topblog Ivoire blogs

30/10/2013

YAVO MARTIAL, Président par Intérim du COJEP, devant le juge Coulibaly Ousmane, à 8h ce matin

Yavo Martial, Prisonnier Politique, FRCI kidnappingABIDJAN : Selon nos informations, le détenu politique YAVO MARTIAL, Président par Intérim du COJEP, est convoqué par le juge Coulibaly Ousmane du 8è Cabinet, ce mercredi 30 octobre 2013 à 8h. 

Pour rappel, YAVO Martial (38ans) a été enlevé au Lycée Moderne Leboutou de Dabou où il exerçait comme Inspecteur d’Education, par le Chef de guerre FRCI Koné Zakaria, le 13 juin 2012. Le détenu politique Yavo Martial a été torturé par les hommes de Koné Zakaria pendant 15jours au Camp de Génie d’Adjamé 220 logements, fief du Chef de guerre de Ouattara. Les jours qui ont suivi, YAVO fut mis sous mandat dépôt le 6 Juillet 2013 par la Juge CISSE MAKOUENY,  pour atteinte à la défense nationale, attentat ou complot contre l’autorité de l’Etat et constitution de bandes armées.

 

Depuis la crise postélectorale, l’on constate que le régime Ouattara œuvre par le même schéma pour mettre en prison tous les leaders de mouvements proches du Président Gbagbo. Les jeunes ivoiriens et particulièrement le Congrès Panafricain pour la Justice et l’Egalité des Peuples (COJEP) continuent de subir la furia du régime Ouattara : Enlèvement, Torture,  inculpation pour atteinte alléguée à l’autorité de l’Etat et incarcération dans les goulags de Ouattara. Ce fut le même schéma pour Angeor Youan Bi, Vice-président du COJEP, emprisonné depuis 2ans à la MACA, et également pour Charles Blé Goudé, le Président du COJEP, détenu dans une résidence dite protégée, sans visite de ses avocats. A ce jour, plus de 748 prisonniers politiques proches du Président Gbagbo sont détenus dans les goulags du régime Ouattara.

07:59 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.