topblog Ivoire blogs

03/01/2014

CHU de Cocody: La patiente Iba Gbato Nicole meurt dans une chute à la quête de toilette fonctionnelle

Chu de Cococdy, IBA Gbato Nicole, Chutte mortelleABIDJAN - Les faits se sont déroulés ce vendredi 3 janvier 2014 à 11h précises, heures d’Abidjan. Une patiente du Nom de IBA GBATO NICOLE, hospitalisée au service de gynécologie 6ème étage du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Cocody, s’est mise à chercher des toilettes fonctionnelles pour se soulager. La pauvre patiente fit une chute mortelle dans les escaliers où elle perdit la vie, a-t-on appris auprès des sources médicales du CHU de Cocody, un quartier de la Capitale économique de Côte d’Ivoire.

Mme IBA GBATO NICOLE était à trois (3) jours d’hospitalisation des suites d’une césarienne, ont précisé nos sources. La Césarienne qui s’est bien déroulée, l’on attendait que Mme IBA GBATO NICOLE récupère sous la bonne garde des services du CHU avant d’être libérée, mais hélas voilà que pour manque de toilettes la pauvre patiente perd ainsi la vie.

 

Il faut noter que les toilettes des chambres d'hospitalisation du 6ème étage, comme bien d'autres services du CHU, ne sont pas fonctionnelles. Les patientes sont donc obligées de descendre pour utiliser les toilettes publiques aux rez-de-chaussée qui sont d’ailleurs payantes pour se soulager. Si rien n’est fait pour rendre opérationnelles toutes les toilettes du Grand CHU de Cocody, il est évident que d’autres patients périront de la sorte, au grand dam du régime Ouattara.

17:23 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

oui une fois de plus les autorités mettent en danger la vie des pauvres agents de santé. La encore madame la ministre saura prendre ses responsabilité et cette fois ci demissionner elle meme au lieu de renvoyer des pauvres agent de santé laisser à leur compte
vraiment agent de santé ivoirien ton droit est bafoué

Écrit par : zadi | 04/01/2014

Comment laisser un patient seul ou etait ses parents ? Chu de cocody pourquoi y aller sachant qu'on y meurt .j'etais la lorsque le ministre est arrive le 31/12/2013 aux urgences ou l'eau coulait abondanment mais rien c'est un autre monde le chu de cocody il faut vivre pour y croire les brancandiers du chu de cocody en la personne de mory il est mechant et n'a aucun sentiment pour l'homme. On meurt au chu .hier pas manque de chambre et de lit deux patients sont morts dans les fauteuils roulants en train d'attendre et meme pas de soin . Que les autorites pensent a construire des centres de sante .

Écrit par : mireille doua | 05/01/2014

Les commentaires sont fermés.