topblog Ivoire blogs

26/04/2014

Vidéo, Obsèques de Joël Tiémoko: Les jeunes chassent la délégation du Gvmnt, "A cause de Cacas, ils l'ont tué"

Joel Tiemoko, Exactions FRCI, Crime FRCILes jeunes révoltés contre le Gvmt chantaient "A cause de Cacas, ils l'ont tué...Gbo! Gbo! Ils l'ont tué"
5 bâches dressées, l'espace publique derrière l'Etablissement Mobio était exigu pour les funérailles de Joël Tiémoko, dans la nuit du Vendredi 25 au 26 Avril 2014. 
Les populations de Locodjro et Jérusalem sont sorties massivement pour manifester leur colère contre le Gouvernement et le FRCI tueur du Joël Tiémoko.
Vers 23h, au moment où le porte-parole du Gouvernement faisait son allocution, des jeunes gens très révoltés ont envahi l'espace des Funérailles. Ils chantaient: "A cause de Cacas, ils l'ont tué....Gbo! Gbo! Ils l'ont tué". Ce chant a sonné la révolte de toute la foule.

Le Maire de la Commune d'Attécoubé, M. Danho Paulin et la délégation gouvernementale ont été copieusement hués et chassés des funérailles. "Allez-y! Quittez ici. On ne veut plus vous voir ici, bande d'assassins", scandaient la foule.

Des paroles de malédiction fusaient de partout dans la foule contre le FRCI tueur et le Gouvernement qui le protège. "Si jamais ce FRCI criminel chie encore dans sa vie, qu'il soit maudit à jamais.... Que le Gouvernement Ouattara, protecteur de ce FRCI assassin, soit à jamais maudit", ont déclarés les populations révoltées contre cet autre crime des FRCI de Ouattara. 

 

Pour rappel, le jeune Tiémoko Joel a été abattu par un FRCI, le 21 avril 2014, parce que Tiémoko a déféqué sur le site de logements sociaux. Le FRCI de Ouattara, tueur du jeune Tiémoko est toujours en liberté.

Extrait vidéo de la colère des populations lors des obsèques, 23h, dans la nuit du 25 au 26 avril 2014:

07:11 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Pendant combien de temps encore va durer ces assassinats impunis ? La réponse : tant que l'armée française et l'ONU estimeront que Ouattara a établi la démocratie en Côte d'Ivoire. C'est la démocratie coloniale à la française !

Écrit par : Raphaël ADJOBI | 26/04/2014

Les commentaires sont fermés.