topblog Ivoire blogs

14/05/2013

Claude Guéant, l’ami de Ouattara, a reçu un chèque de 25.000 Euros de la Jordanie

Guéant voleur, ouattara voleurGuéant aurait reçu 25.000 euros en provenance de Jordanie. Les perquisitions au cabinet et au domicile de l'ex-ministre de l'Intérieur auraient permis de révéler un autre virement suspect, outre les 500.000 euros versés depuis la Malaisie. 

Les perquisitions effectuées au domicile et au cabinet d’avocat de l’ancien ministre de l’Intérieur Claude Guéant le 27 février dernier semblent décidément avoir été très fructueuses. Outre le mystérieux versement de 500.000 euros sur un compte du "cardinal" depuis l'étranger et les traces de "conséquents paiement de factures en liquide", elles ont permis de découvrir l’existence d’un autre virement : 25.000 euros en provenance de Jordanie, révèle "L’Express". 

Les perquisitions étaient réalisées dans un premier temps dans le cadre de l’affaire Tapie en vue de clarifier le rôle joué par Claude Guéant dans l’arbitrage rendu en faveur de l’homme d’affaire. Mais au regard des éléments trouvés dans le cadre d'une autre enquête, l’éventuel financement illégal de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 par la Libye du Colonel Kadhafi, de nouvelles perquisitions ont été organisées dans l’après-midi, ordonnées par le parquet de Paris. 

C’est à cette occasion qu’est découverte l’existence d’un virement de 500.000 euros en provenance de Malaisie ainsi que les fameuses factures payées en liquide, "à partir de 2002" et dont "le volume augmente régulièrement entre 2007 et 2009", indique l’hebdomadaire. 

Or "L’Express" révèle que les enquêteurs ont également mis au jour un autre virement suspect de 25.000 euros, en provenance de Jordanie et dont l’origine est "inexpliquée". Claude Guéant, qui peine à apporter des justifications convaincantes à ces sommes d’argent, ne s’est pas encore exprimé sur ces 25.000 euros. Et réserve désormais ses explications aux juges d'instruction Serge Tournaire et René Grouman.

Source : Nouvel observateur

10:02 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.