topblog Ivoire blogs

19/06/2013

Axe Tiebissou-Bouaké: un Commando armé de roquettes et de kalachs sévit depuis lundi 17 juin

Commando armé, Tiebissou, Bouaké, FRCI, insécuritéLe lundi 17 juin2013, un commando lourdement armé a barré de 8H à 10H, le tronçon Tiébissou-Djébonoua. Ces quidams armés de roquettes et de kalachnikovs, ils ont attaqué un minicar communément appelé  "Gbaka", un car et un camion remorque en partance pour le nord du pays, a-t-on appris auprès des victimes.

"Ils ont badigeonné leur visage avec des produits noirs. Ils ont des roquettes et des kalachs. Ces bandits ont tiré sur notre gbaka pour obliger notre chauffeur à s’arrêter. Dans sa manœuvre, le chauffeur nous a jetés dans un ravin. Malgré les blessés, ces criminels sont venus dépouiller les passagers" a témoigné une victime venue recevoir des soins à Yamoussoukro.

 

On note que les supplétifs FRCI ont plusieurs fois manifesté sur le même tronçon, réclamant à leur employeur Ouattara les montants à eux promis lors de leur enrôlement. Des sources indexent ces ex-démobilisés FRCI qui possèdent encore toutes les armes de guerre, comme étant à la base de cette insécurité galopante sur l’axe Tiebissou-Bouaké.

09:22 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Ces bandits de grands chemins connaissent le domicile ou le lieu de travail de leur employeur, pourquoi ne pas rendre là-bas pour réclamer leurs dus ? Les pauvres voyageurs qui n'ont rien à voir avec ce deal souffrent pour rien.

Écrit par : kouassi jacques | 19/06/2013

Les commentaires sont fermés.