topblog Ivoire blogs

15/09/2013

MACA: Image exclusive de Coulibally Yacouba alias "Yacou Chinois"

ABIDJAN: Le régime Ouattara a déjà ordonné deux(2) assauts des FRCI sur la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan(MACA) dans le but, selon eux, de "mettre hors d’état de nuire" le détenu surnommé «Yacou Chinois ». D’abord le 24 juillet 2013, le premier assaut de FRCI qui s’est soldé par un massacre dont le bilan s’élève à 57détenus tués selon certaines sources et de 03 morts selon le Gouvernement Ouattara. Et ensuite Samedi 14 septembre 2013 où l’on a enregistré 1mort et 2 blessés graves parmi les détenus.


Qui est Yacou Chinois ?

Yacou Chinois, Coulibally Yacouba(Photo prise dans sa dorée cellule à la MACA). De son vrai nom Coulibally Yacouba, le détenu Yacou Chinois est un combattant supplétif FRCI condamné à 20ans de prison. Il est incarcéré à la MACA où il purge sa peine. Selon des sources introduites, Coulibally Yacouba alias Yacou Chinois gère un puissant réseau mafieux à la MACA. Tout y passe : drogue, vivres et non-vivres, même les biens apportés par les parents des détenus lors des visites, Yacou et son réseau y ont droit de regard.

Toujours selon les mêmes sources, Coulibally Yacouba  alias Yacou Chinois est un agent du régime Ouattara. Par ses accointances avec Hamed Bakayoko, le détenu Coulibally Yacouba règne en maître absolu sur les porte-clés de la MACA.  Les porte-clés sont chargés de fermer les cellules après les comptes, ensuite, les gardes pénitenciers viennent récupérer les clés avec eux. A chaque fois que le régime veut lancer une opération armée à la MACA, c’est le nom et le prétexte « Yacou Chinois » que les FRCI utilisent. Et une fois le forfait accompli, Yacou reprend ses activités à la MACA en toute tranquillité. Ce fut le cas après le massacre du 24 juillet 2013, pour lequel le FPI a réclamé des enquêtes internationales. Tout comme hier 14 septembre 2013, des prisonniers ont aperçu Yacou Chinois sortir tranquillement du Bâtiment C en parfaite symbiose avec ses amis FRCI.

 

La thèse d’assassinat programmé des détenus proGbagbo

 

Des sources concordantes révèlent que le régime Ouattara veut éliminer des détenus politiques proGbagbo dans un assaut qu’ils taxeront comme étant lancé contre le détenu Yacou chinois et son réseau. Ainsi, lors de la fusillade du 14 septembre à la MACA, les FRCI armés de Kalachnikov, de PKM et de RPG ont directement ouvert le feu sur les cellules abritant les détenus proGbagbo.  En témoigne les impacts de projectiles sur la cellule abritant des éléments des Forces de Défense et de Sécurité (FDS): Colonel Aby, Capitaine Kangbé Antoine et Lt Koe bi Christian. Tous ces Officiers des FDS sont tous proches du Général Dogbo Blé Bruno. Le régime Ouattara tente de faire croire qu'il s'agit de neutraliser le détenu surnommé Yacou Chinois. C’est le lieu d’interpeler l'opinion nationale et Internationale sur le danger que courent les détenus politiques incarcérés dans les goulags du régime Ouatttara.



Fusillade du samedi 14 septembre 2013 à la MACA: voici des images qui confirment la thèse de l'assassinat programmé des détenus politiques proGbagbo incarcérés à la MACA. Ce sont les impacts de projectiles (Balles) sur la cellule abritant des éléments des Forces de Défense et de Sécurité (FDS): Colonel Aby, Capitaine Kangbé Antoine et Lt Koe bi Christian. Tous ces Officiers des FDS sont tous proches du Général Dogbo Blé Bruno.

Impact balles FRCI, Assassinat, Détenus politiques

16:19 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.