topblog Ivoire blogs

17/06/2013

Manifestation d'indignation des victimes alléguées de Gbagbo: FIASCO TOTAL

Ouattara Comedy club, Ouattara menteur, Manif 17 juin PlateauDepuis le 4 juin 2013, Soro Alphonse a mis à contribution tous les moyens communicationnels du régime Ouattara. Avec la bénédiction du pouvoir en place, SORO Alphonse s'était assigné comme objectif d'organiser une parfaite "opération de paralysie d'Abidjan", ce lundi 17 juin 2013 avec une manifestation dite "d'indignation des victimes de Gbagbo" contre la décision d'ajournement du verdict des juges de la CPI dans l'affaire Gbagbo.

 

Malgré les convoyages des militants proOuattara d'Abobo dans des minicars communément appelés "Gbakas" pour les déverser au lieu de la manifestation devant le palais de la Justice à Abidjan-Plateau (Voir la vidéo de convoyage), le régime dictatorial n'a pu mobiliser qu'un groupuscule de rattrapés ethniques à la solde de Ouattara. .

 

UN FIASCO TOTAL

Kandiatitude, Manif 17juin 2013 fiascoDes affiches bourrées de fautes grammaticales ridicules. Des jeunes drogués surexcités qui ont, pendant une trentaine de minute, barré la voie passant devant le palais de Justice d'Abidjan-Plateau. Alors que la manifestation était prévue à la mythique Place de la République. Au nombre des manifestants, si l'on retranche les vendeuses d'eau glacée venues vendre, ainsi que les passants venus se faire établir des documents au Palais de Justice, le régime Ouattara n'a mobilisé qu'une cinquantaine de manifestants. Ce qui devait passer dans l'opinion nationale et internationale comme un mouvement spontané d'indignation ne fut rien d'autre qu'une mascarade bidonnée, dans une honteuse cacophonie. UN FIASCO TOTAL !

Mais, dès demain, puisse que le régime Ouattara est abonné aux mensonges des chiffres, la presse proOuattara va parler des milliers de manifestants en brandissant des images d'archives. Nous avons bien compté à 13H30mn. Il n'avait que trente huit (38) malheureux manifestants, déçus et attendant de rentrer honteusement chez eux: Soit vingt trois (23) regroupés sur l'espace en face du bureau de l'ONI Plateau et quinze (15) autres rassemblés sous l'arbuste du feu tricolore de l'Immeuble CCIA. Les passants ne se privaient pas de lancer quelques moqueries au vu de cette lamentable comédie du régime Ouattara visant à influencer les décisions des juges de la CPI sur le cas Gbagbo.

Soro Alphonse, le député rattrapé ethnique de Ouattara avait prévu une paralysie d'Abidjan, ce 17 juin 2013, mais rien n'y fit. Voici la preuve que le régime Ouattara repose sur un groupuscule d'excités criminels de guerre que la France et l'ONU maintiennent au pouvoir dans le sang et la répression en Côte d'Ivoire.

 


La manifestation des proOuattara a été autorisée, puisse que Soro Alphonse affirmait hier que "toutes les dispositions sécuritaires sont prises". Ce que nous avons constaté, ce matin, avec un cordon sécuritaire de la Police pour encadrer ladite manifestation. Nous osons croire que le régime Ouattara autorisera une contre manifestation des partisans du Président Laurent Gbagbo, pour que la vérité de la mobilisation démocratique éclate au grand jour en Côte d'Ivoire.



 

 

 

19:08 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

L'annonce de la contre manifestation est plus qu'urgente pour juger de l'impartialite de ce pouvoir. Vivement.
Alphonse soro doit honteusement reconnaitre sa defaite et son impopularite, et devrait jamais se comparer a Ble Goude en terme de mobilisation.Il ferait mieux de la fermer que d'accuser une pluie "bienfaisante"...

Écrit par : traore | 18/06/2013

Les commentaires sont fermés.