topblog Ivoire blogs

01/06/2013

Abidjan : Comprendre le calvaire des usagers et automobilistes de la voie de la Riviera 2

Pont riviera2, Déviation mal construitePour construire le pont de la Riviera 2, l’entreprise a créé une déviation provisoire qui faisait douter avant sa livraison aux usagers en décembre 2012, eu égard à la légèreté du compactage et la pose précipitée des buses. Dès les premières pluies de mars 2013, les eaux de ruissellement ont rudement éprouvé les 2 buses précipitamment enterrées sans grand soin de compactage.

Comme solution, les ingénieurs ont opté de couvrir l’entrée des eaux et les parties érodées par un perré maçonné en prenant soin de modifier le drain pour obliger les eaux à épouser la direction des buses.

Mais les pluies des derniers jours ont tellement éprouvé les buses et le perré maçonné de la déviation provisoire que l’entreprise fut contrainte de fermer la déviation à la circulation. L’entreprise est obligée de compacter et d’aménager la sortie des eaux des buses qui tourbillonnent sur les fondations des 2 piles du pont en construction. Pour avoir négligemment construit la déviation, l’entreprise risque de perdre le pont en construction dont la première portée est au niveau du tablier. Ce sera vraiment une grosse perte que personne ne souhaite aucunement.

 

Pendant tout le temps que prendra la résolution de ce problème, les automobilistes et autres usagers de la voie de la Riviera2 sont tous contraints de passer par la seule voie principale. Depuis hier, il faut 3 heures d’horloge pour sortir du monstrueux embouteillage que ce problème engendre. Mais il faut craindre pour la semaine prochaine, puisse que chaque début de mois, tous les véhicules qui étaient stationnés faute de carburants vont commencer à rouler. Le calvaire ira croissant. Les transporteurs de la ligne Adjamé-Bingerville ne font plus leurs recettes. Vivement que l’entreprise mette des équipes de nuit à contribution pour résoudre ce problème au plus vite.

21:21 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.