topblog Ivoire blogs

23/10/2013

SEBROKO: ONUCI et FIDH évoquent "la justice transitionnelle" à la suite de Pascal AFFI sur BBC

Madame Aïchatou Mindaoudou, Représentante Spéciale du Secrétaire Général de l’ONU en Côte d’Ivoire et Chef de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) a accordé une audience à une délégation de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), conduite par son Président d’Honneur Maître Patrick Baudouin, ce mardi 22 octobre 2013, a annoncé l’ONUCI sur son site Internet.

 

A l’issue de la rencontre, Me Baudouin, Président d’honneur de la FIDH, a affirmé avoir évoqué avec Mme la Représentante Spéciale du Secrétaire Général de l’ONU, plusieurs sujets relatifs "à la lutte contre l’impunité, à la justice transitionnelle et au processus de réconciliation" a précisé l’ONUCI sur son site.

 

Rencontre ONUCI-FIDH, Justice TransitionnelleMadame Aïchatou Mindaoudou, Représentante Spéciale du Secrétaire Général de l’ONU en Côte d’Ivoire et Chef de l’ONUCI, lors de la rencontre avec la délégation de la FIDH conduite par Me Patrick Baudouin, 22 octobre 2013, Hotel Sebroko, Abidjan. (Photo de l'ONUCI)

 

 

 

 

La Justice Transitionnelle que M. Pascal AFFI N’Guessan a proposé comme la forme de justice pour sortir de la crise ivoirienne : "La Justice Transitionnelle, oui. Qui est plus large, qui va au-delà de la volonté de réprimer, de la volonté de sanctionner, de la volonté de punir. Dans le cas d'espèce, dans le cas ivoirien ou les deux partis, mêmes ceux qui sont au gouvernement, sont partis au conflit, nous ne voyons pas comment ceux mêmes qui sont partis au conflit peuvent mener une justice équitable", a déclaré Pascal AFFI N’Guessan, Président du Front Populaire Ivoirien (FPI) à "l'invité témoin" de samedi 19 octobre 2013 sur BBC.

00:45 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.