'on veut un remboursement integral le même jour pendant que lui meme Mr TOURE a payé en 3 fois parce qu'étant informé de la procédure , a quoi ça répond? Pourquoi accepter de prendre 3 millions et dire on ne retire plus sa plainte? Le motif pour lequel Mr TOURE dit ne plus vouloir la forêt est claire. Il parle de la lenteur et contraditions entre les villageois et Mr VREMEN . Dites moi Mr Moussa avez vous pu obtenir un titre foncier en 2 mois ou 3 mois? L'acquisition d'une parcelle de terre répond a une procédure dans laquelle il y a UNE ENQUETE FONCIÈRE qui permet de vérifier tous les documents fournis par les villageois et voir les litiges sur le terrain. Si c'est une question de durée pourquoi Mr TOURE qui a décidé de racheter la même parcelle en remettant de l'argent aux villageois depuis le mois de decembre n'est il toujours pas propriétaire si c'était aussi facile? Il est cité le nom de clients mais ces clients connaissent Mr VREMEN depuis longtemps , pourquoi c'est MR TOURE qui leur envoie des messages pour les pousser a bout, c'est lui qui est venu rencontrer Mr VREMEN gautier ou est il venu avec eux? Mr TOURE a une seule ambition pousser les clients de EIDA a bout afin de justifier sa sale besogne.
Et je pense qu'il y a un point a éclaircir l'activité principale de EIDA est la création d'entreprise et non la vente de terre comme vous pourrez le voir sur le site de l'entreprise , l'intervention de EIDA dans l'achat de terre n'intervient que quand la future exploitation de cette terre est confiée a EIDA. C'est donc dans l'intention de se mettre a l'abri des conflits fonciers que EIDA intervient pour le suivi de la procédure, car EIDA a remboursé déjà 3 millions a 2 clients parce que tout l'argent avait été versé aux villageois et ayant découvert la supercherie des villageois les clients ont été rembourses par EIDA et jusqu'à ce jour EIDA n'arrive pas a se faire remboursé par les villageois.
Je profite pour répondre a un autre mensonge de Carell Bohui, le fichier client de EIDA ne comporte pas 100 clients mais beaucoup moins donc on ne saurait devoir a plus de 100 clients.
Mr TOURE sachant qu'en maintenant le plus longtemps possible MR VREMEN en détention pourrait atteindre ses objectifs en mettant en péril l'activité principale a savoir la création de plantations jouait a un jeu car lui même donnait son ok pour des accords mais quand venait la signature refusait disant que ce n'est plus a Mr VREMEN gautier de payer mais la famille de MR VREMEN. Mr TOURE est meme allé dire qu'un ministre ne pouvait rien faire dans le dossier de Mr VREMEN, a quoi ça répond ? Mr TOURE continuant sa sale besogne appel les clients de EIDA pour leur dire que Mr VREMEN est en détention et qu'il ne sortirait pas maintenant donc qu'ils se plaignent.
Je n'ai pas voulu m'exprimer sur ce sujet mais Mr TOURE ne nous laisse pas le choix car son attitude montre plutot une intention de nuire. De part sa faute nous avons perdu nos emplois et sommes menacés nuit et jour.
Loin de vouloir forcément lié le commandant vetcho a cette histoire mais nous avons cherché a comprendre l'attitude de MR TOURE kicoun et avions découvert ce lien de famille et avions compris pourquoi une si grande fierté et une si grande Assurance du sieur TOURE kikoun constant.
Je sais comment MR VREMEN a commencé cette entreprise fin 2010. 2 ans durant il s'est battu et a pu avoir son premier siège qu'en janvier 2013. Les premières plantations ont été créés a Dabou courant avril 2013 donc un ne saurait dire qu'il anarque depuis 2 ans.
Nous savons que Mr TOURE kikoun constant est en train de créer aujourd'hui après avoir fait tomber EIDA une entreprise ayant les memes prestations que EIDA.

Oui nous avons faits nos enquêtes aussi et avions découvert le côté obscure du sieur TOURE kicoun Constant.

Pour finir nous posons une seule question. Une entreprise anarqueuse garde t'elle son siège au même lieu durant 7 mois que cette affaire dure?

Écrit par : geoffroy | 10/06/2014

@Carell Bohui,
Lisez la réponse signée par "Un collectif de clients". En clair, votre masque vient de tomber. Le procès aura lieu ce matin et nos lecteurs attendent la suite de cette affaire

Écrit par : Alain Doh Bi | 10/06/2014

Bonjour, je viens de tomber sur cet article et sur la polémique qui s'en suit. Je le trouve vraiment, sans vouloir entrer dans la polémique ni vexer l'auteur, très amateur et véritablement nul pour les raisons suivantes:
1-Mr Alain Bi doh, qui se vante d'avoir mené une enquête tres approfondie, n'a véritablement pas approché dans un soucis d'équilibre de l'information (ce qui est professionnel) la partie qu'il accuse de comploter contre le DG en question qui visiblement semble très proche de lui.Il ne s'est contenté certainement à dessein que de prendre partie pour Vremen Gautier ''sa victime du ''complot'' de M. Toure.

2-Mr Doh bi, affirme dans son article que M. Touré est le ''protégé du Commandant Vetcho''. Autrement dit, il aurait des appuis au niveau du pouvoir en place.Mais il ne nous dit pas -lui qui a "creusé de tous les côtés pour glaner le maximum d’éléments de preuves (Reçu de paiement, échanges de mails….) qui pourront permettre à nos lecteurs de découvrir le fond de cette affaire, qui s’apparente, après analyse des éléments en notre possession, à un coup de confiscation d’entreprise digne des milieux mafieux." selon ses propres dires-, quels liens les lieraient. Sont-ils cousins, frere, amis etc... Ou est-ce parce que M. Touré Constant, le plaignant, porte le même patronyme que Touré hervé alias Commandant vecho?Dans ce cas Touré Kolo ou son frère yaya ou encore tous ceux qui portent ce patronyme seraient-ils les protégés du commandant vecho et par conséquent auraient-ils des accointances avec le pouvoir? Il est donc clair que cette affirmation sent le faux parce qu'elle ne repose sur aucun fondement.C'est une affirmation gratuite. Et sur ce point je entièrement d'accord avec le commentateur Bohu (qui semble plus au fait de cette affaire que l'auteur de cet article) lorsqu'il soutient que c'est pour noyer le poisson dans l'eau de la politique pour distraire l'opinion ivoirienne. Sinon, la mention du ''protégé du commandant vetcho'' ne se justifierait pas sans que ne soient clairement établit les liens qui les uni dans cet article. En un mot c'est une affirmation gratuite et mal intentionnée.
3- les noms d'autres victimes nommement citées dans l'article de M. Kouassi publié par Monsieur Bohu: '' Ahobaut Meraud (12,5 ha), Abdel Kader Sarr (25 ha),Koutouan Michel (25 ha),Koffi amenan Isabelle (25 ha),Gnon leonie (12, 5 ha), Ba Bi Kahou Jean (12,5 ha), Koudougou Tipoko 12,5 ha, Soro Teninja Ahoua 12,5 ha, Coulibaly Fatoumata epse Kone 12,5 ha. Elles peuvent etres vraies ou fausses. Mais ce m'intrigue, c'est que M. Doh bi ne fait même pas un effort de recherche pour verifier la véracité des propos de Bohu. Il les traite aussitot de présumées victimes. Ce qui signifie qu'il a déja un parti-pris flagrant.
On pourrait perdre toute une journée à relever les incohérences de ce mauvais article tant il pue la mauvaise foi des kilomètres à la ronde

Écrit par : tra bi Elisé | 10/06/2014

M. Alain Bi doh alias ''un collectif employé et clients de Eida'' (?), alias geoffroy, alias Moussa etc.
Petit, soit tu es victime de ton amateurisme ou de ta naÏveté, soit tu as été corrompu pour venir au secours d'un escroc qui sent sa cause perdue. je te donne le verdict du procès:
Monsieur Gautier vremen a été condamné par le tribunal correctionnel d'abidjan plateau à payer 25.000.000 à la victime, à 12 mois de prison ferme et 100.000 frs d'amende.
Aie l’honnêteté intellectuelle d'informer tes lecteurs si tu possède un sens de l'honneur. A moins que que tu ne trouve encore des de parenté entre le plaignant et le ministre de la justice qui malheureusement a pour patronyme coulibaly Gnenema.
Un conseil évite de frère: A l'avenir évite de te précipiter sur des gains faciles parce que tu t'en sortira toujours avec la honte, surtout que tu t'essaies au journalisme. Merci et sans rancune

Écrit par : carell bohoui | 10/06/2014

@Carell Bohui, Je me marre en te lisant. On connait comment elle fonctionne, votre appareil judiciaire aux ordres du régime. Touré Kikoun Constant, Proche de Touré Vétcho. Touré Paôme, stagiaire à EIDA est le frère de Kikoun. Les documents de mon enquête le prouvent bien.
De toutes les façons, vous l'avez enfermer, allez récupérer son entreprise. On vous suit de très près désormais.

Écrit par : Alain Doh Bi | 10/06/2014

Carell bohui
j'étais au parquet oui c'est vrai Mr Toure kicoun constant a fait condamné Mr VREMEN gautier a 24 mois de prison a sortie il doit payer 25 millions.
Mais vous qui etes si intellectuel quelle justice condamne un coupable a une peine d'emprisonnement ferme et lui demande de payer intégralement plus que le montant et une amende?
Vous avez eu ce que vous voulez prenez la société. Mais ce sont 60 familles qui sont en difficultés de part la volonté d'un homme .
Quand au lien de parenté avec le commandant vetcho , il est bien réel.

La vérité triomphe toujours.

Écrit par : eveline | 10/06/2014

Salut,

C'est la première fois que je vois effectivement qu'on condamne une personne à payer plus du montant recevable + une amende. Y a t-il des intérêts qui s'ajoutent pendant qu'il sera en prison ? J'aurais compris s'il devait être condamné à rembourser le montant intégral, sans faire de prison. Le temps qu'il passe en prison est sensé réduire le montant du. C'est une partie de sa vie qui vole aux éclats. Je suis vraiment déçu de cette décision de justice, qui me laisse perplexe et je suis de plus en plus inquiet. Ces juges africains, surtout ivoiriens qui condamnent des personnes qui draguent les mêmes filles qu'eux. Dans ce genre de situation bien ficelée, la décision était prévisible. Tant qu'une décision juste et équitable n'est pas rendue par une justice, l'accusé bénéficie toujours de la présomption d'innocence, dans le cas d'escroquerie. On garde une personne en prison (Peine déduite de la future sentence) si le juré juge que la personne concernée présente une menace réelle pour le public. En quoi, Vremen pouvait constituer une menace réelle pour le public, à partir du moment ou seule personne a porté plainte. Je pense que ce sont des détails que tout le monde devrait savoir. Cette décision de la justice comporte des interrogations. Premièrement, la sentence est très sévère, et il ne pas devait être arrêté avant le procès. Car, il demeure innocent jusqu'au verdict final. Et toute personne qui divulgue des informations d'une affaire en justice, peut être poursuivie pour diffamation. Je comprends pourquoi, plusieurs jeunes innovateurs préfèrent quitter le payer pour aller monnayer leurs connaissances ailleurs. Après nous sommes surpris que les jeunes quittent la CI. Des situations pareilles ne donnent pas l'envie à une personne d'investir au pays. Je suis très déçu de voir mon jeune frère et ami aller en prison, pas parce que la société le désire, mais parce qu’une personne qui a le droit de vie ou de mort sur les autres, le désire. La justice est faite pour être équitable tout en protégeant les plus faibles. Tout ce qui a été dit va être vérifié, maintenant que le soi disant accusé est en prison.
Courage, cher ami.........

Écrit par : Moussa | 10/06/2014

Salut Moussa,

Je pense que les gens comprendront très bien maintenant que tout ça était un film dont le scénariste, le producteur, le realisateur était TOURE kicoun Constant donc le résultat connu d'avance. On peut tromper le peuple mais pas le tromper tout le temps. 60 familles au chômage de part la volonté d'un individu ça se paie tôt ou tard?
Effectivement il y a une question pertinante en le faisant enfermer l'argent produit il des intérêts ?
Dans cette affaire il y a le point clé que tout le monde doit chercher a comprendre . Existe t'il une procédure d'acquisition de terre ? Si oui Mr TOURE était il informé ? En nitre connaissance oui au vu du mail échangé entre lui et EIDA. Alors pourquoi cet acharnement ?
En espérant que vous êtes satisfaits , mais l'avenir nous le dira.

Écrit par : eveline | 10/06/2014

"Matière grasse contre matière grise". Tel est l'intitulé que je donne à cet épisode de ta vie. A toi Gauthier je souhaite beaucoup de courage. Sois fort et ne baisse surtout pas les bras, car l'initiative fut noble... mais hélas ! Ton ami et Gd frère Hervé ( U. BOLT).

Écrit par : bolt | 13/06/2014

Les commentaires sont fermés.