topblog Ivoire blogs

07/01/2014

TREICHVILLE-KOUMASSI: Violents échanges de tirs entre FRCI et milices proOuattara des Transports

ABIDJAN – Les tirs ont repris de plus belle ce mardi 7 janvier 2014 à partir de 8h aussi bien à la Gare de Bassam à TREICHVILLE et qu’à KOUMASSI, deux(2) quartiers voisins au Sud d’Abidjan.

Les 2 cargos et 3véhicules de type 4x4 de Police appuyés par le CCDO et des FRCI n’arrivent pas à venir à bout des milices armées proOuattara qui contrôlent et rackettent les transporteurs à TREICHVILLE et à KOUMASSI. Si à la gare de Bassam à Treichville, les affrontements semblaient tournés à l’avantage de la police appuyés par des FRCI, ce n’est pas le cas à Koumassi, où les armes crépitaient encore à 09h10, selon notre correspondant sur place.

« Ici à la gare de Koumassi, c’est un véritable grabuge entre le CCDO et les milices armées proOuattara. C’est le sauve-qui-peut face aux tirs d’une rare intensité », a déclaré notre correspondant bien à couvert sur le théâtre des affrontements à Koumassi.

Pour rappel, les combats avaient commencé le dimanche 5janvier 2014 entre 2 factions de milices proOuattara pour le contrôle des transports et des gares routières qu’elles rackettent depuis toujours. Selon un chauffeur de la gare de Bassam à Treichville que nous avons interrogé ce matin, les 2 factions de milices armées qui s’affrontent sont, l’une parrainée par le Chef de guerre Cherif Ousmane et l’autre coptée par le Com’zone Issiaka Ouattara dit « Watao ».

« Quand Watao et Cherif sont venus dimanche dernier pour parler à leurs bons petits. Tout le monde a cru que cela mettrait fin aux affrontements. Mais les 2 Com’Zones n’ont pas réglé le fond du problème c’est-à-dire le partage de l’argent de racket. Les 2 factions de milices qui se font appeler  ‘syndicats de transporteurs’ ont commencé à s’agresser depuis lundi nuit. Et voilà ce matin la police et le CCDO sont venus intervenir. Tout ces combats ne nous arrangent pas, parce que ça va faire une autre journée de travail qu’on va perdre comme ça», a déclaré le chauffeur de 504 de transport en commun.

 

Au moment où nous mettions en ligne cet article, le bilan s’élevait à plusieurs blessés dont des innocentes vendeuses des gares routières. La situation est toujours tendue, à 9h30mn selon notre correspondant.

Milice proOuattara, Gare de Bassam Treichville, Racket, FRCI, CCDODéploiement de la Police et des FRCI à la Gare de Bassam à Treichville, 7jan2014, 8h. (Photo de O. Benis)

10:14 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Cest bien fait pour eux. Quand tu habitues un Enfant sux fusils cest ca la consequence. Ce qui est marrant cest que le gouvernement de l'homme de sindou ne voit meme pas ca sinon ca ne lui dit rien

Écrit par : Zadi | 07/01/2014

Les commentaires sont fermés.