topblog Ivoire blogs

23/06/2013

Déclarations incendiaires de SORO Alphonse: Ouattara prépare ses milices à une guerre

Le sulfureux SORO Alphonse, membre reconnu sanguinaire du mouvement rebelle  MPCI de 2002, s’est lancé dans une série de déclarations ténébreusement méphistophéliques, bien avant son fiasco lamentable dans l’organisation d’un meeting de victimes alléguées du Président GBAGBO, à Abidjan le lundi dernier. On aurait bien voulu se taire sur les élucubrations de ce sombre personnage, mais le caractère nuageux des divagations de Soro Alphonse nous oblige à y apporter une réflexion.

Soro alphonse, milicien proOuattara


Soro Alphonse s'adressant aux victimes alléguées de Gbagbo avec un mégaphone de 5m de portée. Témoignant qu'il n'y avait pas grand monde le 17 juin 2013 à Abidjan Plateau. devant le Palais de Justice


 

«La bataille contre l’ennemi va bientôt commencer. (…) A l’heure où on vous parle, il y a des gens qui continuent d’avoir la photo de Gbagbo dans leurs bureaux. (...) Ici à Yamoussoukro, les gens ont fait des réunions. Ils font de petites réunions (…) Soyez vigilants. A Abidjan, quand vous voyez des gens jouer aux boules (pétanque), c’est qu’ils sont en train de faire une réunion », a déclaré Soro Alphonse devant des supplétifs FRCI à Yamoussoukro, (propos recueillis dans le quotidien ivoirien ‘Notre Voie’, 24 mai 2012).

 

Bien attendu pour Soro Alphonse et les milices proOuattara, le fait de détenir la photo de Gbagbo dans son bureau est un crime passible de mort. L’on se souvient que les mois qui ont suivi la campagne de lavage de cerveaux des milices proOuattara, les tueries et enlèvements des partisans de GBAGBO perpétrés par le régime Ouattara ont atteint un niveau insoutenable en Côte d‘Ivoire.

En outre, les joueurs de pétanque et par ricochet  tous les autres sports qui requièrent un regroupement sont pris pour cible par les milices proOuattara, puisse que désormais soupçonnés d’être des réunions de ProGbagbo préparant des coups.

 

 

« Je voudrais dire au FPI, qu’il nous attende, on arrive», a ajouté le psychopathe Soro Alphonse ; (propos recueillis dans le quotidien proOuattara ‘Le Patriote’, 24 mai 2012).

L’ennemi est ainsi clairement identifié par le Chef milicien Soro Alphonse. Il indexe les militants et sympathisants du Front Populaire Ivoirien (FPI) du Président Laurent Gbagbo.

 

C’est donc un travail de longue haleine que le régime Ouattara a commencé depuis deux (2) ans et qui est en cours à ce jour. Soro Alphonse n’est qu’un maillon de la chaîne. Le régime ouattara a conséquemment mis les moyens à la disposition de ses milices pour « brûler la Côte d’Ivoire  si Gbagbo est libéré ».  Comme Soro Alphonse l’avait réclamé un an plutôt : « Il faut que le système Ouattara dégage les moyens de la lutte. Au-delà des chantiers, on doit tenir l’adversaire. On doit le harceler, le talonner perpétuellement, c’est à ce prix que Ouattara pourra gouverner tranquillement », a déclaré Soro Alphonse à Yamoussoukro, propos recueillis dans le quotidien ivoirien ‘Notre Voie’, 24 mai 2012.

Les observateurs se souviennent que le 17 juin 2013, devant le palais de justice d’Abidjan Plateau, les « Suplétifs FRCI, Yambros et Coxers » avaient été payés et convoyés pour constituer la centaine de manifestants présentés comme des victimes de Gbagbo. Pour voir la  vidéo de déversement de contenu de minicar Gbaka au Plateau, Cliquez ici

 

Les déclarations incendiaires de Soro Alphonse ne sont pas gratuites. Elles répondent à une stratégie de lavage de cerveaux des combattants du régime Ouattara. Et puisse que Ouattara et ses criminels de guerre se rendent compte que les choses n’évoluent pas à la CPI comme ils l’auraient souhaité, ils lancent toute leur force dans un projet lugubre de guerre civile. Les juges de la CPI ont réclamé davantage de preuves à la procureure Bensouda, puisse que celles présentées par l’accusation contre le Président Gbagbo sont « insuffisantes ».

 

Ouattara et son régime préparent le chaos en Côte d’Ivoire. Nous prenons donc l’opinion nationale et internationale à témoin pour tout ce qui adviendra.

 

13:54 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

dans l'ouest ,quelque part près de Daloa ,des bataillons s'entrainent ,ils sont nombreux,ont un chef par bataillon....les armes lourdes arrrivent et sont de plus en plus lourdes ...(par le nord de daloa ) . je passe sur le reste , les scarifivces,les entrainements au corps à corps et arme lourde ....PERSONNE NE ME CROIT.ET POURTANT NAHIBLY A EU LIEU MAIS CETTE FOIS CI ..ILS PREPARENT L ATTAQUE FINALE ...(ils ont fait duekoué aussi ) .Il n'y a pas que cobra , je parle ici de trois bataillons avec chacun leur chef (j en ai identifié un ) . Le grand chef se trouve sur une de nos fotos a côté de fofana cobra ....mais ça n'intressera donc jamais personne ? URGENCE URGENCE . ON DOIT AU MOINS REVELER LEUR CACHETTE .....ET L ONU EST COMPLICE .VOILA CE QUE JE SAIS A 90 POUR CENT DE VRAI. JE NE VIS PLUS DEPUIS LE 13 MARS 2012 DATE A LAQUELLE J AI APPRIS CELA. C COJAN

Écrit par : cojan claudine hermine | 24/06/2013

Les commentaires sont fermés.