topblog Ivoire blogs

30/10/2013

YAVO MARTIAL, Président par Intérim du COJEP, devant le juge Coulibaly Ousmane, à 8h ce matin

Yavo Martial, Prisonnier Politique, FRCI kidnappingABIDJAN : Selon nos informations, le détenu politique YAVO MARTIAL, Président par Intérim du COJEP, est convoqué par le juge Coulibaly Ousmane du 8è Cabinet, ce mercredi 30 octobre 2013 à 8h. 

Pour rappel, YAVO Martial (38ans) a été enlevé au Lycée Moderne Leboutou de Dabou où il exerçait comme Inspecteur d’Education, par le Chef de guerre FRCI Koné Zakaria, le 13 juin 2012. Le détenu politique Yavo Martial a été torturé par les hommes de Koné Zakaria pendant 15jours au Camp de Génie d’Adjamé 220 logements, fief du Chef de guerre de Ouattara. Les jours qui ont suivi, YAVO fut mis sous mandat dépôt le 6 Juillet 2013 par la Juge CISSE MAKOUENY,  pour atteinte à la défense nationale, attentat ou complot contre l’autorité de l’Etat et constitution de bandes armées.

 

Depuis la crise postélectorale, l’on constate que le régime Ouattara œuvre par le même schéma pour mettre en prison tous les leaders de mouvements proches du Président Gbagbo. Les jeunes ivoiriens et particulièrement le Congrès Panafricain pour la Justice et l’Egalité des Peuples (COJEP) continuent de subir la furia du régime Ouattara : Enlèvement, Torture,  inculpation pour atteinte alléguée à l’autorité de l’Etat et incarcération dans les goulags de Ouattara. Ce fut le même schéma pour Angeor Youan Bi, Vice-président du COJEP, emprisonné depuis 2ans à la MACA, et également pour Charles Blé Goudé, le Président du COJEP, détenu dans une résidence dite protégée, sans visite de ses avocats. A ce jour, plus de 748 prisonniers politiques proches du Président Gbagbo sont détenus dans les goulags du régime Ouattara.

07:59 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

29/10/2013

Le FPI rendra hommage à MAHAN GAHE, 31 Octobre 2013, de 15h00 à 18h00, au QG Laurent GBAGBO

Demande de couverture media 

 


 

Monsieur le Rédacteur en Chef,

J’ai l’honneur de vous informer que Le Front Populaire Ivoirien organise unecérémonie d'hommage à feu Basile MAHAN GAHE, l'infrangible combattant de la Liberté, ex-Secrétaire Général de la Centrale syndicale "DIGNITE", le jeudi 31 Octobre 2013, de 15h00 à 18h00, au QG Laurent GBAGBO, sis à Cocody les II Plateaux-Attoban, non loin du Commissariat du 30ème Arrondissement.

  

En raison de l’importance de l'évènement, la Direction du FPI serait heureuse de compter votre organe au nombre des medias présents.

Bamba Franck Mamadou

SNACOM

16:20 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

CPI: Affaire GBAGBO, l'intégralité de l'arrêt de la Chambre d'Appel du 29oct2013

Gbagbo, CPI, 29 octobre 2013Ce mardi 29 octobre 2013, la Chambre d’appel de la Cour Pénale Internationale (CPI), a rejeté ce mardi tous les moyens d’appels soulevés par la défense de Laurent Gbagbo devant la Chambre préliminaire I sur sa détention concernant la décision du 11 juillet 2013. Nous vous livrons l'intégralité de l'arrêt de la Chambre.



12:10 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

27/10/2013

Le Colonel TONY OULAI agressé par des hommes armés, multiples fratures au fémur et au visage

Colonel Tony Oulai agresséSelon des sources introduites, le Colonel TONY OULAI aurait été sauvagement agressé vers 3 heures du matin dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 octobre 2013, par des hommes en armes. Le Colonel TONY OULAI a des multiples fractures au fémur et à la face, ont précisé les mêmes sources sous l’égide de l’anonymat.

Pour rappel, TONY OULAI avait été arrêté le 28 décembre 2011 aux environs de 16h à la Riviera Attoban, par les hommes du chef de guerre Koné Zakaria.

 

Deux ans après, son arrestation par Koné Zakaria, les déboires du Colonel TONY OULAI continuent. Mêmes si les auteurs de l’agression de l’Officier restent inconnus, son arrestation de décembre 2011 par Koné Zakaria en dit long. 

12:59 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |