topblog Ivoire blogs

13/11/2013

UDPCI: Jean Marc ZOE, un potentiel candidat à la présidence de la JUDPCI, enlevé et lynché

ABIDJAN : A quelques jours du 2ème congrès de l’Union pour la Démocratie et la paix (UDPCI) qui aura lieu du 13 au 15 décembre 2013 à Yamoussoukro, le militant JEAN MARC ZOE, potentiel candidat à la Présidence de la Jeunesse de l’UPDCI a été enlevé et lynché, le Lundi 11 novembre 2013.

Selon ses proches, le potentiel candidat à la JUDPCI JEAN MARC ZOE a été enlevé le lundi dernier au Plateau Dokui et trainé à Marcory Sans Fil par ses ravisseurs. Il a été sauvagement bastonné et laissé pour mort par ses kidnappeurs.

"Jean Marc ZOE dirige un courant dissident au sein de la JUDPCI, lequel courant n’est pas du tout du goût de la direction du parti, surtout que Mabri Toikesse veut muer l’UDPCI en un parti vassal du RDR. Le prochain congrès de l’UDPCI prévoyant un toilettage des textes, les dirigeants de l'UDPCI ont envoyé une mise en garde sévère au jeune dissident Marc ZOE et à tous les dissidents" soutiennent des sources proches de la victime.

Plus de 11ans après le 1er congrès qui s’est tenu  du 19 au 20 mai 2002 à l’Hôtel Ivoire, l’UDPCI s’abonne aux pratiques de violence et de lynchage des dissidents très connues au RDR, parti auquel l’UDPCI s’est alliée lors des élections de 2010.

 

Les démocrates et observateurs de la vie politique de la Côte d’Ivoire ne peuvent que souhaiter prompte rétablissement et beaucoup de courage au jeune Jean Marc ZOE.

 

Jean Marc Zoe lynché, UDPCI, JUDPCI JEAN MARC ZOE, enlevé au Plateau Dokui et lynché par des inconnus à Marcory Sans Fil, ce lundi 11 novembre 2013.


18:44 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.