topblog Ivoire blogs

10/06/2013

Oubliés par leur employeur Ouattara, les ex-démobilisés FRCI de MAN manifestent dans la ville

Ex-démobilisés MAN, supplétifs FRCI, OuattaraMAN === La ville de MAN, situé à 578km d’Abidjan à l’Ouest de la Côte d’Ivoire est en ébullition, ce Lundi 10 juin 2013, depuis 9h. Pour cause, un vaste mouvement des ex-démobilisés FRCI de MAN. Se sentant oubliés par leur employeur Dramane Ouattara,  le Chef Suprême des FRCI, les ex-démobilisés de MAN ont barré toutes les routes devant la Préfecture de MAN.


ex-démobilisés MAN, Supplétif FRCI, Ouattara


L'accès à la Préfecture de MAN contrôlé par les ex-démobilisé FRCI, manifestant leur colère contre Ouattara, Lundi 10 juin 2013, 11h à MAN, 578km à l'Ouest d'ABIDJAN




"Nous exigeons les 5.500.000FCFA par combattant tels que promis lors de de notre enrôlement en 2011" crièrent les manifestants ex-démobilisés. Aucun véhicule ne peut passer devant la Préfecture de MAN.

 

ex-démobilisés MAN, Supplétifs FRCI, Ouattara



L'accès à la Préfecture de MAN contrôlé par les ex-démobilisé FRCI, manifestant leur colère contre Ouattara, Lundi 10 juin 2013, 11h à MAN, 578km à l'Ouest d'ABIDJAN. Situation tendue. Les soldats de l'ONUCI sont déployés.



L’ONUCI est déployée. Il y a une chaude discussion entre ex-démobilisé et les soldats de l’ONUCI.

 

Au moment où nous mettons cet article en ligne, la situation était très explosive devant la Préfecture de MAN, à l’Ouest de la Côte d’Ivoire

12:36 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.